Bandes dessinées-comics·Conte, folklore et mythologie

Soeurs d’Ys

Pour ériger les remparts qui protègent Ys des flots tumultueux, la reine Malgven a eu recours à la magie. Sa mort brutale et mystérieuse laisse ses deux filles inconsolables et les éloigne l’une de l’autre. Rozenn, héritière du trône, entre en communion avec la nature et s’apaise dans les landes ; Dahut, la cadette, se délecte de la vie fastueuse de la cour et se compromet dans ses intrigues. Mais derrière les murs immenses de la cité se cache un passé lourd de sombres secrets. Le jour où le lien entre les soeurs se rompt définitivement, elles entraînent dans leur chute le destin d’Ys, et les monstres tapis dans l’ombre surgissent alors en pleine lumière.

Soeurs d’Ys me tentait énormément car j’adore le style graphique de cette bande dessinée, sans savoir vraiment de quoi ça parlait. Puis j’ai appris que c’était l’histoire d’une cité engloutie, Ys, un conte qui prend place en Bretagne, et j’ai été encore plus enthousiaste ! J’y suis allée l’année passée et je suis tombée sous le charme de ce paysage brut de roches et de mer.

En plus, la cité d’Ys serait engloutie dans la baie des Trépassés, près de la pointe du Raz que l’on n’avait pas su faire car c’était trop loin, un de mes regrets, mais je sais que j’y retournerais un jour, avec encore plus d’engouement après avoir lu ce récit !

Cette jolie BD raconte l’histoire de deux soeurs qui s’éloignent de plus en plus, pourtant très complices avant que la mort de leur mère ne vienne tout bouleverser. Rozenn l’ainée profite de sa vie dans la nature, loin de ses responsabilités de future reine et des intrigues de la cour, tandis que la plus jeune, Dahut sombre dans la sorcellerie et les crimes aux côtés de son père. J’ai préféré la douceur de Rozenn, cela se ressent directement, alors que Dahut devient très vite redoutable, ça ne me l’a pas rendue très sympathique à mes yeux.

Du côté de l’histoire, j’ai beaucoup aimé même si on sait dans quelle direction on va être amené et qu’il n’y a pas eu beaucoup de surprise puisque le sort de la cité est connu, ça n’entache en rien la lecture. Pour ce qui est des dessins de Jo Rioux, je les ai trouvés vraiment très très beaux et ils accompagnent à merveille le récit.

Bref, Soeurs d’Ys de Matthew Tobin Anderson et Jo Rioux est une très chouette lecture qui m’a beaucoup plue ! Les illustrations sont vraiment sublimes, à la hauteur de l’histoire qui va petit à petit vers la chute de la cité d’Ys, engloutie par les flots. Le récit de deux soeurs bien différentes. J’ai beaucoup aimé !


Scénario : Matthew Tobin Anderson . Dessins : Jo Rioux
Date de sortie : 16 septembre 2020 . Titre VO : The Daughters of Ys


4 commentaires sur “Soeurs d’Ys

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s