FairyLoot – Juin 2017 : Elementalists

Ma box FairyLoot de juin est enfin arrivée ! Je l’attendais avec impatience, évitant tous les spoilers de ceux qui l’avaient déjà reçue. Ce qui est assez drôle, c’est que les box sont envoyées de Bruxelles, capitale de mon petit pays, et que l’on n’est pas les premiers à la recevoir, aux USA ils les ont déjà reçues… Alors peut-être que certaines box sont envoyées avant, je ne sais pas, mais je me fais la réflexion à chaque fois ^^

J’arrête de bavarder et je vous montre ce que contenait le colis. Le thème est Elementalists, c’est un thème qui me plait beaucoup ! La première chose que j’ai remarquée en ouvrant la boîte, c’est que ça sentait très très bon ! Il y a plusieurs items parfumés mais je pense que l’odeur qui me plaisait bien venait de ce savon Clairvoyance créé par Ascent Bath and Body. Moi qui allait bientôt racheter du savon, ça tombait super bien ! J’aime aussi beaucoup le principe de mettre un item mais avec des goûts différents. Ici il y avait du baume à lèvres vegan de chez Geeky Clean sur le thème des 4 éléments. J’ai reçu l’eau, ce qui est parfait car c’est mon élément favori, le baume sent la menthe.

Pareil pour la bougie Stormheart de chez Witchwood Remedies, il y en avait 5 sortes et elles sont inspirées du livre reçu également dans la box, elles contiennent un cristal qui prendra probablement sens en lisant le livre. La mienne c’est Thunderstorm avec des petits cristaux bleus. On a également un bracelet Hasma Hand ou Main de Fatima en français qui est un symbole de protection et qui apporte au porteur bonheur, chance, santé et argent. Le bracelet a été réalisé par In The Moment.

Ensuite, on découvre des petits post-it en forme de potion créés par FairyLoot. Ils sont assez petits donc je ne suis pas certaine des les utiliser souvent pour écrire dessus mais j’ai déjà ma petite idée pour les utiliser dans mes photos livresques ^^ Et pour finir, une superbe taie d’oreiller « Books are a uniquely portable magic », qui est une citation de Stephen King, créé par Miss Phi.

Le livre du mois est Roar de Cora Carmack ! Je m’y attendais et je suis très contente car il me faisait envie. Le livre est accompagné comme d’habitude d’une lettre de l’auteur et une signature. J’ai enfin compris (vaut mieux tard que jamais) que l’on pouvait coller la signature dans le livre ^^

Et voilà le contenu de la box au complet ! Il y a encore d’autres goodies, comme le marque page sur le thème de la box, une petite carte qui vient de The Frostblood saga d’Elly Blake et qui dit « Affairs between fire and frost rarely end well » (George RR Martin te voilà prévenu !). On peut également découvrir quelques pages du livre The Making Land de Callie Bates qui a l’air assez sympa, parfait pour les fans de Sarah J. Maas et Leigh Bardugo.

Encore une fois, je ne suis pas déçue et j’attends la prochaine box avec beaucoup d’impatience également !


Retrouvez les autres box livresques ici !

L’Odyssée Imaginaire (Le Pays des Contes #5)

L’Homme masqué a réussi : le Pays des contes est tombé sous la coupe de sa terrible armée. Face à lui, les jumeaux Alex et Conner n’ont plus qu’une seule arme, peut-être la plus puissante : leur imagination. Tous deux se lancent alors à travers les histoires inventées par Conner en quête d’une armée de pirates, de cyborgs, de superhéros ou encore de momies, pour arrêter l’Homme masqué. Et même si l’adolescent est leur auteur, rien ne dit que ses personnages ne se rebifferont pas contre lui ! Mais un complot plus terrible encore se trame dans l’ombre. Un complot qui pourrait bien noircir la magie de tous les mondes à jamais…

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

Le Pays des Contes de Chris Colfer est une saga que j’apprécie énormément ! J’attends toujours la sortie de chaque tome avec impatience et c’est avec une joie non contenue que je me suis jetée sur ce cinquième tome lorsque je l’ai reçu. Je l’ai adoré et j’ai énormément apprécié me plonger dans les différentes histoires de Conner.

