Historique·Livre·Thriller

L’hôpital des sorciers

Saint-Antoine-en-Viennois, 1297. Poupées enterrées dans le cimetière, serviteurs qui disparaissent et tombes profanées… Depuis quelque temps, la Maison de l’Aumône fait face à d’étranges manifestations ! Lorsqu’Aymon de Montagne, Grand Maître des lieux, est accusé de sorcellerie, le jeune Gabin décide de mener l’enquête. Convaincu de l’innocence de son mentor, il tente de comprendre ce qui se trame dans l’ombre de l’hôpital… Il devra composer avec mademoiselle Sybille, la nièce d’Aymon, qui semble détester son oncle, et la jeune servante Ysabeau qui, malgré sa cécité, paraît au courant de bien des secrets… Et si un Mal insidieux rodait vraiment dans les entrailles de l’hôpital, comme les autorités semblent le croire ?

Ma lecture de L’hôpital des sorciers de Catherine Cuenca a été de surprise en surprise ! Je ne m’attendais pas du tout à cela et j’ai beaucoup aimé. L’intrigue m’a tenue en haleine, plus que je ne l’aurais pensé au départ.

Pour tout vous avouer, en lisant le titre et le résumé, je m’attendais à plonger dans une histoire de vraie magie, du genre fantastique comme j’ai l’habitude d’en lire et dès les premières pages, je me suis rendue compte que ça n’allait pas être le cas. En effet, à l’époque à laquelle se déroule l’histoire, tout peut être soupçon à sorcellerie.

Je ne vais pas dire que j’ai été déçue, plutôt un peu surprise car les romans historiques sans touche de fantastique me sortent de ma zone de confort, mais l’intrigue de l’autrice a piqué ma curiosité et j’ai continué à lire avec beaucoup de plaisir.

Catherine Cuenca nous plonge dans un thriller où l’on pense avoir eu toutes les cartes en mains dès le début, où l’on pense avoir tout compris, pour parvenir à nous retourner complètement le cerveau dans les ultimes chapitres de son intrigue ! Je n’ai absolument rien vu venir et j’ai adoré ça. Un récit brillamment mené avec intelligence !

On suit trois narrateurs différents. Le principal est Gabin qui décide de devenir le secrétaire du Maître de la Maison de l’Aumône, où sont soignés les patients atteint de gangrène, et de mener l’enquête une fois que son mentor est accusé de sorcellerie. On suit aussi Sybille la nièce du Maître qui ne le porte plus dans son coeur après un désaccord familial de grande envergure pour elle, et Ysabeau la jeune fille aveugle qui a toujours vécu là et qui sait bien des choses.

Même si je ne me suis pas attachée plus que cela à ces différents personnages, j’ai pris beaucoup de plaisir à les suivre dans les divers complots et retournements de situations auxquels ils ont dû faire face.

Bref, L’hôpital des sorciers de Catherine Cuenca est un récit bien loin de celui auquel je m’attendais en le commençant mais qui m’a ravie ! Je pensais avoir eu toutes les informations depuis le début, je continuais ma lecture car le style d’écriture de l’autrice est très accrocheur et agréable, et finalement, les révélations finales m’ont retourné le cerveau et remis en question tout ce que j’avais pensé comprendre. J’aime quand une lecture me surprend comme cela, ce fut une réussite !


Autrice : Catherine Cuenca . Date de sortie : 08 octobre 2020


5 commentaires sur “L’hôpital des sorciers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s