Vertiges (Inaccessibles #2)

Depuis la mort d’Eris, Leda est hantée par cette nuit tragique au millième étage de la Tour. Effrayée à l’idée que la vérité puisse faire surface, elle demande à Watt d’en surveiller les témoins. Mais ce dernier a d’autres projets en tête… Rylin est admise dans une école des étages supérieurs. Là-bas, elle sera forcée de retrouver celui à qui elle a brisé le cœur malgré elle. Pendant ce temps, Avery fait tout pour être avec celui qu’elle aime. Mais existe-t-il un seul endroit au monde où ils pourront être ensemble en toute liberté ? Tout juste arrivée à New York, la belle et mystérieuse Calliope gagne trop facilement la confiance de ses nouveaux amis…

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Avec la sortie du troisième tome d’Inaccessibles de Katharine McGee qui se rapproche, c’était le bon moment pour découvrir le deuxième, Vertiges. J’ai bien aimé ma lecture qui est à la hauteur de ce que j’avais lu dans le premier opus.

Avec la mort d’Eris, on ne retrouve qu’Avery, Watt, Leda et Rylin que l’on connaissait déjà avant. Je me suis tout de suite rappelée pourquoi je n’aimais pas Leda ! Après ce qui c’est passé, son côté parano n’a pas diminué, c’est même presque pire. Mais… à la fin de ce tome-ci, elle a évolué et en bien. Je l’ai même un peu appréciée et j’en suis la première surprise, même si ça n’efface rien, je n’ai pas envie qu’il lui arrive malheur pour autant. Ce changement est dû à Watt qui passe beaucoup de temps avec elle et qui finit par l’apprécier beaucoup également.

Mon personnage préféré est toujours Rylin même si de son côté ça ne s’arrange pas avec Cord. Des moments manqués ou mal interprétés se mettent en travers de leur chemin et j’espère qu’ils seront enfin ensemble dans la suite. Pour Avery, je ne voyais pas d’issue idéale pour elle et Atlas donc j’ai été moins touchée par ce qui lui arrivait.

Un peu de nouveauté et de piment arrive avec les personnages de Calliope et de sa mère, deux arnaqueuses qui ont l’habitude de dépouiller les gens riches avant de prendre la poudre d’escampette. J’ai bien aimé Calliope et je suis curieuse de voir ce qu’elle nous réserve par la suite.

Je n’ai pas encore parlé de l’univers dans lequel vivent nos héros avec le système de tours. Plus tu es riche, plus tu habites haut, et inversement. Leur habitat est fait pour leur faciliter la vie, les tasses qui régulent la température du liquide, le sol qui chauffe à chaque pas pour ne pas avoir froid, des robots qui font tout. L’autrice a mis en place tout un univers original à découvrir.

Bref, ce deuxième tome d’Inaccessibles de Katharine McGee fut une chouette lecture pour moi, comme l’a été le premier tome. J’ai aimé retrouver les personnages, les voir évoluer et les suivre dans leurs différentes intrigues et complots. La fin est encore plus grave que la fois précédente et j’ai hâte de lire le troisième tome pour avoir mes réponses !


Autrice : Katharine McGee . Date de sortie : 08 février 2018 . Titre VO : The Dazzling Heights


Mes autres chroniques de la saga
Tome 1


Publicités

La Tour aux mille étages (Inaccessibles #1)

img_2980

Bienvenue à Manhattan, en 2118. New York est à la pointe de l’innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal. Jusqu’au jour où une jeune femme tombe du millième étage…
Meurtre ou accident ? Les suspects sont nombreux. La belle et riche Eris, qui découvre un secret familial terrible ? Rylin, qui travaille pour une garçon des étages supérieurs ? Watt, qui espionne tout le monde grâce à une IA qu’il a créée ? Leda, qui cache une addiction ? Ou Avery, la plus parfaite de toues, qui habite le penthouse du millième étage ? Entre soirées débridées, glamour et petits secret entre amis, la Tour aux mille étages va révéler ses mystères.

Globalement, Inaccessibles de Katharine McGee fut une bonne surprise. Au début, j’ai trouvé l’histoire un peu du même genre que Gossip Girl, c’est ce qui m’est venu en tête en premier et je ne m’attendais pas à ce genre de lecture. Puis après un certain nombre de pages, j’ai finalement bien accroché et bien apprécié ma lecture.

Dans ce premier tome, on croise une multitude de personnages et la narration est partagée entre cinq protagonistes bien différents. Parmi ces cinq là, j’en ai apprécié quatre : Avery qui vit un amour interdit, Eris dont le monde s’effondre mais qui arrive à se relever tout doucement, Watt malgré le fait qu’il espionne tout le monde et Rylin que j’ai vraiment adorée, je pense que c’est mon personnage féminin préféré. Celle que je n’ai pas du tout aimée est Leda. Au début ça allait encore et puis je l’ai complètement détestée, elle est tellement obsédée par un garçon qu’elle se transforme en folle furieuse ! Par contre, mon personnage masculin préféré n’est autre que Cord, je l’ai vraiment bien apprécié et j’ai trouvé dommage de ne pas avoir son point de vue (peut-être dans la suite, qui sait ?).

