The Hazel Wood

« Ne t’approche sous aucun prétexte d’Hazel Wood. » Ces quelques mots laissés par la mère d’Alice juste avant son enlèvement scellent à tout jamais le destin de la jeune fille.
Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althea Proserpine, autrice des célèbres « Contes de l’Hinterland ». Hazel Wood, où sa petite-fille, Alice, va devoir s’aventurer. Hazel Wood, dont personne ne revient jamais. Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir ?
Il était une fois… Hazel Wood.

The Hazel Wood est un livre qui m’intriguait beaucoup, les contes, moi j’adore ! Je pensais que c’était une réécriture d’Alice au pays des merveilles mais ce n’est pas exactement ça. Des contes il y en a, mais ce sont ceux d’Althea Prosperine, des contes très sombres, effrayants et un peu glauques sur les bords… J’ai globalement apprécié ma lecture mais j’y ai quand même trouvé quelques défauts.

Pour moi, il y a deux parties à cette histoire. Dans la première, on fait la connaissance d’Alice qui part à la recherche de sa mère disparue aux côtés de Finch, son ami passionné par les histoires de l’Hinterland. Cette première partie prend le plus de place et c’est aussi la plus lente. On n’apprend pas grand chose, Alice et Finch savent qu’il faut atteindre Hazel Wood et l’Hinterland pour retrouver la mère d’Alice mais c’est à peu près tout. Cette partie ne m’a pas vraiment ennuyée mais elle ne m’a pas tenu en haleine non plus. Je suivais passivement le déroulement des événements. Je ne me suis pas spécialement attachée à Alice ou à Finch non plus.

Par contre, dans la deuxième partie, une fois que l’on entre en Hinterland, je n’ai plus su décrocher ! Et ça c’est plutôt positif. Je me suis mieux attachée aux personnages, les réponses sont apportées et j’ai trouvé ça terriblement original. J’ai vraiment adoré cette partie onirique, c’est souvent quelque chose qui me plait et là je n’ai pas été déçue. Dommage que cette partie ne représente qu’un tiers du bouquin, j’en aurais bien repris un peu.

Dernier petit bémol, les contes m’ont manquée. Althea Prosperine, la grand-mère d’Alice en a écrit douze en tout et on en approche que deux ou trois à peine et pas en entier en plus. J’aurais aimé connaitre les contes pour accrocher mieux à l’histoire et reconnaitre les personnages qui interviennent. Un recueil de ces contes va être publié mais c’est un peu tard (je le lirai quand même hein), j’aurais aimé les découvrir en même temps que l’aventure d’Alice.

Bref, avec The Hazel Wood de Melissa Albert ce fut un peu complexe. Je me suis laissée porter à distance par la première partie qui est plus longue, m’attachant que partiellement aux personnages et à l’histoire. Puis, une fois dans l’Hinterland et à Hazel Wood, j’ai été complètement sous le charme. Un peu comme si j’avais enfin ouvert les yeux et que tout était à la fois plus coloré et plus vif. J’ai finalement passé un bon moment lecture même si l’autrice aurait pu aller plus loin en nous offrant les contes de l’Hinterland directement dans son récit. J’en garde malgré tout un très bon souvenir.


Autrice : Melissa Albert . Date de sortie : 30 janvier 2018 . Titre VF : Hazel Wood


Publicités

The Battle of the Labyrinth (Percy Jackson and the Olympians #4)

Le grand combat va commencer… La vie de Percy est menacée. L’armée de Cronos s’apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé en empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos et tout faire pour lui barrer la route. Mais circuler dans l’enfer souterrain n’est pas aisé… surtout quand le chemin est parsemé d’effroyables pièges.

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

Aaaah Percy Jackson ♥ C’est toujours un immense plaisir de replonger dans cette histoire. J’enchaine peu à peu la saga et à chaque tome, je suis de plus en plus accro aux personnages et à l’univers ! Ce quatrième tome est parfait. J’ai passé un très bon moment. J’ai lu la moitié en presque un jour alors que c’est de la VO et que d’habitude je me traine. C’est bon signe non ?

