Bilan du Mois #33 : Mai 2018

 

Je n’ai lu que deux livres ce mois-ci ! Je dois avouer être un peu frustrée par ce petit chiffre. J’ai lu Poussière Fantôme d’Emmanuel Chastellière qui fut une lecture sympa mais qui comporte quelques défauts, notamment la facilité qui m’a un peu dérangée. Puis pendant un peu plus de la deuxième partie du mois, j’ai lu Le Faiseur de Rêves de Laini Taylor qui a été une lecture magnifique ♥ J’ai énormément aimé et j’étais assez frustrée de ne pas lire aussi souvent que je l’aurais voulu.


 

Ce mois de mai était un peu le mois de la bande dessinée ! Début du mois, je suis allée à une fête de la BD pas loin de chez moi et il y avait une brocante BD et j’y ai fait de nombreux achats ! J’ai pu découvrir de nouvelles séries et en continuer d’autres aussi. J’ai lu les 3 premiers tomes de Magic 7 et je vous en parle déjà sur le blog. Puis j’ai lu le premier tome de Sorceline que j’ai vraiment beaucoup aimé, de magnifiques dessins et une histoire intéressante. J’étais triste d’arriver déjà au bout de ce premier tome ! J’ai continué mon aventure dans Princesse Sara, Elfes et Ekhö.

 

Comme j’ai terminé Le Faiseur de Rêves seulement hier, je n’ai pas encore commencé de nouvelle lecture. J’ai hésité entre le tome 6 du Pays des Contes ou Les Soeurs Carmines tome 3. Même si les deux me faisaient très envie, c’est le premier qui a gagné. (J’espère que je n’aurais pas de représailles de la part de Monsieur Nyx ^^).

Le mois de mai a également été riche en émotions et en choses à faire. C’était déjà quelque chose de se marier en avril mais c’est aussi super chouette de découvrir les photos du mariage, que j’ai regardées plusieurs fois d’ailleurs. L’article dont je vous avais parlé dans le bilan du mois passé est déjà en ligne du coup.

Milieu du mois, on est parti en week-end avec un groupe d’amis. On était une quinzaine et on était bien bien bien ! Le gîte que l’on avait loué avait une magnifique vue. Il a fait super beau, on a bien profité du soleil et fait quelques balades dans la région. Le dimanche soir, il y a eu un peu de pluie et la vallée se couvrait de brume, c’était canon aussi.

En mai en plus c’est chouette, il y a plein de jours fériés et j’avais aussi pris congé quelques jours pour me reposer un peu et lire. Bon, j’ai lu mais pas assez à mon goût quand on voit le nombre de livres lus ^^ Par contre, avec la chaleur et les courants d’air que l’on fait pour refroidir un peu l’atmosphère, j’ai chopé un bon gros rhume. Ca ne m’avait pas manqué et j’espère qu’il ne va pas faire long feu !


Et vous, quel est votre bilan du mois ?


Publicités

Les sorties qui me tentent : Novembre 2017

Coucou ! J’avais un peu envie de changer les articles wishlist en les regroupant par sorties du mois ! Par contre, il va falloir que je sois au taquet pour tout ça, je vais essayer et on verra bien si ça me plait et si ça vous plait aussi :) Je ne compte pas mettre toutes les sorties livresques du mois mais uniquement celles qui m’intéressent, comme ça, c’est un bon petit rappel pour moi aussi !


Les nouveautés VF

La constance de l’étoile polaire #1 de Diana Peterfreund (22 novembre 2017 en ebook)
Il y a de cela quelques générations, une expérience génétique ayant mal tourné a provoqué la Réduction, qui a décimé l’humanité ; une noblesse Luddite a émergé des cendres et a interdit presque toute forme de technologie. Dans ce monde, Elliot North a toujours su où se trouvait sa place. Quatre ans auparavant, elle a refusé de s’enfuir avec son amour d’enfance, le domestique Kai, préférant choisir les obligations qui la liaient au domaine de ses parents plutôt que l’amour. Depuis, le monde a changé. Les post-réductionnistes s’efforcent de remettre en marche le progrès ; quant au domaine d’Elliot, il meurt petit à petit, l’obligeant à louer ses terres à Cloud Fleet, un mystérieux groupe de constructeurs de navires dont fait partie un explorateur renommé, le Capitaine Malakai Wentforth – Kai, son amour de jeunesse, devenu presque méconnaissable. Et tandis qu’Elliot se demande si c’est une deuxième chance qui se présente, Kai, lui, semble déterminé à montrer à Elliot tout ce qu’elle a perdu lorsqu’elle a choisi de le laisser partir.


