Lune Noire (Zodiaque #3)

Sur la planète du Cancer, comme dans le reste de la constellation du Zodiaque, l’astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour l’imprévu, et encore moins pour une catastrophe…
Rhoma a ramené la paix dans l’espace grâce à sa victoire sur le groupe dissident du Marad. Mais le maître, son éminence grise, n’a pas été vaincu. Dans l’ombre, il continue d’œuvrer à la destruction du Zodiaque. La jeune fille s’embarque alors dans un nouveau voyage à travers la galaxie pour le traquer avant qu’il commette l’irréparable. Cette quête cache un deuxième objectif qui fait battre le cœur de Rhoma : trouver des informations sur sa mère, disparue depuis des années, mais qui lui apparaît pourtant toujours dans ses visions.

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

Zodiaque de Romina Russell est une saga que j’aime beaucoup. Je suis toujours très impatiente de découvrir la suite et c’est sans attendre que j’ai lu ce troisième et avant-dernier tome ! J’ai beaucoup aimé retrouver l’univers et les personnages que j’aime toujours beaucoup.

On retrouve rapidement Rhoma aux côtés de Mathias et de Stanton. J’aime toujours autant Rhoma, ses réflexions, sa maturité et sa personnalité, c’est une protagoniste que j’apprécie tout particulièrement. Je suis très contente que Romina Russell fasse faire un choix définitif à Rhoma, peu importe lequel de Mathias ou d’Hysan elle choisit, au moins elle s’y tient et bon vent le triangle amoureux ! Et ça, ça fait du bien !

Pour ce qui est des autres personnages, ma mémoire m’a fait défaut. Les intervenants sont très nombreux et j’avoue que je n’ai pas toujours su retrouver qui était qui lors de ma lecture. Je n’ai retenu que les principaux. Nishi et Hysan m’ont beaucoup manqué et j’ai été très contente de les retrouver. On en apprend aussi plus sur la mère de Rhoma. C’est ce que nous promettait le tome précédent et je n’ai pas été déçue !

Côté écriture, je n’ai eu aucun soucis à me laisser emporter par la plume de Romina Russell. Encore une fois, l’immersion était totale. Je visualisais bien les différentes planètes et les différents modes de vie des peuples du Zodiaque, comme si j’y étais. Et j’ai adoré ça. Le Zodiaque est de plus en plus menacé par Le Maitre et Rhoma ne sait plus à qui faire pleinement confiance. J’ai beaucoup aimé cette ambiance et les quelques bons retournements de situations auxquels je ne m’attendais pas du tout.

Et cette fin… Le cliffhanger le plus atroce que j’ai pu lire jusqu’à présent ! Quelle idée de terminer son livre comme ça, c’est un supplice pour les lecteurs. Il me faut la suite immédiatement mais ça restera dans mes rêves car ce n’est pas encore pour tout de suite. J’ai hâte en tout cas et je vais me jeter sur le dernier tome lors de sa sortie !

Bref, Lune Noire, le troisième opus de Zodiaque, est une très bonne suite ! J’ai eu plaisir à retrouver ces personnages qui m’avaient bien manqué et surtout l’univers tellement riche, si bien construit et décrit par Romina Russell. C’est une saga que j’aime beaucoup et j’encourage tout le monde à la découvrir si ce n’est pas déjà fait !


Auteur : Romina Russel . Date de sortie : 13 avril 2017 . Titre VO : Black Moon


Mes autres chroniques de la saga
Tome 1 . Tome 2


Publicités

L’Étoile Vagabonde (Zodiaque #2)

12971005_10153430517250969_4386780450833784038_o

Sur la planète du Cancer, comme dans toute la constellation du Zodiaque, l’astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe…
Abandonnée par le Zodiaque et déchue de son titre de Gardienne, Rhoma tente de se reconstruire dans la constellation du Capricorne. Mais une nouvelle menace apparaît dans les astres, Marad, un groupe terroriste qui s’apprêterait à frapper l’une des maisons zodiacales. Rhoma n’a plus le choix. Armée de tout son courage de Cancer et de la ruse de son ami Hysan, natif de la Balance, elle se lance dans une quête aux confins de l’univers. Une quête dont le dénouement pourrait bien la voir affronter un ancien ennemi : le cauchemardesque Ochus, gardien de la constellation du Serpentaire.

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Le deuxième tome de la série Zodiaque, L’Étoile Vagabonde, est encore meilleur que le premier tome qui m’avait déjà bien plu ! J’ai adoré retrouver l’ambiance et les personnages, même si un certain triangle amoureux a épuisé mes nerfs…

On retrouve Rhoma en Capricorne où elle a retrouvé son frère Stanton qui aide à la reconstruction du Cancer. J’aime toujours autant le caractère de Rhoma, ses réflexions logiques et posées, et sa personnalité qui font d’elle un personnage agréable à suivre (sauf ce qui est du triangle amoureux, j’y reviens après). Mon protagoniste favori reste toujours Hysan. Je l’adore, lui et sa brillante intelligence et perspicacité ! Il m’a fait rêver ! Les personnages secondaires, comme Stanton, Deke et Nishi sont plus présents dans ce tome-ci et j’ai fort apprécié en savoir un peu plus sur eux, sur leur passé en commun avec Rhoma.

Concernant le fameux triangle amoureux, j’apprécie de moins en moins ça et ici ça m’a bien tapé sur le système ! Le souvenir de Mathias était encore trop présent et se mettait entre Hysan et Rhoma. Je suis d’accord sur le fait qu’elle se sente coupable vis-à-vis de lui, mais là c’était de trop et ça a brisé mon petit coeur de midinette !

Pour ce qui est de l’histoire, j’ai tout simplement adoré ! Découvrir encore plus de planètes avec leurs coutumes, leurs environnements, etc. C’est ce qui m’a beaucoup plu, je m’imaginais bien tout cela et j’avais des étoiles plein les yeux (c’est le cas de le dire). Ensuite, les choses deviennent de plus en plus compliquées pour le Zodiaque, celui-ci est menacé par le Marad, ennemi invisible et vicieux, pire qu’Ochus. Puis, je suis très curieuse, et ce depuis le premier tome, d’en savoir un peu plus sur la mère de Rhoma et de Stanton, de savoir les raisons qui l’ont poussées à abandonner sa famille. J’espère qu’on en saura plus ! Les pages se tournent avec aisance et on engloutit vite ce deuxième tome. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite.

Bref, L’Étoile Vagabonde est un excellent second tome, je ne me suis pas ennuyée une seule fois ! Rhoma prend de plus en plus confiance en elle et en son entourage malgré le fait qu’elle soit déchirée entre son amour pour Hysan et sa fidélité pour Mathias, ce qui m’a pas mal frustrée… Malgré cela, j’ai passé une lecture très agréable, l’histoire s’intensifie et j’ai hâte de découvrir la suite ! Je recommande cette série à tous ceux qui ne l’ont pas encore lue !


Auteur : Romina Russel . Date de sortie : 14 avril 2016 . Titre VO : Wandering Star


Mes autres chroniques de la saga
Tome 1 . Tome 3


Orgueil et Préjugés

logo_126946

Mme Bennet a cinq filles et compte bien les marier toutes, ce qui n’est pas une tâche facile dans l’Angleterre du début du XIXe siècle. Non que les demoiselles Bennett soient laides, mais elles n’ont pas de fortune. Et cinq maris riches, ce n’est pas si facile à trouver. Surtout quand les filles en question s’en mêlent ; elles qui ont des préjugés, éprouvent des sentiments, et n’agissent pas forcément toujours pour trouver « un bon parti ».
Texte abrégé.

J’aime beaucoup le film Orgueil et Préjugés avec Keira Knightley et Matthew MacFadyen et je voulais en apprendre un peu plus sur les sentiments et les réflexions d’Elizabeth et de Darcy. J’ai décidé de le faire avec le texte abrégé publié chez Black Moon.

Avec le film, j’avais déjà un petit aperçu des personnalités de chacun. J’aimais beaucoup Elizabeth et mon avis n’a pas changé, ni sur elle, ni sur ses soeurs. Jane l’adorable et tellement gentille, Mary plus effacée, Lydia complètement sotte et Kitty qui suit Lydia mais qui n’est pas encore perdue. Je savais déjà de Mrs Bennet était insupportable à vouloir marier ses filles, passant de la tristesse à la joie en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! Les soeurs de Mr Bingley sont de vraies pestes.

Du côté masculin, Darcy est exactement comme je me l’étais imaginée, j’ai beaucoup aimé avoir plus de détails sur ses ressentis ! Bingley est fidèle à lui même, une copie conforme de Jane, quant à Mr Collins, il est encore plus embêtant que dans le film.

Par rapport à l’histoire, je dirai que le livre a assez bien été adapté au cinéma. Je n’ai eu aucun problème à me représenter les lieux. Le livre m’a apportée plus de détails sur les événements et sur les liens entre les divers personnages, surtout avec les soeurs de Mrs Bennet que je n’avais pas saisi en regardant le film. Par contre, comme il s’agit de la version courte, j’ai forcément trouvé que certains passages manquaient de détails. Je pense que certaines conversations ont été résumées, on ne savait que l’essentiel. Mais c’est ce qu’on attend d’une version abrégée. Même si je connaissais l’histoire, j’ai énormément apprécié me replonger dedans. Je n’arrivais même plus à poser mon livre malgré le fait que je connaissais le déroulement. J’ai très envie de revoir le film maintenant !

Bref, la version abrégée du livre de Jane Austen, Orgueil et Préjugés, a été une lecture très sympathique pour moi. J’ai aimé retrouver l’histoire que je ne connaissais que grâce au film même si j’aurai aimé que certains détails soient quand même plus développés malgré la version courte. Une lecture parfaite pour ceux qui veulent se (re)plonger dans cet univers.


Auteur : Jane Austen . Date de sortie : 3 juillet 2013 . Titre VO : Pride and Prejudice


In My Mailbox #45

Diapositive1

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous repris par Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM chaque semaine, juste les semaines où j’ai quelque chose à vous montrer. (source de l’image)

Coucou ! Je vous retrouve cette semaine avec un nouvel IMM car j’ai craqué ^^ La semaine passée, j’ai regardé Orgueil et Préjugés et comme je n’ai jamais lu le livre, j’avais envie d’en apprendre plus sur les sentiments des personnages, du coup je me suis commandée la version abrégée d’Orgueil et Préjugés de Jane Austen proposée par Black Moon et j’ai aussi pris Oniria tome 2 : Le Disparu d’Oza-Gora de B.F. Parry !

photo

Anna (Fille des Cauchemars #1)

logo_277344

Cas Lowood a hérité de son père une charge bien étrange : il tue les morts. Armé d’un poignard que lui seul peut maîtriser, Cas parcourt le monde accompagné de sa sorcière de mère et de son chat, véritable radar à fantômes. Sa prochaine mission : anéantir Anna Korlov, dite « Anna vêtue de sang ». Encore vêtue de la robe qu’elle portait le soir de sa mort, l’esprit de la jeune fille hante la maison où elle a été assassinée. Malheur à quiconque ose s’aventurer dans sa demeure : on n’en sort pas vivant. Ce qui devait être un travail de routine se solde par un désastre. De chasseur, il devient la proie. Anna, la fascinante Anna, est bien plus puissante qu’il ne le pensait. Pourtant, elle a choisi de l’épargner… Pourquoi ? Qu’est-ce qui la rend si différente des autres fantômes ? Et qu’est-ce qui le pousse à remettre sa vie en jeu pour tenter de la tuer – ou de lui parler à nouveau ?

Fille des Cauchemars tome 1 : Anna est un excellent premier tome ! J’ai passé un très bon moment en compagnie de Cas et d’Anna.

Dans cette histoire, on fait la connaissance de Cas Lowood, un chasseur de fantômes. J’ai beaucoup aimé sa personnalité, son humour et son courage face à tous les événements auxquels il doit faire face. Son histoire est touchante, c’est un anti-héros (comme il le dit) qu’on ne peut qu’apprécier ! Ensuite, il y a Anna avec sa robe en sang ! Anna qui, malgré son apparence de déesse de la mort, puissante et meurtrière, cache une jeune fille timide mais avec un regard franc et déterminé. On ne peut qu’être touché et révolté par ce qui lui est arrivé. Personne ne mérite ça…

Et plus de ces deux personnages principaux, on fait la connaissance de Thomas et Carmel. Au départ, ils sont juste des « rencontres » qui vont aider Cas à en apprendre plus sur Anna et au final, ils vont devenir des amis précieux. J’ai beaucoup aimé Carmel, la fille sur qui tout le monde craque, on pourrait penser qu’elle est le stéréotype de la fille idiote qui ne sert à rien mais on a tout faux, elle est tout sauf ça ! C’est une précieuse amie. Il y a aussi la mère de Cas qui est particulière, avec son adorable chat Tybalt. Je n’ai eu aucun mal à apprécier les personnages à leur juste valeur, chacun avec leurs défauts et leurs qualités.

Au niveau de l’histoire en elle-même, j’ai été captivée par ce récit angoissant ! Comme Cas on aimerait en apprendre plus sur Anna même si elle nous effraye. Et si certains passages sont assez glauques avec tous les petits détails bien sanglants, on continue la lecture car on est happé ce livre. Je ne me suis pas ennuyée une seule fois ! Il y a des rebondissements auxquels je ne m’attendais pas. L’histoire d’amour entre Cas et Anna était prévisible mais je l’ai trouvée très sympathique et très tendre. La fin est parfaite et j’ai vraiment hâte de lire la suite !

Bref, Fille des Cauchemars #1 : Anna est un très bon premier tome qui vous fera passer des moments frissonnants et captivants ! Des personnages attachants, drôles et touchants, une histoire de fantômes bien menée, du suspense pour ne jamais s’ennuyer, une fin qui donne envie d’avoir la suite directement entre les mains,… De très bons éléments qui vous feront passer une agréable et palpitante lecture ! N’attendez plus !!


Auteur : Kendare Blake . Date de sortie : 13 novembre 2014 . Titre VO : Anna Dressed in Blood