Dystopie·Livre

Le cirque interdit

Approchez sans crainte, venez rire avec nos clowns et nos acrobates ! Le dernier cirque de France vous ouvre ses portes pour un spectacle envoûtant… Dans un pays gouverné par le Parti Zéro Risque, qui a banni toutes les pratiques jugées dangereuses, Maria décide d’infilter la troupe Vazatta. Sa rencontre avec les artistes et surtout avec Mathieu, acrobate et clown apprenti, va bouleverser ses certitudes… Jusqu’où faut-il aller au nom de la sécurité ?

Le cirque interdit de Célia Flaux me tentait beaucoup mais lorsque je l’ai commencé, j’ai eu un peu peur que mon enthousiasme retombe… J’apprécie l’idée rêveuse du cirque mais je ne suis pas spécialement fan des clowns et Mathieu le protagoniste masculin veut en faire son numéro principal, ça m’a un peu refroidie. Pour rien au final, si vous pensez comme moi au début, rassurez-vous car j’ai beaucoup aimé !

Dans ce tome unique, la narration est partagée entre Maria et Mathieu. Ils ont des personnalités diamétralement opposées, Maria est plutôt isolée, coincée et reste loin des projecteurs, tandis que Mathieu est plutôt solaire, ouvert et ne demande qu’à briller sur scène. Mais ça finit quand même par bien marcher entre eux, une romance toute mignonne que j’ai adoré voir se construire.

Du point de vue de l’histoire, Maria entre comme secrétaire au cirque Vazatta pour chercher les réponses à son passé, chercher les coupables et plus on avance dans l’histoire, plus on se rend compte que Maria est dans une situation dangereuse, entre mensonges et manipulation, où il est très difficile pour elle d’en sortir. Au cirque, elle va rencontrer une vraie famille, celle de Mathieu et de son papy Vaz. J’ai aimé tous ces nouveaux personnages, vivre leur quotidien au cirque, comprendre leurs motivations et leurs rêves.

On parle d’histoire dystopique avec le Parti Zéro Risque, le principe des assurances qui est assez original, et j’ai aimé le fait que ce ne soit pas trop poussé, ça reste léger, juste ce qu’il faut pour comprendre le contexte et c’était bien.

Bref, Le cirque interdit de Célia Flaux est une lecture qui m’a fait passer un très bon moment. J’avais quelques à priori au début mais ils ont vite été chassés et je me suis laissée emportée au rythme du cirque et de ses habitants. J’ai aimé découvrir la vérité sur le passé de Maria dans un univers aux légers accents dystopiques. Une chouette lecture !


Autrice : Célia Flaux . Date de sortie : 21 février 2019


Publicités

9 commentaires sur “Le cirque interdit

    1. Oui je pense aussi, mais justement j’ai bien aimé que ce ne soit pas trop détaillé. J’en ai trop lu des univers dystopiques du coup ça m’a gavée à la longue et là ce n’était pas trop, juste bien :) Et comme je savais que tu avais été déçue, mes attentes étaient moins grandes ^^

      Aimé par 1 personne

      1. Je crois qu’on est tous globalement d’accord pour dire que ce livre était bon mais que c’étaient nos attentes qui ont surtout déterminé notre appréciation. J’aurais souhaité plus d’approfondissement alors que d’autres, comme toi par exemple, ont aimé la fluidité du récit, non interrompu par des explications toutes les deux pages. Du coup, je suis curieuse de voir ce que l’auteure pourrait écrire d’autre 😉.

        Aimé par 1 personne

  1. Bon, moi je vais passer mon tour pour ce livre, je crois que j’ai eu ma dose dose de déception avec les cirques, haha. Par contre, comme je disais à Kin, c’est original le concept des assurances comme monopoles cachés du monde, je n’avais encore jamais vu ça !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s