Alsace·France·Mes petites escapades

Singing in the rain à Strasbourg

Coucou ! Me revoici pour mon article sur Strasbourg, en Alsace, où on a passé un week-end en amoureux. Je vous avais demandé sur Instagram si vous préfériez un seul article ou plusieurs articles car j’avais pas mal de choses à vous montrer. C’est un seul article qui est sorti gagnant de ce sondage et j’avoue que je préfère aussi, un article par ville ça me plait bien. Par contre, j’avais sélectionné 52 photos, j’ai dû réduire de moitié pour que ce ne soit pas trop long ^^

Mi-mars, nous voilà donc parti pour la ville de Strasbourg que l’on n’avait jamais visitée. À cette période, la météo c’est un peu quitte ou double, et connaissant ma chance, on a eu de la pluie bien évidemment ! Mais ça ne nous a pas empêché de nous balader. On a garé la voiture pour la journée et j’avais prévu de faire une boucle pour y revenir en fin de journée.

On a commencé par une visite de la cave historique des Hospices civils de Strasbourg, un peu à l’écart de la Petite France. On y trouve plusieurs tonneaux dont trois protégés derrière une grille dont l’un date de 1472, il contient le vin en tonneau le plus vieux du monde. On y a fait un tour rapide vu qu’on est arrivé trop tard pour la visite guidée et qu’il y a peu d’explication dans la cave.

On s’est ensuite dirigé vers le Barrage Vauban et les Ponts Couverts. Le Barrage Vauban est un barrage de fortification qui servait, en cas d’attaque, à faire monter le niveau de la rivière, l’Ill, et inonder les terrains pour les rendre infranchissables pour les ennemis. C’est sympa d’aller le voir et de monter sur le toit afin d’avoir une jolie vue sur les Ponts Couverts avec la Cathédrale au loin.

Pendant que je prenais des photos, Adrien n’a pas cessé de me demander pourquoi on dit les Ponts Couverts car il s’agit d’un pont normal et de quatre tours. Bonne question, du coup j’ai été voir sur internet : « Ils doivent leur nom aux épaisses toitures en bois qui les recouvrent à l’origine. En 1784, les toits recouvrant les ponts sont retirés. ». Des ponts couverts découverts, comme ça vous savez aussi !

On a ensuite été dans le quartier de la Petite France (sous la pluie, comme le reste du week-end) où se trouvent des maisons aux allures typiques alsaciennes. On a mangé une flammekueche, bah oui, on ne vient pas en alsace sans en goûter au moins une !

Après avoir mangé, on a été faire des photos « spots Instagram », d’abord chez Aedaen Place où j’ai dû très probablement passer pour une dingue, mais je suis certaine de ne pas être la première, je m’en fous j’ai une photo plus ou moins correcte ! Je dis plus ou moins car vu la luminosité pourrie, ce n’était pas facile de jouer avec l’appareil (surtout vu qu’on est bien débutant là dedans ^^). Et deuxième spot, le mur aux petits coeurs comme je l’appelle (Rue du fossé-des-tanneurs, à côté du parking Indigo, pour ceux que ça intéresserait).

On a continué notre petit tour en passant par la place Kléber avec la statue du général Kléber originaire de Strasbourg. Près de là se trouvent les Galeries Lafayette où on n’est pas rentré mais le bâtiment était déjà trop beau, puis la place Gutenberg avec son carousel avant de nous diriger vers la Cathédrale Notre-Dame qui est juste hyper impressionnante ! On arrive au bout de la rue, on tourne la tête et BAM une énorme Cathédrale au bout. On a dégusté un bretzel pour l’occasion ! Sur la place, on retrouve aussi la Maison Kammerzell considérée comme la plus belle maison de Strasbourg. Vous en pensez quoi ? ;)

Je ne résiste pas à vous montrer l’intérieur de la Cathédrale même si mes photos ne lui rendent pas du tout justice. Forcément l’intérieur est assez sombre, du coup, les photos aussi (d’ailleurs si vous avez des conseils pour réussir une belle photo dans ces conditions, je suis preneuse). Il y avait un monde de fou devant l’horloge astronomique, j’admire les personnes qui attendent 12h30 pour l’ouverture de l’horloge, ça doit être bondé…

Une fois sorti de la Cathédrale, on s’est dirigé vers de Palais Rohan (comme les chevaliers) qui abrite de nombreux musées mais comme on n’avait plus beaucoup de temps et que les musées, ce n’est pas trop notre truc, on n’est pas entré à l’intérieur. On en a fait le tour par l’extérieur et on en a eu une jolie vue de l’autre côté de l’Ill. (Je l’aime cette photo avec le joli réverbère).

Et notre première journée à Strasbourg s’achève tout doucement, on récupère la voiture et on va vers l’hôtel.

Si vous vous rappelez notre malchance date/événement de Saint-Malo, ce que je vais vous expliquer va doucement vous faire sourire. Je réserve la date de notre week-end et quelques jours avant en finalisant l’itinéraire, je regarde par curiosité s’il y a un événement particulier ce week-end là. Et je tombe sur le Carnaval qui, je cite, réunit beaucoup de monde. Ahem super… Mais finalement ça se déroulait le dimanche après-midi et on était déjà parti. Mais quand même, prochaine fois, je ne choisis plus les dates ^^

Le dimanche matin a été consacré à la partie universitaire de Strasbourg qui est juste canon. On n’a pas les mêmes universités par chez nous, ou en tout cas, moi je n’ai pas été dans de beaux bâtiments comme ça ! La première photo est le palais universitaire de Strasbourg où il y a, parait-il, une jolie verrière dedans, malheureusement, étant dimanche on n’a pas pu entrer.

Ensuite, rendez-vous à l’arrêt de tram Galia qui nous donne une magnifique vue sur l’église Saint-Paul en passant par le CROUS, le bâtiment rouge et beige ci-dessus. Vu qu’il pleuvait pas mal (j’ai des goutes d’eau sur presque toutes mes photos, la loose), on a repris la voiture pour aller au Palais du Rhin, un ancien palais impérial allemand qui est tout aussi beau à l’intérieur. Puis le dernier bâtiment que l’on a vu avant de repartir vers la Belgique est le lycée international des Pontonniers. J’avais lu qu’il était dit « lycée Harry Potter », mouais, je ne suis pas plus convaincue que ça pour le côté HP mais je le trouve quand même très beau.

Et voilà, c’est tout pour notre petit séjour à Strasbourg. Adrien est moins fan des bâtiments, il préfère les paysages, mais moi je m’y suis bien plue, c’était joli. Même sous la pluie ! D’ailleurs en parlant de pluie, on est à peine dans la voiture qu’il commence à y avoir du soleil et un bel arc-en-ciel. Si ça c’était pas pour nous narguer… Mais ça va après il a draché (dra… quoi ?) comme pas possible, ce n’était pas juste pour nous, me voilà satisfaite.


Vous avez déjà été à Strasbourg ? Ou j’ai réussi à vous donner envie d’y aller ? :P


8 commentaires sur “Singing in the rain à Strasbourg

  1. J’ai vécu dans l’Est étant enfant, et nous n’avons jamais été à Strasbourg, ce que je regrette beaucoup… Etant dans le Sud-Ouest maintenant, cela fait un peu loin mais il faut que je me motive car je trouve que c’est une ville magnifique :) Merci pour cet article.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s