Alice’s Adventures in Wonderland

alices-adventures-in-wonderland

Qui a déjà vu un lapin blanc chercher ses gants, une chenille fumer un calumet, un chapelier tenter de faire entrer un loir dans une théière, un paquet de cartes jouer au croquet? Alice, bien sûr! Alice qui, par un bel après-midi d’été, a glissé au fond du puits vertigineux des rêves. Nous voici entraînés à sa suite au « Pays des Merveilles », dont chaque recoin cache une surprise où se mêlent logique et absurde. Et, comme Alice trop grande ou trop petite, nous ne cessons jamais de nous étonner !

Je viens enfin de terminer Alice’s Adventures in Wonderland de Lewis Carrol, le conte original en anglais… Moi qui suis obnubilée par les réécritures autour du personnage d’Alice et de ses aventures au Pays des Merveilles, je ne peux pas dire que j’ai été déçue, seulement que ma lecture fut éprouvante et que, peut-être à cause de la version anglaise, je n’ai probablement pas tout compris !

Lewis Carrol avait sans doute consommé les même champignons qui sont représentés sur la couverture du livre ! On connaît tous l’histoire dans les grandes lignes et j’ai aimé le fait que l’on allait encore plus dans l’imaginaire, il s’agit du rêve d’Alice après tout… Seulement, comme dans l’adaptation de Disney, il n’y a aucun rapport entre les différents événements. A cause de cela, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans le livre, et de plus Alice est énervante, pas toujours polie, très têtue, ça m’a agacé !

J’ai lu ce livre en anglais, je ne suis pas une experte, je me débrouille mais je crois que j’aurai mieux aimé la version française, j’aurai sûrement compris plus de choses. J’ai trouvé que les jeux de mots et les expressions n’étaient pas si simples à décrypter et c’est pourquoi, j’ai dû louper 2-3 subtilités. Heureusement qu’il y avait des illustrations de temps en temps ! Cependant, j’ai aimé faire la comparaison avec le dessin animé de Disney, découvrir les scènes et créatures qui n’ont pas été mises et celles qui ont été rajoutées ou modifiées. J’ai beaucoup aimé le passage du thé avec le Chapelier et la rencontre avec le chat de Cheshire.

Bref, Alice’s Adventures in Wonderland est une petite déception pour moi ! Peut-être que j’aurai été bien plus charmée par la version française, j’ai eu du mal à lire et comprendre tout de la version originale, et à faire les liens. Je retentirai peut-être l’expérience avec la version française !

2:5


aliceAuteur : Lewis Carrol
Date de sortie VF : 01 octobre 2004
Titre VF : Alice aux Pays des Merveilles
Éditeur : Librio



Diapositive1 Capture d’écran 2016-04-13 à 18.08.01

Advertisements

4 réflexions sur “Alice’s Adventures in Wonderland

  1. Pourquoi ne pas tester Splintered de A.G Howard? Le premier tome revisite très bien le conte original, un peu à la Tim Burton lol
    Le second est terriblement génial, se démarquant du conte mais tu restes dans cette atmosphère!
    Par contre c’est vrai que le niveau en VO est pas évident non plus, vu comme c’est imagé!

    J'aime

    • Splintered me tente beaucoup mais tu m’avais déjà dit que le niveau en anglais était assez élevé et comme j’ai eu du mal pour celui-ci, je ne sais pas si j’y arriverai facilement ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s