Horreur, suspense·Jeunesse·Livre

Maudite poupée – Le camping de la mort

Je vais faire un avis groupé pour ces deux livres de la collection jeunesse, Hanté, des éditions Casterman. Je les ai enchainés alors autant en parler l’un à la suite de l’autre.

Maudite poupée

Thaïs et Margot sont deux soeurs inséparables. Jusqu'au jour où, dans une brocante, Margot craque pour une poupée aux jolies boucles cuivrées, vêtue de de dentelle. Elle la prénomme Rosemonde et l'emporte partout avec elle. Bientôt, d'étranges incidents se produisent. Thaïs est la seule à soupçonner la poupée, qui ne semble décidément pas si angélique que ça...

Les histoires de poupées maléfiques sont probablement le truc qui m’effraie le plus dans les récits d’horreur. Avec Maudite poupée d’Amélie Antoine, j’étais en plein dedans mais comme c’est assez fort jeunesse, je savais que je pouvais découvrir ce livre sans avoir trop peur.

Le livre se lit très rapidement, il est à destination des plus jeunes et il n’y a pas beaucoup de pages, moins d’une centaine. Malgré tout, j’étais contente de le terminer avant d’aller dormir ! Que voulez-vous, un rien m’effraie !

J’ai bien aimé cette histoire qui m’a fait frissonner le temps de ma lecture même si j’ai trouvé l’intrigue assez prévisible.


Le camping de la mort

Pour la première fois, Thibald part camper en forêt avec ses trois meilleurs amis... sans parents ! Tout serait parfait s'ils n'étaient pas obligés d'emmener avec eux Aymeric, le frère de Juliette. Dans le genre bizarre, ce minus passe son temps à dessiner des monstres horribles sur des cartes. Il dit même qu'il a un pouvoir... Et si c'était vrai ?

Après avoir lu Maudite poupée, qui ne m’a plu mais sans plus, je n’attendais pas grand chose de celui-ci qui était celui qui me tentait le moins des deux. Et au final, j’ai bien été surprise car j’ai plus accroché à cette histoire qui m’a bien fait frissonner aussi !

Tout de suite, on se rend compte qu’Aymeric n’est pas comme les autres, il a le pouvoir de dessiner l’avenir sur des cartes. Je ne l’ai pas beaucoup apprécié au début puisqu’il semble aimer faire du mal. Mais lorsque le contrôle lui échappe, il devient comme les autres, un enfant effrayé.

J’ai été plus emportée par ce récit. J’ai stressé d’une autre manière, ne sachant pas à quoi m’attendre. C’était vraiment pas mal !


Bref, je suis contente d’avoir pu découvrir ces deux lectures qui sont pour les plus jeunes qui n’ont pas peur d’avoir peur. Bien que moi, je n’étais pas 100% à l’aise non plus ! Je ne sais pas encore si je vais lire les autres histoires de cette collection car c’est peut-être un peu trop jeunesse pour moi, mais d’un autre côté ça se laisse bien lire.


Auteurices : Amélie Antoine et Thibault Vermot . Date de sortie : 07 avril 2021


3 commentaires sur “Maudite poupée – Le camping de la mort

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s