Conte, folklore et mythologie·Fantastique·Livre

La Fille dans la Tour (Trilogie d’une nuit d’hiver #2)

La cour du grand-prince, à Moscou, est gangrenée par les luttes de pouvoir. Pendant ce temps, dans les campagnes, d’invisibles bandits incendient les villages, tuent les paysans et kidnappent les fillettes. Le prince Dimitri Ivanovitch n’a donc d’autre choix que de partir à leur recherche s’il ne veut pas que son peuple finisse par se rebeller. En chemin, sa troupe croise un mystérieux jeune homme chevauchant un cheval digne d’un noble seigneur. Le seul à reconnaître le garçon est un prêtre, Sacha. Et il ne peut révéler ce qu’il sait : le cavalier n’est autre que sa plus jeune sœur, qu’il a quittée il y a des années alors qu’elle n’était encore qu’une fillette, Vassia.

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Ayant eu un gros coup de coeur pour le premier tome, je n’ai pas tardé bien longtemps avant de lire la suite de la Trilogie d’une nuit d’hiver, La Fille dans la Tour, de Katherine Arden et c’est à nouveau un gros coup de coeur ! C’était tellement bien, tout était parfait, je ressors éblouie et conquise par cette lecture ! ♥

Changement de décor, Vassia n’est plus dans son village natal dans le nord de la Russie mais à Moscou où elle retrouve son frère et sa soeur. J’aime l’importance que porte l’autrice aux liens qui unissent la famille. C’est un élément très puissant dans cette histoire. J’ai aimé être aux côtés de Sacha et Olga, qui étaient peu présents dans le premier tome, et d’avoir leur point de vue également. Par contre, on retrouve Konstantin dont je me serais bien passée, lui n’a pas changé du tout et reproduit exactement les mêmes erreurs, si pas pires !

Vassia évolue toujours plus, j’admire son courage et sa force. Je me suis beaucoup attachée à elle et j’ai adoré retrouver Morozko aussi. J’aime la relation lente qui s’établit petit à petit entre ces deux-là, et bien que je ne voie pas d’avenir possible pour eux, j’ai néanmoins savouré tous les passages qui les concernaientt. Il y a eu quelques belles scènes dont une qui restera une de mes préférées de tous les temps !

Nouveau tome, nouvelle découverte du folklore russe pour mon plus grand plaisir ! Pour ce qui est de l’imaginaire russe, j’ai été servie. L’autrice mène à nouveau son récit d’une main de maître, faisant de la magie avec ses mots. J’ai été envoûtée une nouvelle fois. Cette suite est plus rythmée, de nouveaux personnages s’ajoutent, de nouvelles intrigues et mythes viennent complexifier encore plus le récit. Ce fut un plaisir à chaque page.

La quatrième de couverture de la version française dit que ce tome peut se lire indépendamment et je ne suis pas d’accord. Ce que ça veut peut-être dire, c’est que l’intrigue présente dans chaque tome se conclut à la fin de ceux-ci, mais on poursuit l’histoire de Vassia et il faut avoir lu le premier tome pour ne pas être perdu.

Bref, La Fille dans la Tour de Katherine Arden est un second tome dont l’histoire m’a à nouveau conquise. Encore un coup de coeur pour cette suite où j’ai tout adoré. Les personnages ne sont pas laissés de côté par rapport à l’intrigue qui, elle, garde toute sa saveur tout en augmentant encore son potentiel. Tout était parfait ! Et savoir qu’il n’y a plus qu’un tome après me fend déjà le coeur.


Autrice : Katherine Arden . Date de sortie : 20 août 2019 . Titre VO : The Girl in the Tower


Mes autres chroniques
Tome 1


2 commentaires sur “La Fille dans la Tour (Trilogie d’une nuit d’hiver #2)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s