Dans le tome précédent, Percy et Grover partaient dans une nouvelle quête avec un groupe de personnages que l’on ne verra que peu je crois. Annabeth et Tyson m’avaient énormément manqué et dans ce tome-ci, le quatuor est reformé pour mon plus grand plaisir ! Le duo Annabeth et Percy est un de mes chouchous, c’est grâce à eux que j’ai eu très envie de découvrir cette histoire, de les découvrir eux, et je n’ai pas été déçue une seule fois. Les sentiments s’expriment peu à peu même si c’est encore un peu confus, c’est beau et j’adore. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Rachel qui a un rôle assez important ici. Nico évolue bien à travers ce tome aussi.

Encore une fois, Rick Riordan m’a charmée avec son univers. Dans le Labyrinthe de Dédale, les événements et les mauvaises rencontres s’enchainent sans queue ni tête. Ca m’a un peu fait penser à Alice au pays des merveilles mixé à de la mythologie, et moi j’adore les deux donc ça ne pouvait que me plaire. Quand je lis cette saga, j’ai toujours internet pas loin pour en apprendre plus sur les différents intervenants mythologiques, que ce soit des personnages ou encore des lieux. Je découvre de nouvelles choses et j’aime beaucoup ça.

Ce tome devient encore plus intense avec le retour de Kronos qui est imminent. Je n’ai plus qu’un seul tome pour conclure la saga Percy Jackson, je n’en ai pas envie mais je suis quand même rassurée car j’ai la saga suivante, Les Héros de l’Olympe, sous la main. Je sais que j’ai encore des heures de lecture et de bonheur devant moi.

Bref, The Battle of the Labyrinth de Rick Riordan est un quatrième tome qui m’a énormément plu. Je n’ai pas révélé grand chose sur l’histoire dans cette chronique mais je ne peux que vous encourager à découvrir cette série qui est juste brillante ! J’aime énormément ce que je lis, que ce soit au niveau des personnages, Percy et Annabeth font battre mon coeur, et de l’univers qui est très bien exploité. Lancez-vous si ce n’est pas encore fait, vous n’allez pas le regretter !


Auteur : Rick Riordan . Date de sortie : 06 mars 2008 . Titre VF : La bataille du Labyrinthe


Mes autres chroniques de la série
Tome 1 . Tome 2 . Tome 3

The Titan’s Curse (Percy Jackson and the Olympians #3)

Les monstres sont toujours décidés à tuer les demi-dieux. Percy et ses amis Annabeth, Grover et Thalia se retrouvent face à un horrible manticore. Ils n’ont la vie sauve que grâce à l’intervention de la déesse Artémis et de ses Chasseresses. Mais, lorsque Annabeth puis Artémis disparaissent, une nouvelle quête semée d’embûches s’annonce : Percy devra plus que jamais se méfier des manipulations et des pièges de Kronos, le Seigneur des Titans.

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

Peu après avoir terminé le second volet des aventures de Percy Jackson and the Olympians de Rick Riordan, j’ai continué ma découverte avec le troisième tome. J’aime toujours autant cette histoire même si j’ai trouvé que ce tome-ci était un peu différent des autres par différents aspects. Différent mais toujours aussi bien !

On est directement replongé dans l’ambiance aux côtés de Percy, Annabeth, Grover, je les adore toujours autant, et Thalia qui s’ajoute au groupe. Thalia a un caractère très fort, plein de fougue et peut-être un peu instable ?! J’ai plusieurs fois cru qu’elle et Percy allaient s’étriper jusqu’à ce que mort s’en suive !

Ce tome-ci est un peu particulier car on rencontre de nouveaux personnages tels que Zoë, la Déesse Artemis et son frère Apollon, Bianca et Nico, mais on ne reverra pas la plupart d’entre eux pour différentes raisons. C’est un peu déstabilisant en fait. En plus, Annabeth a disparu et elle m’a énormément manquée. Ne pas la voir à leur côté était assez étrange.

