Ennemis (Ennemis #1)

capture7

Une étrange épidémie frappe toutes les personnes de plus de 14 ans, les tuant ou les changeant… en morts-vivants. Livrés à eux-mêmes, les enfants s’organisent en clans. L’un d’eux, mené par le charismatique Arran, se réfugie dans un supermarché et apprend un jour l’existence d’un abri au centre de la ville dévastée… A pied, sans protection, les voilà qui parcourent les rues obscures… tandis que dans l’ombre, les morts-vivants guettent.
Ils vous traquent. Ils vous tuent. Ils vous dévorent. Fuyez !

J’aime beaucoup les histoires de zombies et tout ce qui va avec, du coup il ne fallait pas que je passe à côté de ce premier tome ! Une lecture sympathique malgré quelques défauts.

L’épidémie touche les personnes âgées de plus de 14 ans, ne restent alors que des enfants seul dans les rues de Londres. L’histoire me fait un peu penser à Gone de Michael Grant où il n’y a que des enfants et que je n’ai pas aimé, du coup j’avais un peu peur… mais heureusement, ce n’est presque pas la même chose ! Au niveau des personnages, on reçoit tout un tas de noms et d’informations du premier coup, c’est le premier point négatif. J’ai eu un peu de mal à m’y retrouver au début. Les principaux personnages sont Arran, Maxie, Blue, P’tit Sam, Freak, Achille, Olive, David, etc. Bref, y en a beaucoup ! Néanmoins, je me suis rapidement attachée à eux, avec une préférence pour Maxie et P’tit Sam.

Au niveau de l’histoire, la narration alterne. A un moment, on suit tout un groupe, passant dans les pensées de l’un à l’autre, et après on ne suit qu’un personnage isolé des autres. Ca peut paraître un peu brouillon tout ça mais on s’y retrouve étonnamment bien. Ce changement de narration permet d’être au courant de ce qu’il se passe un peu partout. On ne rate rien et c’est très sympa. En ce qui concerne les zombies, « les adultes » comme on les appelle dans ce livre, ils sont bien différents de ce que j’ai déjà pu lire ! En effet, certains groupes d’adultes sont très fuyards, ils ont peur et ne sont pas très dangereux. Au contraire, certains groupes d’adultes sont à éviter, ceux-ci étant organisés et violents, dont un zombie en particulier auquel il faudra faire très attention par la suite.

Le début du livre est un peu lent, il a fallu dépasser les 150 premières pages pour que tout commence à se mettre en place et à bouger un peu plus. Outre, les zombies, il faut aussi se méfier des autres enfants. Des clans se forment et il est difficile de savoir à qui donner sa confiance, pour certains protagonistes, j’ai douté jusqu’au bout ! Certains enfants sont carrément tordus et ont soif de pouvoir, alors qu’il ne faut pas oublier que l’ennemi c’est les adultes. On n’est pas non plus au bout de nos peines avec Charlie Higson ! L’auteur n’hésite pas à tuer ses personnages, même ceux qu’on pensait ne jamais voir mourir, si si. On n’est jamais au bout de nos surprises, et c’est un bon point pour cette histoire. J’ai hâte de lire la suite pour savoir où tout ça va nous mener.

Bref, Ennemis tome 1 de Charlie Higson est une lecture très sympa si vous aimez les histoires de zombies. Après un démarrage un peu lent, le récit prend place et ça devient de plus en plus difficile de lâcher ce livre ! Je lirai la suite sans problème.

4:5


capture7Auteur : Charlie Higson
Date de sortie VF : 01 juin 2011
Éditeur : Pocket Jeunesse
Titre VO : The Enemy
Nombre de tomes prévus : 7
Le tome suivant : Les Trépassés (21 juin 2012)


Straw hat , book and seashells on the beach with people walking

 

Publicités

8 réflexions sur “Ennemis (Ennemis #1)

  1. J’adore les zombies…^^ Mais vraiment comme une grosse niaise parfois! Mais ce livre me fait peur. Déjà tu dis qu’il y a pleins de personnages et généralement je ne suis pas fan. Et en plus le démarrage lent qui se lance vraiment après 150 pages… Ca fait peur. ^^

    J'aime

    • Oh si tu as de chouettes lectures zombies à proposer, n’hésite pas 😉 Walking Dead me manque alors j’essaye de compenser !
      Je ne suis pas non plus une grande fan des livres avec plein de perso, d’ailleurs avec Gone ça n’avait pas pris du tout, mais là ça a été quand même, on se concentre toujours sur les principaux 🙂

      J'aime

  2. Oh c’est toujours intéressant d’avoir un bon livre de zombies. Je ne connaissais pas celui ci, il faudrait que je tente peut etre ! Mais j’aime bien en lire de temps en temps.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s