Pour ce qui est de l’histoire, comme on suit cinq personnes à la fois, on est au courant de tout, toutes les informations nécessaires pour comprendre et suivre l’histoire sont données et, contrairement à ce qu’on pourrait croire avec autant de personnages, on ne s’emmêle pas les pinceaux du tout. De plus, ça donne un bon rythme à l’histoire, on tourne les pages avec facilité.

Nénamoins, j’avoue avoir eu un peu de mal avec l’histoire dans la première moitié du livre. Je ne m’attendais pas trop à un récit du même genre que Gossip Girl et je peinais à m’y intéresser. Mais ce n’était que le temps qu’elle se mette en place et qu’on connaisse un peu plus les différents intervenants. Passé la moitié du livre, j’ai pris plaisir à lire cette histoire et j’ai vraiment hâte de lire la suite même si ce n’est pas encore pour tout de suite. Je suis très curieuse de voir comment tout cela va se poursuivre.

Bref, Inaccessibles a été une lecture un peu périlleuse au début, le temps que l’histoire se mette en marche pour devenir au final une lecture plaisante qui me rend très curieuse concernant la suite. Je me suis attachée à beaucoup de personnages et j’en ai détesté certains aussi. Je lirai la suite avec grand plaisir !


Autrice : Katharine McGee . Date de sortie : 09 février 2017 . Titre VO : The Thousandth Floor


Mes autres avis sur cette série
Tome 2


Witch Born (Witch Song #2)

Voilà deux mois que Senna se trouve au Refuge entourée de ses consœurs qu’elle est parvenue à délivrer de l’emprise de la Sorcière Noire. Mais la victoire leur aura coûté un prix terrifiant : les Gardiennes ont été contraintes de maudire le territoire de Tartennie et, à présent, Brusenna ressent nuits et jours la souffrance de la terre et de ses habitants.
C’est alors qu’une nuit, la jeune fille échappe de peu à une tentative d’enlèvement… Le Refuge, que tous croyaient impénétrable, n’est plus sûr ! Sans compter que, depuis sa rencontre avec les Créatrices, la jeune Apprentie manifeste d’étranges pouvoirs. Elle sent qu’une terrible menace pèse sur ses pairs. Malgré les dangers qui l’attendent, Senna quitte l’île en quête de réponses, sourde aux avertissements de Joshen, son Protecteur. Au risque de tout perdre, la jeune fille doit lever le voile sur le sombre passé des sorcières.

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Je viens de terminer le deuxième tome de Witch Song, Witch Born, d’Amber Argyle et je ne sais pas trop par où commencer… J’ai aimé et apprécié le fait de retrouver les personnages et l’univers des sorcières mais certains points m’ont assez dérangée !

Dans ce second tome, on retrouve Senna deux mois après la fin du premier opus. Le manque de confiance de la jeune sorcière qui m’avait fort agacée avant ne s’y retrouve plus. Senna a bien muri et a enfin pleinement confiance en ses capacités, elle est devenue plus forte ! Par contre, c’est Joshen qui n’a pas l’air d’y croire entièrement… Il veut la protéger mais il l’entrave plus qu’autre chose et des tensions naissent entre eux, ce n’était pas agréable à lire du tout. Mais leur amour n’a pas été altéré et c’est un soulagement !!

Du côté des personnages secondaires, il y a Reden qui les a suivi au Refuge et qui tient maintenant le rôle de chef des Protecteurs. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé. Après, on fait la connaissance de Mistin et de Cord, un jeune Protecteur. J’ai beaucoup apprécié Mistin malgré les conditions, c’est une sorcière peu douée pour le chant mais qui a d’autres talents. Quant à Cord, j’ai eu beaucoup de mal à le cerner et je ne l’aimais malheureusement pas beaucoup.

Ensuite, c’est au niveau de l’histoire que ça coince un peu ! Déjà, je ne suis pas certaine d’avoir bien saisi tous les enjeux de la nouvelle guerre entre les sorcières, ça reste un tout petit peu flou pour moi même si j’ai compris les grands lignes. J’ai aussi relevé quelques incohérences, surtout pour Arianis. Elle est censée être emmenée loin du Refuge pour ne pas dénoncer Senna, et quelques chapitres plus loin, qui on retrouve ? Arianis qui semble être revenue ! Donc le voyage pour l’empêcher de parler n’a pas servi à grand chose. Puis, j’ai trouvé que c’était un peu lent à démarrer et qu’on tournait un peu en rond, qu’on revenait sur nos pas.

Malgré ses points négatifs, j’ai passé un moment lecture sympathique (même si on ne dirait pas ^^), j’avais envie de savoir ce qui allait se passer pour Senna et ses pouvoirs grandissant. J’ai beaucoup aimé la fin qui m’a assez bien plue, c’est une fin logique et très belle. J’ai hâte de lire Witch Fall qui est une préquelle consacrée à Lilette, une sorcière qui a toute son importance dans l’histoire des sorcières !

Bref, Witch Born d’Amber Argyle est un second tome qui m’a fait passer un bon moment même si certains points m’ont empêché d’apprécier pleinement ma lecture. C’est assez contradictoire mais j’ai aimé suivre Senna quand ses nouveaux défis, ses nouvelles rencontres. Une série très agréable à découvrir !


Autrice : Amber Argyle . Date de sortie : 12 février 2015 . Titre VO : Witch Born


Mes autres chroniques
Tome 1 . Tome 3