Bandes dessinées-comics·Contemporain·Militantisme

La saveur du printemps


Le lycée est enfin fini ! Ari meurt d’envie de déménager dans la grande ville avec sa bande d’amis et de se consacrer à la musique. Mais il doit d’abord trouver quelqu’un pour aider son père dans leur boulangerie familiale en difficulté. En interviewant les candidats, Ari rencontre Hector, un gars tranquille passionné par la cuisine. Au fur et à mesure qu’ils se rapprochent, l’amour est prêt à fleurir… enfin, si Ari ne ruine pas tout ! Entre pâtisseries qui mettent l’eau à la bouche, choix de vie et premiers amours, entrez dans une histoire à faire fondre tous les cœurs.

Avant mon premier passage en librairie depuis mars, confinement oblige, je m’étais dit que si j’étais tentée par quelque chose, je le prenais, c’est souvent comme ça que je découvre quelques pépites. Il n’a pas fallu me forcer bien longtemps pour que je craque pour La saveur du printemps de Kevin Panetta, une jolie bande dessinée qui n’est pas sans rappeler Heartstopper d’Alice Oseman.

Ari veut quitter le nid familial pour vivre de sa musique avec ses amis et ne pouvant pas laisser ses parents gérer seuls la boulangerie dont ils sont propriétaires, il embauche Hector et va lui apprendre les trucs et astuces pour le remplacer. J’ai adoré Hector qui est un personnage si doux et solaire par opposition à la personnalité d’Ari quelques fois. Mais je les ai adorés tous les deux, une belle relation s’installe entre eux.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, elle fut toute douce et la romance toute mignonne. Les dessins de Savanna Ganucheau m’ont également beaucoup plus. J’aime quand seulement une palette de couleurs est utilisée, ici le bleu turquoise m’a rappelé les vacances, le soleil et la mer. Autant vous prévenir tout de suite, cette BD donne faim ! On parle de pâtisseries grecques, de muffins, de baklavas, ça remet une couche sur le côté bonbon de ce livre.

Le titre est un peu étrange puisque l’intrigue se déroule en été et non au printemps, en anglais le titre est Bloom, ce qui se traduit par floraison, donc oui ce phénomène floral se déroule au printemps mais ici l’interprétation est autre. Cette éclosion représente pour moi l’évolution d’Ari qui est un peu perdu au début de l’histoire et si on fait attention pendant la lecture, on peut voir différentes fleurs éclore dans les pages où Ari et Hector passent un moment rien qu’à eux. Ce sont mes pages préférées.

Bref, La saveur du printemps est une lecture toute mignonne et douce que j’ai beaucoup appréciée ! Je ne regrette pas de m’être (très facilement) laissé tenter. L’histoire d’Ari et d’Hector va vous mettre du baume au coeur et le sourire aux lèvres. Les dessins sont agréables et vont vous donner faim !


Scénario : Kevin Panetta . Dessins : Savanna Ganucheau
Date de sortie : 06 juillet 2020 . Titre VO : Bloom


4 commentaires sur “La saveur du printemps

    1. Contrairement à Mes ruptures avec Laura Dean, celui-ci est si doux ! J’ai adoré cette douceur bienvenue. J’espère que tu aimeras autant que moi :)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s