Love Letters to the Dead

love-letters-to-the-dead

Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger… À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d’écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est vraiment passé la nuit où May est décédée.

J’étais impatiente de découvrir Love Letters to the Dead car il a eu un succès fou dès sa sortie, il a été le coup de coeur de nombreux lecteurs. Mais la magie n’a pas opéré avec moi, j’en attendais de trop, c’est une déception.

Le concept d’écrire des lettres à des personnes disparues était vraiment original mais ça m’a vite ennuyé malheureusement. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages comme je l’aurai voulu. J’avais l’impression d’être déconnectée et je n’ai pas ressenti grand chose durant une bonne partie de ma lecture. Ce que vit Laurel est extrêmement douloureux, je ne dis pas le contraire mais ça ne m’a pas bouleversée autant que je l’aurai voulu.

J’ai trouvé que ce livre ressemblait un peu à Il faut sauver Zoey d’Alyson Noël que j’ai lu fin juin et qui m’avait étonnamment plu malgré le sujet principal. Les thèmes comme la sexualité, la drogue, l’amitié, l’amour, la mort, ont été abordés d’une façon similaire. Je n’ai pas réussi à me détacher de cette idée, je ne trouvais rien de nouveau dans ce que vivent Laurel et ses amis.

De plus, au début de chaque lettre, on a une mini biographie de la personne à qui la lettre est adressée et j’ai trouvé ça ennuyeux, j’ai lu en diagonale ces parties là car l’instant était trop long avant d’avoir enfin le lien qui relie les événements des personnalités célèbres aux bouts de vie de Laurel. Et le fait qu’il n’y ait pas de chapitre distinct, mais qu’on passe plutôt de lettre en lettre, a alourdi ma lecture plus qu’autre chose…

Cependant, malgré tout ça, je n’ai pas abandonné ce livre car je voulais savoir ce qui s’était passé la nuit où May est décédée et j’ai enfin ressenti quelque chose à ce moment là. A la fin de ce livre, on voit que Laurel a évolué, c’est une bonne fin pour cette histoire qui ne m’a pas conquise.

Bref, Love Letters to the Dead est un livre qui m’a ennuyée. Je n’ai pas vécu une lecture aussi touchante que ce que j’avais espéré, l’étincelle d’émotions est arrivée un peu tardivement, c’est une petite déception en ce qui me concerne.

2:5(plutôt 2,5/5)


love-letters-to-the-deadAuteur : Ava Dellaira
Date de sortie VF : 15 mai 2014
Éditeur : Michel Lafon
Titre VO : Love Letters to the Dead
C’est un tome unique.

Advertisements

9 réflexions sur “Love Letters to the Dead

  1. Bizarrement, je retrouve dans ta chronique ce que m’a dit ma meilleure amie après que je le lui ai preté, alors que pour moi ce fut une très très bonne lecture ! Comme quoi, d’une personne a l’autre !

    J'aime

      • Apparemment, ce livre soit on l’adore soit on ne l’aime pas, il n’y a pas d’entre les deux ^^
        J’ai trouvé qu’il ressemblait un peu à ce que j’avais déjà lu, du coup, ça n’a pas été une découverte pour moi, mais si c’était le premier du genre que je lisais, peut-être que j’aurais aimé 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s