Les nouveautés VO

Renegades de Marissa Meyer (07 novembre 2017)
The Renegades are a syndicate of prodigies—humans with extraordinary abilities—who emerged from the ruins of a crumbled society and established peace and order where chaos reigned. As champions of justice, they remain a symbol of hope and courage to everyone…except the villains they once overthrew. Nova has a reason to hate the Renegades, and she is on a mission for vengeance. As she gets closer to her target, she meets Adrian, a Renegade boy who believes in justice—and in Nova. But Nova’s allegiance is to a villain who has the power to end them both.

Whichwood de Tahareh Mafi (14 novembre 2017)
Our story begins on a frosty night . . . Laylee can barely remember the happier times before her beloved mother died. Before her father, driven by grief, lost his wits (and his way) and she was left as the sole remaining mordeshoor in the village of Whichwood, destined to spend her days scrubbing the skins and souls of the dead in preparation for the afterlife. It’s become easy to forget and easier still to ignore not only her ever-increasing loneliness, but the way her overworked hands are stiffening and turning silver, just like her hair. But soon, a pair of familiar strangers appear, and Laylee’s world is turned upside down as she rediscovers color, magic, and the healing power of friendship.


Les suites

À la croisée des chemins #2 : Fraction de seconde de Kasie West (08 novembre 2017)
Depuis le divorce de ses parents, Addie ne reconnaît plus sa propre vie : son copain s’est servi d’elle et sa meilleure amie l’a trahie. Elle qui est dotée du pouvoir de choisir entre deux avenirs semble avoir choisi le mauvais. Pour couronner le tout, sa faculté commence à lui jouer des tours : Addie peut désormais également ralentir le temps. Un pouvoir qui n’est pas sans conséquences Le jour où son père lui propose de passer les vacances avec lui à Dallas, Addie saute sur l’occasion de pouvoir vivre quelque temps chez les Norm. Dans ce monde sans facultés paranormales, elle fait la connaissance du séduisant Trevor, un garçon qui ne lui est pas totalement inconnu et qui ne la laisse pas indifférente. Toutefois, ce dernier semble méfiant à son encontre, d’autant qu’Addie a du mal à dissimuler sa faculté. Jusqu’où ira-t-elle pour attirer son attention ?

Zalim #2 de Carina Rozenfeld (09 novembre 2017)
Elyana a fui son royaume dans l’espoir de le sauver. Accompagnée de Jad, elle s’éloigne vers le nord inhabité. Mais malgré les efforts de chacun, la guerre prend de l’ampleur à Arensdaal. Alors qu’Ederinn, Kaia et Agda cherchent une solution pour repousser les troupes de Rakeshin qui se font plus dangereuses chaque jour, la jeune femme apprend à connaître ses deux compagnons de voyage. Plusieurs menaces planent au-dessus d’elle… Son ennemi est-il vraiment celui qu’elle croit ?

Saving Paradise #2 : Au prix du monde de Lise Syven (15 novembre 2017)
Faustine se réveille à l’hôpital, certaine d’avoir entendu Chevalier l’appeler. La jeune femme est très inquiète de la disparition de l’ambassadrice de la Fondation du Griffon, d’autant qu’elle est la seule à la croire en danger. Pendant ce temps, le professeur Mésanger met tout en œuvre afin de rendre le Tumorex inoffensif, et Imago sème des cadavres sur son passage devant des autorités impuissantes face aux forces surnaturelles en présence. Seule Chevalier pourrait arrêter ce monstre, du moins s’il ne la tue pas avant… Faustine trouvera-t-elle la force de défendre le paradis promis ? Parviendra-t-elle à convaincre Nato de la suivre sur cette voie ? Ne risque-t-elle pas de se brûler les ailes ?

