Invisibilité

Invisibilit_

Stephen est invisible depuis toujours.
Une malédiction impossible.
Jusqu’au jour où Elizabeth le voit.
Elle seule peut briser le sort.
Au risque de les séparer à jamais.

Déception ! Ce livre avait pourtant bien commencé, dès le premier chapitre on est immergé dans l’histoire, ou plutôt la malédiction, de Stephen quand soudain Elizabeth chamboule tout en le voyant. C’était bien parti mais j’ai fini par ne plus pouvoir supporter l’héroïne et j’ai fini par lever les yeux au ciel devant le manque de crédibilité…

Stephen est invisible depuis qu’il est né, j’ai aimé découvrir son univers, comment il doit vivre et faire attention à tous ces petits détails qui ne nous semblent pas important lorsque l’on est visible. Elizabeth est un personnage que j’ai apprécié au début mais ça s’est vite dégradé plus j’avançais dans le récit… Ils ont fini par m’exaspérer !

Stephen, qui comprend enfin sa malédiction et son origine, ne bouge pas le petit doigt pour changer quoi que ce soit ! A un moment, il propose même à Elizabeth de laisser ça de côté et d’aller se détendre au cinéma… (Tu penses que c’est vraiment le moment pour ça ?). Quant à Elizabeth, elle semble porter le poids du monde sur ses épaules ! Je suis d’accord que ce qui est arrivé à Laurie, son frère, est impardonnable mais j’ai l’impression que lui le vit beaucoup mieux qu’elle qui a l’air cent fois plus affectée. Pareil pour la malédiction qui touche Stephen, à un moment, on aurait dit que c’était sa malédiction à elle. J’ai eu l’impression de tourner en rond ! Heureusement que Laurie était là pour relever un peu le niveau, il donnait un peu de fraîcheur à tout ça.

Ensuite, concernant l’histoire, j’ai trouvé original l’introduction de la magie, des sorts et des malédictions. Mais pour ce qui est de la romance, tout va trop vite, c’est l’amour fou au bout de deux jours. Et ça, ça ne passe malheureusement plus avec moi. Puis certaines choses manquaient de crédibilité, notamment l’apparition soudaine du don d’Elizabeth juste quand on en a besoin (le hasard fait bien les choses), laquelle apprend à le maîtriser en deux temps trois mouvements. Dans ce livre, je pense que les bonnes idées y étaient, c’est juste que c’est un tome unique et que pour ça, certaines choses n’ont pas été assez développées, tout va trop vite pour être entièrement crédible. J’étais pressée de le terminer car je voulais quand même savoir ce qu’il advenait de Stephen et d’Elizabeth. Et frustration totale pour ma part concernant cette fin !

Bref, Invisibilité de David Levithan et Andrea Cremer n’était probablement pas un livre pour moi ! Malgré un début très prometteur avec l’histoire des malédictions et des sorts, j’ai fini par m’ennuyer et par avoir les protagonistes en horreur… C’est une déception pour moi.

2:5

Je remercie les éditions Michel Lafon pour cette lecture !

michellafon


Invisibilit_Auteurs : Andrea Cremer et David Levithan
Date de sortie VF : 11 juin 2015
Éditeur : Michel Lafon
Titre VO : Invisibility
C’est un tome unique.
Du même auteur : Le Secret de l’Inventeur

Publicités

11 réflexions sur “Invisibilité

  1. Mince !!!! Le résumé est tellement intriguant et prometteur !!! :/
    Je vais lire d’autres avis pour savoir si je me lance dans cette lecture…

    Autrement j’adore ton GIF. Il est parfait. Si ca ne t’embête pas, j’aimerais le mettre de côté au cas où pour une de mes chroniques… haha

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s