Historique·Jeunesse·Livre

Celui qui dessinait les dieux

Taar a un rôle déterminant au sein de son clan : il dessine les dieux-animaux pour s’attirer leurs faveurs et assurer une chasse fructueuse à son clan. Lorsqu’il rend son dernier souffle, c’est à son apprenti, Ibhô, de reprendre le flambeau. À son tour, il doit devenir celui-qui-dessine-les-dieux. Mais la haine du chaman et de son fils jaloux le contraint à fuir son clan. Traqué, Ibhô se lance alors dans une quête mystérieuse : découvrir la Grande Grotte, dont on dit que les murs recèlent les plus belles créations. Rejoint par un ami à poils et une jeune sculptrice, son chemin vers cette fameuse grotte sera semé d’embûches…

Je me souviens des premiers essais de couverture que l’équipe chez Scrineo nous avait montré, elles m’avaient fortement intriguée et j’avais eu envie de découvrir cette histoire. C’est une lecture jeunesse qui se lit assez rapidement et qui m’a fait passer un bon moment.

Lorsque son maître Taar décède, c’est au jeune Ibhô que revient la tâche de dessiner les dieux-animaux afin de garantir de bonnes chasses pour la survie du clan. Déjà jalousé par certaines personnes, lorsque la chasse se fait de moins en moins fructueuse, Ibhô est forcé de fuir s’il veut survivre. Mais il ne se retrouvera pas seul dans sa quête pour rejoindre la Grande Grotte, il sera accompagné de Sag son fidèle chien et de la jeune Maraa forcée également à fuir son clan.

J’ai trouvé que l’intrigue présentait quelques facilités, bien que je me rende compte qu’en si peu de pages il soit difficile de tout développer ou de mettre encore plus de bâtons dans les roues à nos héros qui font déjà face à de nombreuses péripéties, mais ça ne m’a pas gâché la lecture pour autant. J’ai passé un moment plutôt sympathique avec cette histoire. On en apprend un peu plus sur les différentes techniques utilisées pour peindre ou sculpter à cette époque. Ca se voit que l’auteur est un passionné et c’est ça qui est très chouette.

Bref, Celui qui dessinait les dieux d’Alain Grousset est une lecture jeunesse dans laquelle on rencontre deux héros courageux. Même si quelques résolutions m’ont semblées parfois un peu trop faciles ou trop rapides, ça ne m’a pas empêché d’apprécier cette histoire qui parle d’art et de passion à une époque où la survie est plus difficile. Un récit ne manquera pas de plaire aux plus jeunes !


Auteur : Alain Grousset . Date de sortie : 06 juin 2019


Publicités

4 commentaires sur “Celui qui dessinait les dieux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s