Un autre point qui a fait que j’ai trouvé ce tome-ci un peu différent est le fait qu’il n’y a pas eu de film. Avec les deux premiers tomes, j’avais vu les films, et même si les livres sont très différents, je visualisais plus facilement certaines scènes. Ici, j’étais un peu dans l’inconnu mais ce n’était pas plus mal finalement.

J’ai beaucoup aimé encore la partie mythologique avec les Hespérides, le sanglier d’Érymanthe, Atlas et la voûte céleste qui interviennent dans l’histoire des Douze Travaux d’Hercule. L’histoire n’est peut-être pas celle que l’on croit… J’ai adoré découvrir tous ces petits détails par-ci par-là. J’ai appris pas mal de choses aussi et c’est ce qui me plait dans l’écriture de Rick Riordan.

Bref, The Titan’s Curse de Rick Riordan est une suite qui m’a conquise avec sa mythologie habillement distillée dans le récit. J’aime toujours autant retrouver Percy et les autres. À la fin de ma chronique sur le tome deux, je me demandais si j’allais être un jour rassasiée de cette histoire et pour mon plus grand bonheur, j’ai découvert qu’il y avait plusieurs séries qui prennent place dans cet univers et avec les personnages qui me sont chers ♥ J’ai hâte d’enchainer avec la suite !


 Auteur : Rick Riordan . Date de sortie : 05 mai 2007 . Titre VF : Le Sort du Titan


Mes autres chroniques de la série
Tome 1 . Tome 2 . Tome 4


The Sea of Monsters (Percy Jackson and the Olympians #2)

Etre le fils de Poséidon, un honneur ou une cruelle plaisanterie ? Lorsqu’une simple partie de foot se change en bataille contre un gang de cannibales géants, Percy le demi-dieu a un terrible pressentiment… Comme le lui annonçaient ses étranges cauchemars, les frontières magiques qui protègent la Colonie des Sang-Mêlé sont empoisonnées. Pour sauver leur domaine, Percy et ses amis devront parcourir la Mer des Monstres, qui porte bien son nom.

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Je n’en suis qu’au deuxième tome sur cinq de cette saga et je peux déjà dire que c’est une saga que j’aime d’amour et qui s’inscrit dans mes chouchoutes ♥ Avec Percy Jackson, c’est simple, c’est drôle, c’est intéressant. Que demander de plus ? J’adore et je suis bien contente d’avoir la suite dans ma PAL. C’est un peu une lecture doudou avec laquelle on est certain de passer un bon moment.

L’été arrive à grand pas et Percy retourne bientôt au Camp des Sang-Mêlé sauf qu’évidemment tout ne se passe pas comme prévu. L’arbre de Thalia qui protège le camp est empoisonné et pour le sauver, Percy, Annabeth et Tyson, le nouveau venu, partent dans une nouvelle quête. Je ne m’étais pas rendue compte à quel point Percy et Annabeth m’avaient manqué ! On apprend à mieux les connaitre. Le passage avec les sirènes nous en a beaucoup appris sur Annabeth et pour Percy, j’ai déjà ma petite idée même s’il ne s’en rend pas encore compte, mais je sais qu’il est plein de courage et qu’il va faire ça bien. Tyson est le nouveau personnage du livre. Je l’ai beaucoup apprécié, sa tendresse et sa curiosité m’ont beaucoup touchée. J’ai bien apprécié Clarisse aussi même si on la voit peu.

Les mythes grecs sont très bien exploités, pas trop détaillés, ni trop peu, juste ce qu’il faut pour emporter le lecteur. Je les lis en anglais et je m’étonne toujours de la facilité avec laquelle les pages défilent sous mes yeux. Rick Riordan écrit de manière fluide, drôle et terriblement addictive. J’aime, j’aime, j’aime ! L’histoire évolue, le danger autour de Percy devient de plus en plus grand chaque jour qui passe. Le récit devient plus tendu et ce n’est pas pour me déplaire. J’ai hâte de lire la suite !