Ce tome cinq se concentre sur le recrutement des personnages inventés par Conner dans quatre histoires écrites par ce dernier, dans le but de construire une armée afin de vaincre l’armée de la Littérature qui a conquis le monde des contes de fées dans le tome précédent. On suit donc Alex et Conner dans de nouvelles aventures. Le lien entre les jumeaux se renforce encore plus. Au fil de ses histoires, Conner en apprend également plus sur lui-même. J’ai beaucoup aimé retrouver les personnages que l’on connait bien mais surtout en rencontrer de nouveaux ! On retrouve Rouge, Boucle d’Or qui est enceinte, Jack mais également Bree et Emmerich. J’ai aimé l’implication de Charlotte, la mère d’Alex et Conner.

Les histoires de Conner sont passionnantes et j’ai été complètement transportée, impossible de m’arrêter de lire. Il y a beaucoup d’humour, j’ai bien ri avec le poulet curé ! Il y a aussi un petit animal qui risque de vous faire craquer encore plus qu’un niffleur (si si je vous assure) ! En plus de ces nouvelles rencontres et ces nouveaux lieux, on suit différentes intrigues qui nous permettent d’avoir toutes les informations. L’Homme Masqué a un nouveau plan maléfique mais il n’est pas le seul, un autre complot plus affreux encore se met en place. Ce qui nous offre une fin en cliffhanger à laquelle je m’attendais beaucoup mais je ne suis pas inquiète pour autant, les jumeaux et leurs amis arriveront à surmonter les prochaines épreuves, j’en suis persuadée !

Concernant le style d’écriture de Chris Colfer, c’est toujours aussi addictif et drôle, j’aime beaucoup. Il ne faut pas oublier que c’est de la jeunesse et je l’ai assez fort ressenti lors du prologue. Le temps de me remettre dans le bain et ce n’était plus qu’un détail qui n’a en rien gâché ma lecture. Puis, du côté plus superficiel de la chose, je trouve la couverture française vraiment sublime ! C’est du très beau boulot et je la préfère à la version originale.

Bref, avec L’Odyssée Imaginaire, le cinquième tome du Pays des Contes, Chris Colfer nous offre de nouvelles histoires, celles de Conner que j’ai adorées découvrir ! Le lien entre les jumeaux devient de plus en plus fort, ils en apprennent beaucoup sur eux, surtout Conner car ses histoires sont une partie de lui. J’ai tout adoré dans ce tome et je conseille la saga à tout le monde si vous ne l’avez pas encore commencée !

banniere erelle FINI2

En lecture commune avec Les petites addictions de Cranberries

Je remercie les éditions Michel Lafon pour cette lecture !

michellafon


Auteur : Chris Colfer
Date de sortie : 08 juin 2017
Éditeur : Michel Lafon (386 pages – 16,95€)
Titre VO : An Author’s Odyssey
Nombre de tomes prévus : 6
Le tome suivant : Worlds Collide
Mes autres chroniques : Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4


Diapositive1

In My Mailbox #92

Diapositive1

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous repris par Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM chaque semaine, juste les semaines où j’ai quelque chose à vous montrer. (source de l’image)

Coucou ! Cette semaine, j’ai de très jolies réceptions à vous monter ! La semaine passée, j’ai été faire un tour à Namur avec ma maman et j’en ai profité pour acheter deux BD : le quatrième tome du Soufflevent que j’ai beaucoup aimé, l’histoire est terminée, il faudrait que j’en fasse une chronique ^^ Et l’intégrale de Beauté qui m’a coûté assez cher (40€ quand même) mais c’est une édition un peu spéciale, ma chronique est ici si vous voulez en savoir plus. J’ai ensuite reçu le tant attendu tome 5 du Pays des Contes de Chris Colfer qui est paru cette semaine chez Michel Lafon. C’est ma lecture actuelle 🙂

Ensuite, après avoir lu le 1er tome de TMI Les Origines de Cassandra Clare, j’avoue que j’ai totalement craqué pour tous les autres tomes VF que je n’avais pas encore en ma possession ! Même le An Illustrated History of Notable Shadowhunters & Denizens of Downworld qui est superbe ♥ Je le lirais plus en détail lorsque j’aurais tout terminé pour éviter tout spoiler.

