Les Disparus du Clairdelune (La Passe-Miroir #2)

la-passe-miroir-t2

Officiellement introduite à la cour comme Vice-conteuse, Ophélie découvre les mondanités d’un univers où complots et tensions politiques sont à l’œuvre derrière les belles apparences. Entre l’arrivée de sa famille au Pôle et les exigences de Farouk, elle n’a d’autre choix que de s’appuyer sur Thorn, son énigmatique fiancé. Quand des nobles disparaissent les uns après les autres, la liseuse d’Anima doit user de ses talents pour mener l’enquête. Une mission qui va l’entraîner beaucoup plus loin que prévu, au cœur d’une vérité plus redoutable que tout ce à quoi elle s’était préparée…

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Je l’ai terminé ! Je l’ai fait trainer le plus longtemps possible pour en savourer pleinement chaque page, mais il a bien fallu que je finisse par tourner la dernière page… Je n’ai qu’une envie, c’est de tout oublier pour pouvoir le recommencer ! Si le premier tome m’avait paru très prometteur mais un peu long, ce deuxième tome a été un énorme coup de coeur, plaçant cette saga dans mes préférées, celles dont je ne louperai aucune sortie !

Ce livre fait 550 pages, c’est un joli pavé et pourtant, j’en aurai voulu encore plus. Plus d’Ophélie, plus de Thorn, plus d’énigmes et de souvenirs. J’ai été complètement bluffée par cette histoire et ses personnages si complexes. A la moitié de ce second tome, j’ai compris que je n’allais plus pouvoir m’en passer, c’est une véritable addiction ! Christelle Dabos est pleine d’imagination et nous le prouve bien en écrivant un tome magique, terriblement bien ficelé et approfondi où se mêlent intrigues et mystères. Toutes ces surprises et ce suspense qui nous tient en haleine tout au long de la lecture, pas le temps de s’ennuyer. Je me sens vidée, une part de moi est restée au Pôle. L’attente du troisième tome va être vraiment insoutenable !

Pour ce qui est des personnages, j’aime encore plus Ophélie et surtout Thorn ! Ce ne sont pas des personnages clichés, ils sont bien différents des autres protagonistes, je trouve que cela les rend encore plus authentiques. Ophélie est maladroite, souvent enrhumée, avec des cheveux indomptables et une voix tout timide. Thorn quant à lui est quelqu’un de méthodique, s’accrochant plus à ses chiffres qu’aux sentiments. C’est ce qui fait toute la beauté et la magie de leur duo ! Ce qui rend aussi les petits moments encore plus précieux et plus forts que n’importe quelle attention. Je ne changerai rien, ils sont parfaits et crédibles.

Et puis tout le mystère autour d’un certain personnage, je suis vraiment très curieuse de découvrir où l’auteur va nous emmener. Je pense que je ne vais pas être déçue, j’ai déjà été comblée par tout le talent contenu dans cette histoire que je sens que ça va être quelque chose de pas banal du tout !

Bref, vous l’aurez compris, c’est un véritable coup de coeur pour ce deuxième tome de La Passe-Miroir : Les Disparus du Clairdelune ! J’ai adoré du début à la fin, tant l’histoire que les personnages. Je suis toute chamboulée de ma lecture, c’était fantastiquement parfait. Cette saga est une merveille, j’ai été très impressionnée par le talent et l’imagination de l’auteur. N’attendez plus pour découvrir La Passe-Miroir !


Auteur : Christelle Dabos . Date de sortie : 29 octobre 2015


Mes autres chroniques
Tome 1 . Tome 3


Publicités

15 réflexions sur “Les Disparus du Clairdelune (La Passe-Miroir #2)

  1. Quel univers, mais quel univers 🙂 J’aime découvrir cette cité et son fonctionnement à travers les yeux d’Ophélie, un personnage si authentique.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s