L’Épouvanteur #14 : Thomas Ward l’Épouvanteur de Joseph Delaney (15 novembre 2017)
Thomas Ward est devenu l’épouvanteur de Chipenden. Depuis trois mois, des jeunes filles meurent dans des circonstances mystérieuses. On les retrouve dans leur lit, couvertes de sang, une expression terrifiée sur le visage. Malgré ses efforts, Tom ne parvient pas à mettre la main sur la créature sanguinaire responsable de ces meurtres. Jusqu’à ce que Jenny, une jeune fille de 15 ans sonne à sa porte pour lui proposer ses services en tant qu’apprentie. Septième fille d’une septième fille, dotée d’un oeil bleu et d’un oeil brun, elle prétend pouvoir voir les morts et parler avec eux. Elle déclare savoir où se terre la bête qui tue les jeunes filles et mène Tom à son antre. Le jeune épouvanteur comprend alors que le monstre est un mage Kobalos. Et que ces meurtres ne sont que le commencement : une armée de Kobalos se rassemble à l’extrémité du cercle arctique et menace la survie de l’humanité. Thomas va devoir déterrer la Lame-Etoile et s’allier à Grimalkin… Accompagnés de Jenny, la sorcière et l’épouvanteur partent vers les Terres du Nord pour en apprendre plus sur leur ennemi et parvenir à le vaincre…

Gardiens des cités perdues #6 : Nocturna de Shannon Messenger (16 novembre 2017)
Sophie Foster traverse une mauvaise passe. Le deuil et l’incertitude la rongent, mais elle sait au moins une chose : elle ne renoncera à aucun prix. Et si les Invisibles ont eu leur part de victoires, la bataille est loin d’être terminée. Le temps est donc venu de changer de tactique, quitte à faire des sacrifices, quitte à reconsidérer ce qu’elle croit. Il peut-être même temps pour Sophie de se fier à ses ennemis… Or, tous les chemins semblent mener à Nocturna – sinistre porte qui mène à un endroit plus lugubre encore. Pour s’y rendre, Sophie et ses camarades passent donc un marché plus qu’inquiétant. Mais rien n’aurait pu les préparer à ce qu’ils vont y découvrir. Les difficultés qu’ils vont affronter les renvoient loin, bien loin en arrière, dans les méandres de leur passé. Le temps manque, les erreurs s’accumulent… s’ils veulent survivre, Sophie et les siens vont devoir joindre leurs forces comme jamais auparavant.

The Effigies #2 : L’assaut des ombres de Sarah Raughley (16 novembre 2017)
Cela fait près de deux mois que Saul a disparu sans laisser de traces. Deux mois que les quatres Effigies s’entraînent sans relâche dans l’espoir de pouvoir bientôt vaincre cet homme aux pouvoirs surnaturels capable de contrôler les spectres. D’autant que le temps presse : à l’affût du moindre faux-pas, les médias du monde entier ont les yeux braqués sur elles et sur la Secte. Après tout, l’organisation mondiale, de même que les jeunes femmes, n’auraient-elles pas dû pouvoir empêcher les catastrophes qui ont récemment touché la France et les États-Unis ? Pourtant, quand l’ennemi public numéro un réapparaît enfin, rien ne se déroule comme prévu. Car Saul n’est pas seul. Des soldats aux multiples pouvoirs travaillent à ses côtés. Des hommes et des femmes revenus d’entre les morts qui pourraient bien avoir un lien avec la Secte…


Les bandes dessinées

Nils #2 : Cyan d’Hamon e (08 novembre 2017)
Selon de vieilles légendes, il existerait un monde au-delà de la matière. Un monde constitué d’êtres lumineux – les élémentaires, sans lesquels cette matière resterait inerte. Ainsi, quand les territoires du Nord, jadis fertiles et florissants, se muent en terres arides où plus rien ne pousse, ces légendes ressurgissent. Jeune garçon dans la fleur de l’âge, Nils, accompagné de son père, se lance dans une longue quête afin d’élucider ce mystère. Il doit, à présent, trouver Yggdrasil, l’arbre de vie qui fait le lien entre les neuf mondes et libérer les élémentaires. De son côté, Alba doit se rendre au royaume de Cyan afin de se confronter à l’ennemi…

La quête d’Ewilan #5 : Al-Poll de Lylian, Baldetti (15 novembre 2017)
Après un voyage éprouvant, Ewilan, Salim et leurs compagnons atteignent enfin la mythique Al-Poll. Mais les défis ne font que commencer. Car dans les ruines de l’ancienne cité impériale, la mort peut frapper à tout moment. L’attaque viendra-t-elle des Ts’liches tapis dans l’ombre ou du puissant Gardien dont maître Duom avait fait mention ? Là, enfoui sous la montagne, un mal puissant et assoiffé de vie attend son heure. Pour autant Ewilan est calme, déterminée. Elle est maintenant prête à aller jusqu’au bout de sa quête. Quel qu’en soit le prix…