Et j’ai failli ne pas pouvoir les ouvrir, j’ai dû avoir l’autorisation du chef 😀

 

DanMachi – La légende des Familias #4

En venant à bout du Minotaure, Bell a battu le record de rapidité de passage au rang supérieur et est devenu le lièvre le plus rapide du monde. Alors qu’il ne souhaite que repartir à l’aventure, toute l’attention d’Orario se concentre sur lui, et les offres pour former un équipe pleuvent. Pris dans cette tornade de popularité, il ne sait plus où donner de la tête lorsque, soudain, il rencontre Welf Crozzo, le mystérieux forgeron qui a créé sa première armure.
Découvrez également deux histoires courtes illustrant sa relation avec Nahaza d’une part et avec Hestia d’autre part !

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

DanMachi est un light novel que j’aime beaucoup. C’est une histoire qui se lit rapidement et qui relate les aventures de Bell, unique membre de la petite Famillia d’Hestia, dans le donjon de la cité d’Orario. Cette suite m’a beaucoup plue, j’ai beaucoup aimé le nouveau personnage !

Dans ce quatrième tome, on retrouve Bell quelques jours après son passage au niveau 2. Une évolution qui défie toute logique et qui attire l’attention des autres aventuriers et des Dieux. Avec ce changement de niveau, Bell est beaucoup plus fort et plus rapide. Sa progression dans le donjon ne cesse d’augmenter et c’est très chouette à lire car il y a encore plus de combats et de difficultés à surmonter.

L’équipe que forme Bell et Lili s’agrandit avec le forgeron Welf Crozzo qui les rejoint. J’ai beaucoup aimé ce personnage. Depuis la rencontre de Bell et de Lili, je me méfie toujours des nouveaux protagonistes avant de découvrir leur histoire complète et leurs réelles intentions. Mais Welf m’a tout de suite plu. On apprend de nombreuses choses sur lui et on comprend tout à fait pourquoi il refuse de forger des armes magiques, quitte à faire chuter sa côté de popularité et sa renommée.

On en apprend également plus sur le Denatus, l’assemblée des Dieux afin de discuter de choses et d’autres mais surtout d’attribuer des titres aux aventuriers, comme La Princesse à l’Épée pour Aiz. J’ai trouvé ça assez drôle, les Dieux essayant de donner les titres les plus ridicules selon eux, moi j’ai trouvé qu’ils n’étaient pas si mal. Sauf pour Bell malheureusement, son titre aurait pu être plus sympa !

Ensuite, on a droit à deux histoires courtes, Quest x Quest et La Campanella de la déesse. La première nous en apprend plus sur les quêtes et on y retrouve le personnage de Nahaza. Si comme moi vous avez oublié qui c’était, c’est le seul membre de la Familia de Miach, le Dieu ami d’Hestia avec ses cheveux longs, spécialisée dans la fabrication de potion que l’on croise une fois dans les tomes précédents. La seconde histoire est centrée sur Hestia et Bell et se déroule peu de temps après la création de leur Familia.

Bref, ce quatrième tome de DanMachi La légende des Familias, de Fujino Omori est un tome qui m’a bien plu. À part l’arrivée de Welf Crozzo dans l’équipe, il ne s’y passe pas grand chose mais j’ai trouvé le rythme mieux réparti que dans le tome précédent. Bell évolue de plus en plus rapidement et on a également appris plus de choses sur les Dieux avec le Denatus. Une série que j’aime beaucoup, j’ai hâte de découvrir la suite !

banniere erelle FINI2

En lecture commune avec Les petites addictions de Cranberries

Je remercie les éditions Ofelbe pour cette lecture !

logoOfelbe


Auteur : Fujino Omori
Date de sortie VF : 24 mai 2017
Éditeur : Ofelbe (301 pages – 13,99€)
Titre VO : Is it wrong to try to pick up girls in a dungeon ?
Nombre de tomes prévus : 11 tomes parus au Japon pour l’instant
Mes autres chroniques :Tome 1, Tome 2, Tome 3