Bref, la suite Percy Jackson, The Sea of Monsters, est une valeur sûre. J’aime tout. Les personnages, le duo Percy et Annabeth me fait rêver, j’ai hâte de les retrouver dans la suite. L’histoire n’est pas en reste, Rick Riordan a une plume accrocheuse, j’apprécie beaucoup sa façon de faire évoluer nos héros dans leurs aventures. J’en réclame encore et je me demande si je serais un jour rassasiée complètement de cette saga, si elle ne va pas terriblement me manquer quand je l’aurais terminée (mais j’ai bien l’impression que si !).


 Auteur : Rick Riordan . Date de sortie : 01 avril 2006 . Titre VF : La mer des monstres


Mes autres chroniques de la série
Tome 1 . Tome 3 . Tome 4


The Lightning Thief (Percy Jackson and the Olympians #1)

Etre un demi-dieu, ça peut être mortel… Percy Jackson n’est pas un lycéen comme les autres. Sa prof d’histoire est en fait un monstre mythologique ! Et les dieux du mont Olympe entrent dans sa vie, ici et maintenant, en plein New York. Ils l’accusent d’avoir volé l’éclair de Zeus. Dans cette succession de catastrophes, une seule bonne nouvelle : Percy se découvre peu à peu des pouvoirs extraordinaires…

Je n’avais pas encore lu la saga Percy Jackson et après avoir revu le premier film il y a quelques semaines, j’ai eu très envie de découvrir les livres. Et comme j’ai acheté la box paperback en anglais l’année passée, c’était la bonne occasion. Tout l’engouement autour de cette saga est largement mérité, J’AI ADORÉ !

Le personnage de Percy est vraiment super, il est jeune dans ce premier tome mais son humour m’a énormément plu, il m’a beaucoup fait rire. C’est aussi un garçon courageux et intelligent, je me suis beaucoup attachée à lui. Dans sa quête pour rechercher l’éclair volé de Zeus et pour sauver sa mère par la même occasion, il est accompagné d’Annabeth, fille d’Athena, et de Grover, un satyre chargé de sa protection. J’ai adoré le personnage d’Annabeth, vraiment beaucoup beaucoup. Elle aime lire, elle est maligne, intelligente et sauve plusieurs fois le trio ! Grover apporte aussi son petit humour qui va très bien avec celui de Percy.

Pour ce qui est de l’histoire, je connaissais le film mais le livre est bien différent. Tellement différent que je n’étais pas certaine à cent pour cent de voir venir le dénouement final de ce premier tome. Ce fut donc une chouette surprise, j’ai pu redécouvrir l’histoire et me laisser emporter dans cette mythologie grecque que j’apprécie beaucoup. Les chapitres ne sont pas trop longs, ils s’enchainent plutôt bien, ce qui donne un bon rythme à la lecture. J’ai vraiment été sous le charme de cette histoire et je n’ai qu’une seule envie : me replonger dedans avec les tomes suivants !

Je l’ai lu en anglais et je l’ai trouvé assez abordable. J’ai lu plus de deux cent pages en un jour alors que d’habitude, je suis plutôt à la vitesse escargot en VO. Certains m’ont demandé si ce n’était pas trop jeunesse et, outre le fait que l’on confie une quête mortelle à des enfants de douze ans (sinon il n’y aurait pas eu d’histoire), ça ne se ressent pas du tout.

Bref, Percy Jackson est une saga que je conseille très fortement ! C’est drôle, c’est touchant, c’est passionnant, que demander de plus ? Je me suis attachée à Percy, à Annabeth et à Grover. J’ai été captivée par la mythologie et la façon dont c’est abordé. J’ai hâte de lire la suite pour retrouver tout ce qui m’a tant plu dans ce premier tome !


Auteur : Rick Riordan . Date de sortie : 28 juillet 2005 . Titre VF : Le voleur de foudre


 Mes autres chroniques de la série
Tome 2 . Tome 3 . Tome 4