Ekhö Monde miroir #7 : Swinging London de Barbucci et Arleston (22 novembre 2017)
Au Royaume-Uni, la situation est des plus critiques. Il y a pénurie de thé et les Preshauns peinent à contrôler leur pendant bestial. Les incidents se multiplient et les humains voient des choses qu’ils ne devraient pas voir. Yuri et Fourmille sont mandatés pour tirer ça au clair. Coiffé d’un chapeau melon et bottée de cuir, ils vont, à l’ombre de Big Ben, mener l’enquête au milieu des bobbies et des punks.


 Cet article vous a plu ?
Quels livres vous tentent le plus ? :)

Bilan du Mois #21 : Mai 2017

Mes lectures du mois

All the bright places de Jennifer Niven
Pivot Point #1 : À la croisée des chemins de Kasie West
La Mort du Temps d’Aurélie Wellenstein
Je suis ton soleil de Marie Pavlenko
Izana la Voleuse de visage de Daruma Matsuura
La Passe-Miroir #3 : La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

   
 

Mes lectures BD

Ekhö #6 : Deep South de Arleston et Barbucci
Sangre #1 : Sangre la Survivante de Arleston et Floch
Ogres #3 : Le Crépuscule des Nécrates d’Alwett, Iggy et Alizon
Elfes #17 : Le sang noir des Sylvains de Jarry et Maconi
Alice Matheson #2 à #4 de plusieurs auteurs

   
 

Ma lecture en cours

Je suis en train de lire le tome 4 de DanMachi, la Légende des Familias. Avec Hephaistos sur la couverture, j’ai hâte car cette déesse m’intrigue beaucoup. J’espère qu’on en apprendra plus sur elle !

Quelques news

Coucou ! Le mois de mai et moi, on n’a pas été très copain cette année ! J’ai eu de grosses douleurs dans le ventre pendant tout le début du mois, ça m’a fait louper des jours de boulot et je n’aime pas ça. On a finalement trouvé ce que c’était et je me suis fait opérée pour me faire retirer la vésicule. J’avais 5 petites pierres que l’on m’a donnée dans un petit pot… Super, j’en fais quoi moi après ? ^^ Mais maintenant tout va bien ! Dinah voulait m’accompagner à l’hôpital lorsque que je faisais ma valise ♥

Bon, en vrai Dinah est toujours aussi minuscule, c’est juste que là, la valise est toute petite aussi donc on dirait qu’elle n’est pas si petite que ça !

Sinon côté lecture, je n’ai pas chômé vu que j’avais plein de temps devant moi ! J’ai lu 7 BD, toutes prêtées par un ami qui me passe souvent ses BD et 6 livres, principalement de bonnes lectures. Et le tome 3 de La Passe-Miroir qui sort aujourd’hui en librairie ! Je l’attendais avec une immense impatience et maintenant que je l’ai lu, je me dis que l’attente pour le dernier tome va être super longue !!

Et vous, votre bilan du mois ? :)

Bilan du Mois #11 : Juillet 2016

Mes lectures du mois

La Petite Sirène et autres contes d’Andersen
La Sélection #5 : La Couronne de Kiera Cass
Another #1 : Celle qui n’existait pas de Yukito Ayatsuji
Another #2 : La fille à l’oeil de poupée de Yukito Ayatsuji
Pardonne-moi, Leonard Peacock de Matthew Quick
La Balance Brisée #1 : Subliminale de Lise Syven

41tlLNJcaKL._SX341_BO1,204,203,200_ 110765611_o another-roman-1-pika 9782811626402-001-T 9782221159675 9782362311062PC

Mes lectures BD
Elfes #2 à #12 de plusieurs auteurs
Alice Matheson #1 : Jour Z de Istin et Vandaël
Ekhö #5 : Le secret des Preshauns d’Arleston et Barbucci

Couv_186259 Couv_192960 Couv_196370 Couv_203337 Couv_215916 Le_Crystal_des_Elfes_sylvains_Elfes_tome_7 Elfes_8 9782302043442_1_75  Elfe_noir_coeur_sombre_Elfes_tome_10 elfesT11 elfesT12 883393 Tome05

Ma lecture en cours

memorex-710476-250-400

Memorex de Cindy Van Wilder

J’avoue que je ne suis pas encore très très loin dans ma lecture. Je n’ai lu qu’une vingtaine de pages mais je suis très curieuse de retrouver la plume de Cindy Van Wilder dans cette nouvelle historie !