L’Ange Mécanique (The Mortal Instruments – Les Origines #1)

Tessa débarque à Londres pour rejoindre son frère. Mais à peine arrivée, elle tombe dans un piège : enlevée par les horribles Soeurs Noires, elle développe des pouvoirs qu’elle ignorait posséder. Jusqu’au jour ou Will, un Chasseur d’Ombres, la libère et lui apprend qu’elle est une Créature Obscure. Un nouveau destin attend Tessa dans un monde mystérieux, ou vampires, sorciers et autres créatures de l’ombre règnent en maîtres…

À chaque fois que je commence un nouveau tome de l’univers créé par Cassandra Clare, c’est parce que c’en devient presque une obsession, j’y pense sans arrêt et il faut absolument que je continue ma découverte ! J’ai donc entamé le premier tome de The Mortal Instruments – Les Origines, il n’a pas fait long feu malgré son épaisseur, deux jours et je l’avais dévoré (et pour moi c’est pas mal !). J’ai adoré ♥

Pour cette saga et son ordre de lecture, Les Faces Cachées d’une Flèche conseillait d’alterner la saga de base avec Les Origines pour une meilleure découverte de l’histoire. Son article est bien détaillé et j’ai décidé de lui faire confiance et d’alterner les deux récits. Le premier point qui me fait aimer cet univers est le fait qu’il est terriblement bien construit. Cassandra Clare va jusqu’au bout de ses idées et nous offre plusieurs sagas avec plusieurs personnages. Je trouve ça incroyable et j’ai hâte de découvrir le reste ! Passons maintenant à ce premier tome des Origines !

J’ai beaucoup aimé le personnage de Tessa. Elle découvre, pas de la meilleure des manières, qu’elle est une Créature Obscure et qu’elle a un don. J’ai beaucoup aimé son caractère et ses réflexions, elle ne se laisse pas faire et n’hésite pas à se sacrifier pour les autres, pour son frère ou pour ses nouveaux compagnons à l’Institut. Will m’a énormément fait penser à Jace dans la saga The Mortal Instruments avec son humour et ses remarques piquantes. Mais ça ne m’a pas empêchée de m’attacher à lui. Aussi, j’ai énormément apprécié le personnage de Jem, sa douceur, son histoire et sa façon de comprendre et de voir les choses.

Pour ce qui est du récit, Cassandra Clare sait parfaitement mener son intrigue et berner ses lecteurs. Si j’avais compris certaines choses, je ne m’attendais pas à certains revirements de situations. je m’interroge toujours autant sur le personnage de Tessa et sur son ange mécanique. J’ai été captivée par ce premier tome où l’action est toujours présente, l’histoire ne souffre d’aucun temps mort et j’ai adoré ça !

La suite de ma découverte de la saga se fera avec le quatrième tome de The Mortal Instruments, Tessa, Will et Jem vont terriblement me manquer jusqu’à ce que je les retrouve enfin ! Tout comme Jace, Clary et les autres m’ont manqué sachant que je n’allais pas les retrouver dans ce tome-ci. J’ai hâte de continuer ma découverte de cette saga qui fait assurément partie de mes chouchoutes alors que je n’ai pas encore tout lu !

Bref, le premier tome de The Mortal Instruments – Les Origines de Cassandra Clare est une merveille ! J’ai adoré faire la connaissance de ces nouveaux personnages qui nous réservent encore bien des surprises et j’ai hâte de découvrir les révélations à leur sujet. L’histoire est terriblement bien écrite, il n’y a plus les petits défauts des premières parutions de la saga, et on est captivé du début à la fin. J’ai été conquise !


Auteur : Cassandra Clare
Date de sortie VF : 08 novembre 2012
Éditeur : Pocket Jeunesse (537 pages – 18,15€)
Titre VO : Clockwork Angel
Nombre de tomes prévus : 3
Le tome suivant : Le Prince Mécanique (02 janvier 2014)
Du même auteur : The Mortal Instruments