Mes Bandes Dessinées #4 : Luuna – Elfes

Coucou ! On se retrouve pour un nouvel article sur mes bandes dessinées. En général, je vous présentais 3 BD différentes mais ça faisait longtemps que j’avais déjà écrit pour Luuna et Elfes et je n’en trouvais pas d’autre où j’avais beaucoup de choses à dire. Du coup, je publie enfin mon article même s’il n’y a que deux BD présentées ! Retrouvez les dernières chroniques sur mes BD ici !


Luuna tomes 1 à 8 de Crisse et Keramidas

Luuna

Résumé du tome 1 : Le jour de son initiation, Luuna aurait dû avoir un totem comme tout Paumanok, mais ce soir là au pied du grand arbre sacré, Unkui lui jeta une funeste malédiction. Elle reçut deux totems, deux loups, l’un noir et l’autre blanc. Et une fois tous les vingt-huit jours, Luuna est en proie aux forces du mal et obéit au loup noir. Pour redevenir maîtresse d’elle-même, elle traverse la forêt à la recherche des hommes des tribus du sud qui pourront la libérer de cette emprise.

J’ai acheté cette bande dessinée tout à fait par hasard, on me l’a conseillée lors d’une vente aux BD à plus petits prix. J’ai craqué et j’ai rapidement acheté la suite. J’ai beaucoup aimé au début le principe de double totem, l’un blanc qui fait le bien et l’autre noir qui fait le mal les nuits de pleine lune.

Le premier cycle, qui s’étend du premier tome jusqu’au cinquième, m’a beaucoup plu ! La quête de Luuna pour mettre fin à sa malédiction est sympa à suivre, on y rencontre plein de personnages. J’adore les Pipintus, trois êtres de la forêt qui suivent Luuna partout. Wombat l’éternel râleur est mon préféré il m’a bien fait rire !

Une fois ce premier cycle terminé, un autre commence et là je me suis retrouvée un peu perdue et déconcertée par l’histoire. Dans les tomes précédents, on est dans la forêt avec Luuna, il n’y a pas de civilisation et pouf dans ce nouveau cycle, on se retrouve en Norvège dans le futur où Luuna a complètement succombé à sa part de noirceur… Et à partir de là, ça ne va plus, j’ai eu du mal à suivre ce cycle sans fin : Luuna se débarrasse de son côté obscur, puis elle replonge, puis elle s’en débarrasse, puis elle replonge, … Un peu de nouveautés dans l’histoire ne ferait pas de mal pour redonner un peu de peps aux aventures de Luuna. J’espère que ce sera le cas dans les prochains tomes !


Elfes tomes 1 à 14 de plusieurs auteurs

Elfes

Résumé du tome 1 : Les Elfes bleus d’Ennlya, une petite ville portuaire du Nordrenn, ont tous été massacrés ! L’Elfe bleue Lanawyn et Turin, un homme réputé, enquêtent alors que toutes les pistes mènent vers un clan d’Yrlanais, ces Hommes du nord qui haïssent les Elfes. Dans la cité île Elsemur, Vaalan une jeune Elfe bleue passe l’épreuve de l’eau des sens. La mère prophétesse voit son avenir proche, un avenir lié au crystal sacré. « Celui qui contrôle le crystal, contrôle l’océan. » Cette annonce fait grand bruit et il se murmure que Vaalann pourrait être le messie que les Elfes bleus attendent depuis plusieurs générations… Entre enquête et initiation, cette histoire nous mène dans un monde de faux-semblants, de rêves et de désillusions !

Elfes est une bande dessinée que je trouve très originale, par son histoire et son concept. Il s’agit de cinq peuples elfiques : les elfes Bleus, les elfes Sylvains, les elfes Blancs, les semi-elfes et les elfes Noirs, chaque peuple dessiné par des dessinateurs différents pour former un univers très complet. On peut lire les tomes dans le désordre, par exemple lire le premier puis le sixième, qui sont tous les deux centrés sur les elfes Bleus mais je conseille de les lire dans l’ordre. Les cinq premiers tomes sont une introduction aux différents peuples et personnages, une fois arrivé au sixième tome (qui entame un second cycle), les histoires se rejoignent pour former un tout. Pour former une alliance contre une terrible menace, celle de Lah’ssa et de son armée de goules qui détruit tout sur son passage…

Même si les tomes sont dessinés par différents auteurs, j’ai été conquise par tout les style de traits, les dessins sont très beaux. L’histoire devient de plus en plus sombre et ça me plait beaucoup. J’aime beaucoup les personnages de Fall et de son dragon blanc, d’Ora elfe élevée par les orks et de l’elfe bleue Lanawyn. Même si on s’attache à certains personnages, il est impossible de savoir ce qu’il va leur arriver, les auteurs n’hésitent pas à les sacrifier ou à les faire souffrir, mais même avec ça, on reste accro à cette série !


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s