Quelques news

Ce mois de juillet est passé beaucoup trop vite !! Comme il a fait beau et très chaud, on en a bien profité entre amis pour se faire des week-ends entiers chez l’un ou l’autre près de la piscine. Un air de vacances. Et je le suis un peu en vacances étant donné que je signe mon CDI ce mercredi, j’ai pu profiter de mon mois de juillet pour avancer dans mes lectures. J’ai lu 7 livres ce mois-ci (dont 6 chroniques déjà disponibles) et pas mal de bandes dessinées, celle d’Elfes par exemple qui me plait énormément ! On me les a prêtées et j’ai hâte de me les acheter lorsqu’il y a aura une bourse aux BD ou un événement du genre.

Capture d’écran 2016-08-01 à 00.56.03

Le mois d’août est là et j’ai déjà très envie d’être en septembre pour notre voyage en Californie avec des amis. On a modifié notre programme un peu à la dernière minute (on est des fous !). On a posté notre parcours sur un site pour voir si les gens conseillaient certains points à visite par là où on passe. Au lieu de ça, certains nous on dit que notre programme contenait, je cite, « plusieurs aberrations » (ah ouais sympa…) et on ne nous a pas donné beaucoup de conseils au final… On a quand même changé un peu pour rester un jour de plus à San Francisco, je suis bien contente et on va aussi dormir chez un éleveur d’autruches (ce qui nous fait revenir un peu sur nos pas près de Las Vegas). Ca se rapproche, j’ai hâte ! Du coup, si vous y êtes allé, n’hésitez pas à me donner votre expérience ou des conseils ! :)

Et vous, votre bilan du mois ? :)

Mes Bandes Dessinées #4 : Princesse Sara – Les Nombrils – Ekhö

Coucou ! Me revoilà avec un nouvel article sur mes bandes dessinées. Au programme cette fois-ci, Princesse Sara d’Alwett, Moretti et Boccato, Les Nombrils de Delaf et Dubuc et Ekhö de Arleston et Barbucci. Retrouvez les dernières chroniques sur mes BD ici !


Princesse Sara tomes 1 à 8 d’Alwett, Moretti et Boccato 

Princesse Sara

Résumé du tome 1 : Sara, qui a toujours vécu aux Indes, est envoyée dans un pensionnat à Londres pour parfaire son éducation. Elle devient rapidement la star du pensionnat, d’autant que son père lui envoie des lettres surprenantes où il raconte ses investissements dans des mines de diamants. La directrice tente de gâter et flatter son élève jusqu’au jour où deux avoués annoncent la mort du père de Sara.

J’ai acheté le premier tome de Princesse Sara il n’y a pas longtemps, j’ai tellement aimé que je n’ai pas résisté à commander toute la suite ! J’ai adoré cette histoire et surtout gros coup de coeur pour les dessins qui sont magnifique !!

Pour l’instant, deux cycles sont sortis, le premier raconte l’enfance de Sara et sa vie au pensionnat et le deuxième raconte son retour en Inde lorsqu’elle est devenue une jeune femme. J’ai aimé les deux cycles et je ne saurais pas vous dire lequel j’ai préféré. Lorsque Sara est enfant, elle reçoit énormément d’attention et de cadeaux surtout de la part de son père, beaucoup la considère comme une petite fille pourrie gâtée mais ils se trompent très fort. Lorsque Sara perdra sa fortune, elle restera la même, humble, généreuse et forte malgré tout ce que lui font subir Miss Minchin la directrice, cette peste de Lavinia et bien d’autres encore.

Quelques années plus tard, Sara a bien grandi et les choses se sont nettement améliorées pour elle. Elle se rend en Inde en masquant son identité pour récupérer les fabriques d’automates de son père. J’ai aimé retrouver Sara qui est restée fidèle à elle même mais qui n’est pas seule, on retrouve Becky, Ram Dass, James mais aussi Lavinia qui n’a pas vraiment changé mais on s’attache quand même à elle ! J’ai adoré cette bande dessinée, j’ai hâte de découvrir la suite et de retrouver ces dessins magnifiques.


