Le feu dans le sang

Cette nuit et cette nuit seulement, participez à une free party semblable à aucune autre. Venez vous éclater hors de tout contrôle, et goûter au moins une fois dans votre vie à la vraie liberté.
Quand ils trouvent ce message caché dans Paris, Alex, Sam et Marie-Lou s’attendent à passer une soirée de folie. Mais tout ne se passe pas comme prévu… Qui est Caron, ce type étrange qui leur propose des fioles ? Et quelle est cette substance bizarre qu’elles contiennent ? Entre meurtres et disparitions, ils vont vite se retrouver plongés au coeur de l’enfer…

Le feu dans le sang est un livre avec un petit côté thriller qui m’intriguait beaucoup. Malheureusement, ça ne l’a pas fait. Je n’ai pas accroché aux personnages et à l’histoire non plus malgré quelques éléments qui me rendaient curieuse. Trop de répétitions, trop lourdes, et des révélations peu crédibles, c’est dommage.

J’ai malgré tout apprécié le fait que l’on entre directement dans l’histoire et le sujet principal. Le livre ne fait que deux cent pages environ donc ça n’a pas trainé. Souvent, je reproche à ce genre de livre d’être trop petit et de ne pas avoir une histoire plus poussée. Malheureusement, ici, il ne m’en fallait pas plus…

Dans cette histoire, on fait la connaissance de trois adolescents : Sam, Alex et Marie-Lou. Je n’ai pas réussi à m’attacher à l’un d’eux. Alex et Marie-Lou sont amoureux et pour être sûr que l’on ne l’oublie pas, c’est répété de nombreuses fois. Qu’ils sont carrément in love l’un de l’autre, qu’ils ne peuvent pas imaginer la vie sans l’autre s’il lui arrivait malheur, etc etc. C’était de trop ! Dès qu’il y avait un peu d’action, ça tournait à la mièvrerie à cause de ça.

Ensuite, en ce qui concerne Marie-Lou, on nous la décrit comme une jolie métisse. Et ça non plus on ne risque pas de l’oublier car c’est mentionné aussi souvent que les élans d’amour. La jolie métisse par-ci, la jolie métisse par-là, sa peau caramel et épicée. Oui, oui, on a compris ! (Blanche comme un cachet d’aspirine et moche, c’est ça ? Non ?). Ca alourdissait l’histoire pour rien et j’ai levé les yeux au ciel de nombreuses fois.

L’histoire aurait pu relever tout ça car le principe était plutôt pas mal mais ça n’a pas continué bien longtemps à me plaire. Certaines révélations arrivent comme un cheveu dans la soupe et ne sont pas particulièrement nécessaires. Sauf peut-être pour mettre encore plus de barrières à l’amour entre Alex et Marie-Lou mais comme ils s’aiment plus que tout au monde et pour toujours, ils vont surmonter ça. L’amour vaincra ! Ahem.

Bref, Le feu dans le sang de Johan Heliot est une lecture qui ne m’a pas convaincue. Je ne me suis pas attachée aux personnages. Une histoire qui aurait pu être plus intéressante sans l’histoire d’amour à l’eau de rose et le radotage permanent. Il ne m’en fallait pas plus.


Auteur : Johan Heliot . Date de sortie : 19 octobre 2017


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s