Re:Zero #1

En rentrant de la supérette, Subaru Natsuki est soudain transporté dans un autre monde. Pourtant, aucun invocateur ne l’attend, et le danger accule déjà le jeune homme sous la forme de brigands. Par chance, il est sauvé par une magnifique et mystérieuse jeune femme aux cheveux argentés et son esprit félin. Sous prétexte de rembourser sa dette, Subaru l’assiste dans la recherche d’un objet qui lui a été dérobé. Mais alors qu’ils trouvent enfin une piste, Subaru et sa compagne sont attaqués par surprise et perdent la vie. Du moins, c’est ce que pensait le jeune homme jusqu’à ce qu’il rouvre les yeux à l’endroit même où il avait été invoqué.

Re:Zero est le petit nouveau Light Novel paru chez Ofelbe, sa très jolie couverture et son résumé intriguant m’ont bien donné envie de le découvrir. Globalement, j’ai apprécié ma lecture malgré quelques petits détails qui m’ont dérangée mais l’envie de découvrir la suite de cette histoire est bien présente !

Dans ce premier volet, on fait la connaissance de Subaru qui est un personnage avec une personnalité assez atypique. J’ai eu un peu de mal avec lui au début. Il a fallu que je m’habitue à ses conversations avec lui même, parfois sans queue ni tête. Mais j’ai fini par m’y faire et ça a été mieux durant la suite de ma lecture, ça finit même par apporter une petite touche d’humour.

Comme le dit le résumé, une fois qu’il perd la vie, Subaru revient à son endroit de départ, celui où il a été invoqué. Du coup, les autres personnages qu’il a pu rencontrer dans les boucles précédentes ne se souviennent pas de lui. Il passe donc pour quelqu’un d’encore plus bizarre qu’il ne l’est déjà. Mais le point positif à cela, c’est que l’on apprend plus sur les autres protagonistes comme Felt la jeune voleuse que j’apprécie déjà beaucoup, Émilia et Pack, et Reinhard.

Et là, je me pose la question suivante : est-ce que Subaru va toujours revenir à l’endroit de son invocation après sa mort ? Parce que ça risque de compliquer pas mal les choses dans le futur s’il doit tout recommencer à partir du début… D’ailleurs, c’est la partie qui m’a un peu plus ennuyée, le fait de recommencer à chaque fois depuis le début, donnant quelques longueurs à certains passages même si la fin est explosive grâce à un très beau combat qui en ravira plus d’un.

Malgré tout, je suis très curieuse d’en apprendre plus sur Subaru et son pouvoir ! J’ai hâte de rencontrer d’autres personnages et d’en apprendre plus sur l’histoire car j’ai vu de superbes illustrations sur le net qui m’ont fortement intriguée ! Par contre, si vous voulez éviter tout spoiler, je vous conseille de ne pas farfouiller sur internet comme je l’ai fait (faites ce que je dis, pas ce que je fais ^^).

Puis pour parler de l’objet livre en lui-même, les éditions Ofelbe se sont encore une fois surpassées. Comme d’habitude, on a droit à de jolies illustrations tout au long de l’histoire.

Bref, Re:Zero est un premier tome plutôt introductif à l’univers et aux personnages, avec quelques petits passages plus lents et un personnage principal parfois difficile à déchiffrer, surtout au début. Cependant, l’histoire m’a assez bien intriguée et je suis très curieuse d’en apprendre plus en découvrant la suite !:


Auteur : Tappei Nagatsuki . Date de sortie : 15 juin 2017


Je remercie les éditions Ofelbe pour cette lecture !

logoOfelbe


 

Publicités

Spice & Wolf #2

spice-wolf-t2

Holo est une déesse louve de la moisson qui peut prendre l’apparence d’une jeune fille. Décidée à rejoindre ses terres natales, elle demande à Lawrence Kraft, un énigmatique marchand itinérant, de l’y conduire.
Après avoir échappé de peu à la ruine Lawrence, toujours accompagné de Holo, quitte la ville de Rubin Heigen et se dirige vers le nord, à la recherche d’informations sur le village natal de la Louve sage. En chemin, ils rencontrent Amati, un jeune marchand qui succombe au charme de Holo, tandis que Lawrence se lance une nouvelle fois dans un pari audacieux. S’apercevra-t-il à temps qu’il risque de perdre bien plus que de l’argent ?

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Aussitôt reçu, aussitôt commencé ! J’avais bien apprécié le premier tome de Spice & Wolf où j’avais fait la connaissance des deux personnages principaux, Holo et Lawrence. J’ai beaucoup aimé ce deuxième opus, j’ai passé une lecture très agréable et très intéressante !

Dans ce tome-ci, il y a à nouveau deux histoires qui se déroulent lors du voyage vers le nord qu’ont entrepris Lawrence et Holo. Dans la première, j’ai beaucoup stressé avec le contrat risqué que signe Lawrence avec Amati, une jeune poissonnier déterminé à conquérir Holo. Le narrateur est Lawrence alors tout au long de la lecture, nous n’avons que son point de vue et ses interprétations face aux réactions d’Holo, qui ne sont pas toujours exactes car Holo est une louve très surprenante !

J’ai beaucoup aimé la deuxième histoire qui fait intervenir deux nouveaux personnages que j’ai fort appréciés, Elsa et Evan. La religion est présente dans ce second récit, nous amenant à nous poser des questions sur les dieux païens et celui de l’église, j’ai aimé ces réflexions et les diverses croyances des personnages. On en apprend un peu plus sur Yoistu, le village natal d’Holo.

Dans mon avis sur le premier tome, je disais que j’étais assez perdue face au caractère fort et changeant d’Holo mais on apprend à la connaitre et à anticiper ses réactions, je trouve qu’elle s’est même adoucie un peu et j’ai beaucoup aimé mieux la comprendre. Lawrence quant à lui est toujours aussi gentil, mais on m’a assuré qu’il s’affirmait un peu plus par la suite, j’ai hâte de lire ça ! J’aime beaucoup leurs échanges qui sont plus faciles à comprendre.

Il y a toujours des descriptions marchandes mais elles sont moins nombreuses qu’avant et on s’y fait beaucoup plus rapidement, on les comprend nettement mieux. J’aime toujours autant les nombreuses illustrations à travers les différents chapitres, ça donne un petit plus à l’histoire et à l’objet livre lui-même.

Bref, Spice & