Autant en emporte la musaraigne (Le journal intime de Cléopâtre Wellington #2)

Alors que l’esprit de Noël prend doucement possession de Cléopâtre, les catastrophes s’enchaînent. Entre son premier chagrin d’amour, la trahison de sa mère et son tout nouvel appareil dentaire, la vie de Cléo n’est plus que douleur et injustice intersidérales. Une seule solution : concentrer son énergie sur l’arrivée de sa grande et déjantée famille pour célébrer les fêtes à coups de cristaux magiques et de couscous géant. En attendant, elle peut interroger l’univers sur son avenir grâce aux cartes. Mais les astres sauront-ils la préparer au coup de Trafalgar que lui réserve la fin de l’année ?

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Aaaah que ça fait du bien de retrouver Cléopâtre ! J’avais adoré le premier tome et j’attendais celui-ci avec grande impatience. Aussitôt reçu, aussitôt lu. Autant en emporte la musaraigne de Maureen Wingrove n’a pas fait long feu entre mes mains. Avec ce livre, j’ai passé un dimanche cocooning comme les aime Cléo.

On retrouve Cléo le lendemain de la fête d’Halloween où elle a embrassé Toni, le plus beau mec de l’école, son premier baiser ! Comme dans le premier tome, je redeviens l’adolescente que j’étais aux côtés de Cléo et ses amies, Chloé, Jo, et Maria, comme si je ne les avais pas quittées à la fin de l’opus précédent. C’est une sensation super, comme celle de retrouver des copines.

On retrouve également la famille totalement décalée de Cléo. Sa petite soeur un brin creepy, sa mère un peu trop lourde mais qui ne cherche qu’à la protéger, son beau-père complément fêlé, son père qui ne fait pas les meilleures blagues et tout le reste de sa grande famille qui se réunit pour Noël.

Ce livre se déroule sur deux mois, novembre et décembre, la fin de l’automne et l’arrivée de l’hiver avec les fêtes de Noël. J’ai beaucoup aimé cette ambiance. J’y étais complètement, me souvenant avec une pointe de nostalgie ce que c’était de profiter des congés de Noël avec insouciance. J’avoue avoir envié Cléo plus d’une fois et j’ai déjà envie d’être à Noël !

J’ai beaucoup ri en lisant ce livre ! L’écriture de Maureen Wingrove est tellement facile et agréable à suivre, sans prise de tête, avec beaucoup d’humour et de réflexions cocasses. J’aime j’aime j’aime ! J’en aurais bien repris encore un peu (beaucoup).

Bref, le second tome du Journal intime de Cléopâtre Wellington de Maureen Wingrove, Autant en emporte la musaraigne est une lecture que j’ai adorée ! Le moment cocooning et feel good par excellence aux côtés de Cléo, sa famille et ses amies. À nouveau, j’ai beaucoup ri et j’ai adoré ! Vivement la suite !


Autrice : Maureen Wingrove . Date de sortie : 11 octobre 2018


De la même série
Tome 1


Publicités

L’Ouragan de Cristal (Le Dernier Royaume #5)

Magnus et Cléo devront tester la force de leur amour face au retour du terrible roi du sang qui se prétend un homme changé, en quête de rédemption. Lucia, enceinte de l’enfant d’une Sentinelle, a échappé aux griffes du terrible dieu du Feu. Alors que la magie qui l’habite s’éteint progressivement, elle est prête à tout pour accomplir la prophétie qui assurera la survie de son enfant, quitte à le payer de sa vie. Amara a pris le trône de Mytica de force et se retrouve dans l’incapacité de déchaîner le pouvoir aquatique du cristal qu’elle a volé. Sans cette magie, la gloire et la vengeance restent hors de portée pour elle. Jonas, de retour à Mytica, souhaite renverser Amara, mais le destin le pousse sur le chemin de la belle princesse Lucia et il la rejoint dans une périlleuse aventure.

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

Ce tome cinq, je ne l’attendais plus. Il avait été annoncé que la suite ne sortirait pas en français et j’avais été terriblement frustrée et déçue. Et puis, environ deux ans après le tome quatre, il a finalement été publié pour le plus grand bonheur des fans de cette saga. Je suis joie et j’ai encore passé un moment très chouette avec ce livre qui a tenu ses promesses et qui a même été plus loin encore !

J’ai une très bonne mémoire en ce qui concerne mes lectures, je savais encore plus ou moins où on avait laissé Magnus, Cléo, Jonas et Lucia. À part quelques noms et événements par-ci par-là, je m’y suis plutôt bien retrouvée. J’ai été relire ma chronique du tome précédent pour savoir un peu ce que je vous racontais et Magnus est toujours mon personnage favori. Le couple Magnus-Cléo m’a carrément fait rêver ! J’aime beaucoup les romances où deux ennemis tombent amoureux, ça ne se fait pas facilement et c’est toujours compliqué de maintenir le cap mais j’adore ça et ils me l’ont bien rendu. J’apprécie toujours beaucoup Félix également. J’aime beaucoup les autres protagonistes qui ont tous un petit quelque chose d’attachant (pas le Roi Gaius ni Amara, faut pas pousser quand même), mais ces trois là ont ma petite préférence.

Pour ce qui est de l’histoire, Morgan Rhodes ne cesse de me surprendre ! Il est impossible de deviner ce qu’il va se passer, l’histoire et les personnages sont imprévisibles et j’adore ça. J’ai pris un peu de temps à me remettre dans le bain mais après ça a été tout seul. À un moment, une grande majorité des personnages se trouvent au même endroit et à partir de là, impossible de lâcher le bouquin. C’était terrible et ça m’a passionnée !

Evidemment, comme à chaque fin de tome, Morgan Rhodes nous laisse sur un « petit » détail qui nous donne envie d’avoir le livre suivant là tout de suite. Je bous littéralement. De rage et d’impatience. C’est pas très sympa de nous faire ça quand même ! « Non non non non non… Raaah mais put*** lutin ! » ont été mes mots en refermant le livre. Je croise fort fort les doigts pour que le sixième tome soit publié.

Bref, L’Ouragan de Cristal, cinquième tome du Dernier Royaume de Morgan Rhodes, est une pure merveille ! J’ai été conquise à la fois par ces personnages incroyables et par cette histoire imprévisible. J’ai vraiment beaucoup aimé, je ne suis pas déçue du tout par ce que j’ai lu. Certaines histoires s’essoufflent parfois au fil des tomes mais ce n’est pas le cas ici. Les fans de la première heure comme moi ou les nouveaux, ruez vous sur ce tome cinq, il est juste parfait !


Autrice : Morgan Rhodes . Date de sortie : 29 mars 2018 . Titre VO : Crystal Storm


Mes autres chroniques
Tome 1 . Tome 2 . Tome 3 . Tome 4


Les Déferlantes de Givre (Le Dernier Royaume #4)

Cléo, la princesse d’Auranos, est plus déterminée que jamais à venger son peuple. Pour cela, elle devra s’affranchir de ses doutes et agir en reine. Magnus, le prince limérien, est de nouveau déchiré entre l’amour et le devoir. Et cette fois-ci, il n’aura pas d’échappatoire. Lucia, le cœur brisé et aveuglée par la rage, s’est alliée au dieu du Feu avec un seul objectif : consumer le monde des flammes de leur vengeance. Jonas, le rebelle déchu, devra reconquérir les siens après l’échec cuisant infligé par les Limériens.
Plus que jamais déterminé à s’approprier les Quatre Sœurs et leur magie, le roi du Sang part à la conquête du continent de Kraeshia. Là-bas, il découvrira un souverain plus terrible encore que lui : l’empereur kraeshien, qui ne recule devant aucun sacrifice pour imposer sa puissance. Une seule femme pourra s’imposer entre ces deux cruels monarques. Une femme qui pourrait bien changer à elle seule le destin du monde.

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

C’est avec beaucoup d’impatience que j’attendais ce nouveau tome et c’est avec encore plus d’impatience que j’attendrais la sortie du cinquième tome ! J’ai vraiment apprécié ma lecture du tome quatre du Dernier Royaume, Les Déferlantes de Givre, de Morgan Rhodes.

On retrouve nos quatre protagonistes : Cléo, Magnus, Jonas et Lucia. Des alliances se créent et d’autres se brisent, les chemins qu’empruntent certains ne sont pas des plus recommandables ! J’ai beaucoup aimé l’aspect un peu plus psychologique, nos héros ont bien changé depuis le premier tome où tous (ou presque) n’étaient qu’innocence… J’ai apprécié la relation qui s’installe de plus en plus entre Magnus et Cléo, le jeu du « je t’aime moi non plus » passe assez bien entre eux et ne m’agace pas du tout. Comme mon personnage chouchou change sans arrêt au fil des tomes, celui que j’ai préféré ici est Magnus ! Il évolue terriblement et je me suis attachée de plus en plus à lui.

Pour ce qui est de Lucia, je n’ai pas aimé le tournant qu’elle a pris dans la majeure partie du livre. Par contre, j’ai été surprise par certaines choses qui lui arrivent, je ne m’y attendais franchement pas alors que cela aurait pu être prévisible. Ensuite, j’ai trouvé qu’on ne voyait pas assez Jonas, il était assez effacé et c’était dommage. Comme dans les tomes précédents, s’ajoutent aux différents points de vue ceux des autres personnages comme Félix qui m’a fort attendrie, et la princesse Amara qui est capable des pires atrocités, bien pires que ce qu’on a pu entrevoir dans le tome trois ! Un vrai poison ! J’ai vraiment peur de ce qu’elle va nous réserver par la suite…

Au niveau de l’histoire, les choses s’intensifient, le suspense grandit et on se demande où tout ça va nous mener. Retrouvera-t-on enfin la paix à Mytica ? Je pense qu’on en est encore bien loin et tout ça me rend très curieuse ! Après quatre tomes, Morgan Rhodes arrive encore à me surprendre et à me faire adhérer à ses personnages et à leurs aventures ou mésaventures. Le rythme est toujours aussi bon, à chaque fin de chapitre on veut savoir ce qui arrive au personnage qu’on laisse, les rebondissements sont présents, on ne se lasse pas de ce récit. Une intrigue réussie !

Bref, Les Déferlantes de Givre de Morgan Rhodes est un très bon tome, dans la continuité des précédents, peut-être même meilleur, plus intense et encore plus révélateur ! Les personnages principaux deviennent de plus en plus matures, responsables et courageux, il est impossible de ne pas s’attacher à eux. J’ai vraiment hâte de découvrir ce que l’auteur nous a concocté pour la suite !


Autrice : Morgan Rhodes . Date de sortie : 11 Février 2016 . Titre VO : Frozen Tides


Mes autres chroniques
Tome 1 . Tome 2 . Tome 3 . Tome 5


Le Ralliement des Ténèbres (Le Dernier Royaume #3)

Voler le pouvoir… Raviver l’espoir
Cléo, la princesse d’Auranos, est prête à tout pour reconquérir son trône. Pour cela, elle doit retrouver les Quatre Sœurs, ces cristaux qui renferment la puissance des éléments. Magnus, le prince limérien, a vu la rébellion organisée par Jonas étouffée dans le sang. Désormais il doit choisir son camp, celui de sa famille, ou celui de la justice. L’empereur kraeshien ne recule devant aucune bassesse pour dominer le continent de Mytica et dérober sa magie. Les Sentinelles n’ont d’autre choix que de rallier Lucia l’enchanteresse à leur cause s’ils veulent survivre. Mytica a été unifiée dans le fer et dans le sang. Ce nouveau royaume est gouverné d’une main impitoyable par Gaius. Le roi machiavélique n’a qu’un objectif : s’emparer des Quatre Sœurs et détourner leur pouvoir pour anéantir ses ennemis. Plus que jamais, celui qui s’appropriera la magie décidera du destin du monde. Pour le meilleur… ou pour le pire.

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

Le tome 3 de la saga Le Dernier Royaume de Morgan Rhodes est une suite que j’attendais avec beaucoup d’impatience !! J’avais adoré les deux premiers tomes et j’avais hâte de lire la suite.

On retrouve nos quatre personnages principaux : Cléo, Jonas, Magnus et Lucia, mais d’autres points de vue s’ajoutent à ceux-ci pour compléter l’histoire afin d’avoir tous les détails en la possession du lecteur. Mon personnage favori est toujours Cléo, la princesse d’Auranos qui n’a pas d’autre choix de de vivre entourée de ses ennemis. Cléo est toujours aussi forte et déterminée à reprendre ce qui lui revient. J’aime beaucoup son caractère, elle n’est plus la princesse naïve que l’on a connu dans le premier tome. Pour arriver à ses fins, elle se rapproche de Lucia, l’Enchanteresse qui voit son elementia grandir de plus en plus. Je ne suis pas une grande fan de Lucia. Elle possède une grande noirceur en elle et celle-ci devient de plus en plus importante au fur et à mesure de ce tome, elle devient trop dangereuse et je n’ose pas imaginer où ça va la mener.

Du côté masculin, Jonas est moins présent que dans le tome précédent. Il a subi beaucoup d’échecs et ça se ressent dans son moral. J’ai beaucoup aimé son nouvel allié même si c’est difficile de savoir à qui accorder sa confiance dans cette saga ! Magnus m’a beaucoup plu dans ce tome-ci. Peu à peu, les masques tombent et on apprend à le cerner un peu plus. Et Nic, le meilleur ami de Cléo commence à jouer un rôle important dans cette histoire ! Hâte voir où tout ça va les mener.

Dans cette histoire, ce n’est pas du tout facile de savoir à qui faire confiance ! En effet, des alliances se forment et se déforment, on ne sait plus où donner de la tête et on ne sait plus qui croire. Entre mensonges et révélations, ce tome reste un peu plus lent que les précédents. Il est moins fourni en actions mais l’auteur prend son temps pour nous fournir une excellente intrigue, je ne me suis jamais ennuyée ! Ce tome est rempli de rebondissements qui changent la donne. Le retournement de situation vers la fin m’a assez impressionnée, faisant éclater certaines de mes certitudes ! J’ai hâte de lire la suite.

Bref, Le Dernier Royaume #3 : Le Ralliement des Ténèbres est un tome plus lent sans pour autant être calme ! Il se passe de nombreuses choses, des révélations, des imprévus qui nous feront tourner la tête, des personnages qui savent ce qu’ils veulent et qui feront tout pour atteindre leur but. Si vous avez aimé le deux premiers, n’attendez plus pour lire celui-ci !


Autrice : Morgan Rhodes . Date de sortie : 27 novembre 2014 . Titre VO : Gathering Darkness


Mes autres chroniques
Tome 1 . Tome 2 . Tome 4 . Tome 5


Le Roi du Sang (Le Dernier Royaume #2)

La guerre fait rage… Dominez la magie.
Cleo : la princesse déchue est prisonnière de son propre palais, promise à celui qui a tué le seul homme qu’elle ait jamais aimé. Jonas : le chef des rebelles rassemble l’opposition à travers le pays pour venger son peuple et renverser Gaïus, le roi du sang. Magnus : le prince limérien est contraint de suivre les traces de son père, Gaïus, mais ne peut se résoudre à renoncer à son amour pour Lucia, sa sœur adoptive. Lucia : l’Enchanteresse a sombré dans un profond coma après avoir invoqué une magie interdite pour ramener son frère des frontières de la Mort. Pourtant, c’est entre ses mains que repose l’avenir du royaume. L’impitoyable Gaïus, le conquérant des trois royaumes, est prêt à tous les sacrifices pour régner en maître. Suivant une ancienne prophétie, il réveille une force ancestrale dans les cendres d’Auranos, une force dont la puissance provoque une chaîne de cataclysmes qui pourraient bien changer le destin du monde…

Attention, risque de spoiler sur le premier tome !

Le Dernier Royaume tome 2 : Le Roi du Sang a été une excellent surprise pour moi ! Ayant été déçue par le premier tome, le trouvant trop prévisible et manquant de rebondissement, je n’attendais pas beaucoup de ce deuxième tome. Contre tout attente, j’ai adoré ! J’ai préféré celui-ci.

Tout d’abord, au niveau des personnages, ceux-ci ont bien évolués, leur rôle dans cette histoire se renforce et les relations deviennent de plus en plus complexes. Ma préférence va toujours à Jonas et à Cléo ! Jonas, maintenant chef des rebelles, doit prendre de grandes décisions et agir en tant que leader, ce qui n’est pas toujours très facile à gérer. Il devient de plus en plus fort et de plus en plus déterminé et j’aime ça. Cléo, la princesse maintenant prisonnière de son propre palais, doit surmonter tout ce qui lui arrive. Elle doit faire face au Roi du Sang, à des annonces de plus en plus surprenantes et de plus en plus difficiles à supporter, si elle veut survivre. J’aime beaucoup Cléo. Elle est maintenant loin de la jeune fille gâtée que l’on a rencontré au début de la saga, c’est le personnage qui a le plus évolué selon moi. J’aimerai bien connaître la suite de l’histoire pour voir vers qui ses sentiments vont se tourner, pour l’instant, ça me va et j’espère que ça va continuer dans ce sens là ^^

En continuant avec les personnages, il y a toujours Magnus et Lucia. Lucia n’est pas très présente dans la première partie du livre étant donné son état à la fin du tome un, mais la seconde moitié du livre, on remarque qu’elle est de plus en plus puissante mais aussi dangereuse et ça l’effraie. Il faut qu’elle arrive à contenir sa magie et à la dominer avant que sa magie ne la consume. A lire dans les prochains tomes ! Pour ce qui est de Magnus, je ne sais pas trop quoi en penser. A des moments, je le déteste vraiment et à d’autres, je l’apprécie ! C’est un personnage très difficile à cerner.

Au niveau de l’histoire, celle-ci devient de plus en plus complexe et les enjeux de plus en plus importants pour chacun. De nouveaux protagonistes entrent en jeu, des bons comme des moins bons. Par exemple, on a l’occasion de voir le point de vue du Roi Gaïus mais aussi le point de vue de nouveaux rebelles ou personnages que l’on connaissait déjà avant. Malgré cette narration partagée, j’ai eu plus de facilité que dans le premier tome à m’attacher aux personnages. Les chapitres se finissent généralement sur quelque chose d’important avant de passer à une autre personne. Du coup, je lisais et lisais pour savoir ce qu’il allait se passer ! On en apprend aussi un peu plus sur les Sentinelles qui sont un peu plus présentes dans ce tome. J’ai hâte de pouvoir lire la suite.

Bref, ce deuxième tome fut une très agréable surprise ! Je ne pensais pas être autant accro surtout après ma petite déception pour le premier tome ! Morgan Rhodes m’a complètement fait changer d’avis concernant cette saga. J’adhère ! J’ai envie d’en savoir encore plus et de tenir le tome 3 entre mes mains et de le dévorer ^^


Autrice : Morgan Rhodes . Date de sortie : 10 avril 2014 . Titre VO : Rebel Spring


Mes autres chroniques
Tome 1 . Tome 3 . Tome 4 . Tome 5