All the bright places

Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la « bête curieuse » de l’école. Il oscille entre les périodes d’accablement, dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante: l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

En général, dès que je finis un livre, j’écris mon avis à chaud pour être certaine de ne rien oublier puis je le relis avant de le publier pour y ajouter deux-trois choses. Mais pour All the Bright Places ça n’a pas été facile car c’est un livre très beau, qui fait remonter beaucoup d’émotions, qui remue, et il m’a fallu un peu de temps pour remettre en place toutes mes idées… Et même là, au début de cette chronique, je ne sais pas encore comment je vais trouver les bons mots pour en parler et sans spoiler bien entendu ! C’est parti !

Dans cette histoire, la narration est partagée entre deux personnages principaux, Finch et Violet. J’ai tout de suite énormément apprécié Finch, sa personnalité décalée, sa façon de voir les choses et son humour qui ne gâche rien ! Finch n’a pas une vie facile, ça n’est pas terrible du côté familial ni à l’école, il en bave beaucoup et veut en finir avec la vie.

Puis Violet apparait dans sa vie. Violet qui est dévastée par la mort de sa soeur, qui culpabilise d’être la survivante et qui s’empêche d’être elle-même. Consciemment ou non, Finch va aider Violet à s’en sortir, à reprendre goût à la vie. J’ai énormément apprécié leur duo qui devient de plus en plus naturel et fusionnel plus on avance dans la lecture. J’ai retenu mon souffle de nombreuses fois.

Le sujet de l’histoire est assez délicat et j’avais quelques appréhensions avant de commencer ce livre. J’ai même pensé à arrêter ma lecture à un certain point pour ne pas savoir si l’autrice allait aller jusqu’au bout de son idée ou non. J’ai continué malgré tout et peu importe la fin, j’ai compris où Jennifer Niven voulait en venir, la réflexion derrière tout ça, et c’est le plus important selon moi. Une belle histoire qui fait réfléchir.

Bref, All the Bright Places n’est pas un coup de coeur pour moi même si j’ai passé une très bonne lecture en compagnie de deux personnages hauts en couleurs ! J’ai adoré Finch et Violet. Leur relation qui devient de plus en plus importante et leur façon de voir les choses qui évolue aussi beaucoup, qui nous fait nous poser des questions sur le thème de la vie et de la mort. Une histoire émouvante.


Auteur : Jennifer Niven
Date de sortie VO : 08 janvier 2015
Éditeur : Penguin (388 pages – 7,99£)
Titre VF : Tous nos jours parfaits
C’est un tome unique.


Capture d’écran 2016-04-13 à 18.08.01

Publicités

8 réflexions sur “All the bright places

  1. Le pitch me fait beaucoup penser à un livre de Jasmine Warga : Le vide de nos cœurs. L’histoire de départ est quasiment la même: deux ados qui se rencontrent au moment de se suicider. Mais j’avais été un peu déçue bien que je l’aie dévoré. Justement par rapport à l’importance du sujet traité et de la manière de le traiter, justement.

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis contente que tu aies aimé. Je commençais à désespérer et penser que j’étais la seule. Le livre ne fait vraiment pas l’unanimité, la plupart des gens trouvant qu’il représente très mal la maladie mentale. Genre… qu’il la glamourize si on veut. (C’est pas un mot mais bon, on comprends l’idée. xD)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s