Bandes dessinées-comics·Drame

Elinor Jones

La maison de couture Tiffany crée des robes pour les ladies les plus fortunées d’Angleterre. Elinor n’en revient pas d’avoir été embauchée : désormais, elle sera sous les ordres de Bianca, la célèbre adolescente surdouée ! Mais Elinor doit s’adapter rapidement. Ici, on fabrique du sur-mesure pour mesdames les baronnes et duchesses ! Et Mrs Tiffany mise toute sa réputation sur d’incroyables bals, pour lesquels les costumes des invités sont réalisés sur-mesure. Un huis-clos victorien, où les secrets de chacun se dissimulent parmi soies et taffetas…

La trilogie Elinor Jones me tentait depuis un moment, les superbes couvertures n’y sont pas pour rien mais je ne m’étais jamais penchée sur le résumé et je ne savais donc pas de quoi cela parlait. Je suis contente d’avoir pu lire cette BD que j’ai bien appréciée.

L’histoire n’est pas uniquement celle d’Elinor Jones mais aussi celle de la maison de couture Tiffany qui est très réputée et engage les meilleures couturières. À chaque tome, on se concentre sur un bal différent donné par la famille Tiffany, sur ses enjeux et toutes les lourdes préparations afin que cela soit parfait.

J’ai aimé l’histoire, loin du superficiel des beaux atours, c’est beaucoup plus compliqué et plus sombre que cela. Ce fut la belle surprise car je ne m’attendais pas à ça. Cette bande dessinée parle de la pression et des attentes familiales, mais aussi de dettes, de deuil et d’image de soi. Rien n’est facile pour aucun des personnages, ils ont des choix à faire qui ne seront pas sans conséquence. 

Les dessins sont vraiment fabuleux et c’est un style un peu manga qui me plait vraiment beaucoup, c’est totalement le genre que j’adore. Je regardais partout, les magnifiques créations mais aussi le reste des planches !

Bref, Elinor Jones est une bande dessinée que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. Les dessins d’Aurore sont magnifiques et atténuent le côté dramatique et sombre de l’intrigue. Très beau, triste et nostalgique à la fois.


Scénario : Algésiras . Dessin : Aurore . Date de sortie du T1 : 27 janvier 2010


De la même illustratrice
Harfang


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s