Les Nombrils tomes 1 à 7 de Delaf et Dubuc

Les nombrils

Résumé du tome 1 : Sympas, les copines… Jenny et Vicky sont aussi pestes qu’elles sont mignonnes, ce qui n’est pas peu dire. Et c’est toujours la malheureuse Karine, grande duduche de service, qui fait les frais de l’imagination débordante de ces deux chipies. Ce qui ne les empêche pas d’être inséparables ! Un univers résolument contemporain au ton cruellement drôle.

Les Nombrils est une BD que j’ai découvert il y a quelques années, au début les petits gags s’enchainent pour progressivement donner une histoire pleine de péripéties que l’on aime suivre. Cette BD est devenue au fil des tomes très touchante mais toujours traitée avec beaucoup d’humour !

Les personnages principaux sont trois filles : deux pestes, Jenny et Vicky, et une gentille Karine. Ici aussi on a une belle évolution, tout d’abord avec Karine qui se laisse trop souvent faire au début, ne voulant pas gâcher son amitié avec les autres. Elle finira par s’affirmer et ne plus se laisser marcher sur les pieds. Jenny et Vicky ne sont pas en reste non plus, elles commencent à devenir plus sympathiques avec Karine mais aussi avec les autres.

Le tout dernier tome a été un immense coup de coeur, l’histoire prend encore un tournant plus poignant. J’ai adoré, la fin m’a un peu brisé le coeur mais j’ai vraiment hâte de découvrir ce que nous réservent Delaf et Dubuc (qui font des apparitions dans leurs BD) car cela promet d’être explosif !


Ekhö tomes 1 à 4 de Arleston et Barbucci

Ekhö

Résumé du tome 1 : Quand Fourmille prend son avion pour New York, elle est loin de s’imaginer que son voyage va prendre un tour étrange. Au milieu du vol, elle est abordée par une étrange créature qui lui demande si elle accepte l’héritage d’une tante disparue depuis 20 ans. Et après qu’un éclair ait touché le 747, c’est à bord d’un dragon qu’elle atterrit à New York. Elle découvre alors un monde complètement décalé, où tout est semblable à la Terre, mais tellement différent. Ici, pas d’électricité, et c’est dans un Manhatan d’heroic fantasy qu’elle se trouve plongée. Au cœur de l’intrigue, une race étrange, les Preshauns, qui semble dominer cet univers parallèle, Ekhö.

Ekhö aussi a été une très bonne découverte ! On m’a offert le tome quatre mais je n’avais pas encore les trois premiers alors lors de la foire du livre à Bruxelles, je les ai acheté pour les lire tous d’un coup. Je ne connaissais pas vraiment l’histoire et le résumé ne nous permet pas de nous attendre à ce qu’il se passe à Ekhö, le monde miroir au notre mais bien différent.

Fourmille en acceptant l’héritage de sa tante se retrouve, ainsi que Yuri son voisin dans l’avion, à Ekhö et devient propriétaire d’une agence artistique où les affaires vont mal. Pour renflouer les comptes, Fourmille part à la recherche de clients avec Yuri et on découvre différentes villes : Paris, Hollywood, Barcelone et bientôt Rome pour le cinquième tome. J’adore la personnalité de Fourmille et dans chaque histoire, il y a eu un meurtre et elle prend la personnalité de la personne assassinée, bien malgré elle, pour résoudre le meurtre. Et pour que l’on voie bien la différence, Fourmille change de coupe de cheveux !

Ce principe me fait beaucoup rire et j’ai toujours passé un excellent moment à chaque tome, surtout au dernier sorti où Fourmille se comporte comme un chat ! En plus de cela, il y a un peu de mystère qui entoure les Preshauns, une sorte de petits écureuils qui ne loupent jamais l’heure du thé (et il ne faut surtout pas voir un Preshauns qui n’a pas pris sa dose de thé !!). On va en apprendre plus sur eux dans le tome cinq, j’ai hâte !


Voilà, j’espère que cet article vous a bien plu, en tous cas, j’ai adoré l’écrire ! Le prochain article est déjà en cours de rédaction ^^ N’hésitez pas à me faire découvrir vos dernières découvertes BD !