Historique·Jeunesse·Livre

Tourbillon Noir

Chine, époque féodale. Fils du grand intendant des Finances de l’empereur, Kuan Ti est promis à un avenir aristocratique. Pourtant, il ne rêve que d’aventures où il revêt le costume de Tourbillon Noir, un sabreur virtuose tout droit sorti de son imagination. Lorsque son père est arrêté et sa mère enlevée sous ses yeux, la vie du jeune garçon est soudain bouleversée. Résolu à trouver les coupables, il décide de tout quitter pour partir à leur recherche. En se glissant dans le monde obscur des brigands, loin du confort qu’il a toujours connu, il va devoir apprendre à distinguer les amis des ennemis… Sera-t-il à la hauteur de Tourbillon Noir ? Car suffit-il de s’imaginer en héros pour en devenir un ?

Tourbillon Noir de Florence Lamy est une lecture que j’ai aimé découvrir même si l’histoire qui y est racontée est loin de l’épopée et des grandes aventures auxquelles je m’attendais en commençant ce livre. J’en ressors en ne sachant pas trop quoi vous dire, c’était sympa mais il ne me laissera malheureusement pas un souvenir impérissable.

Kuan Ti est un jeune garçon riche qui voit son univers s’écrouler du jour au lendemain. Des hommes masqués enlèvent sa mère sans qu’il ne puisse rien y faire, son père est arrêté et traité de traitre, Khan Ti s’enfuit loin de cette maison qu’il a toujours connue mais ses ennuis sont loins d’être terminés… Heureusement pour lui, il est malin et débrouillard, et il rencontrera deux personnes auxquelles il peut accorder sa confiance dans sa quête de vérité et de vengeance.

J’ai trouvé l’histoire sympathique à suivre, m’imaginant sans peine les endroits de la Chine à cette époque féodale que notre jeune protagoniste traverse. Cependant, j’ai trouvé qu’il y avait pas mal d’allers et retours en peu de temps qui empêchaient l’histoire de se développer telle que je l’aurais attendue. Peut-être est-ce dû à l’époque dans laquelle évolue Kuan Ti qui le force à devenir un homme bien trop vite, prêt à assouvir sa vengeance ? J’ai aussi eu quelques fois l’impression de faire machine arrière notamment avec le personnage de Perle, ça m’a un peu déconcertée.

Ceci dit, l’histoire se laisse lire malgré tout. Il y a de jolies phrases qui nous donne matière à réfléchir et c’est un point qui m’a beaucoup plu. La vérité n’est pas toujours bonne à entendre, il faut être prêt à l’assumer même si elle ne nous plait pas.

Bref, Tourbillon Noir de Florence Lamy est une lecture que j’ai trouvée sympathique. J’ai aimé découvrir l’ambiance et l’époque dans lesquelles évolue le personnage principal. Kuan Ti gagne en maturité mais peut-être un peu trop rapidement à mon goût, j’aurais aimé que l’autrice lui laisse un peu plus de temps pour grandir…


Autrice : Florence Lamy . Date de sortie : 16 mai 2019


De la même autrice
Rosa Parks, elle a dit non au racisme


Publicités

4 commentaires sur “Tourbillon Noir

  1. Vous vous êtes partagé le mot avec Kin ou quoi, je viens de finir de lire son avis sur le même livre xD. Bon, bah, c’est dommage pour le coup ! C’est pas une lecture que j’envisagerais vu ce que tu en dis, ce sont des aspects qui me dérangeraient également x)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s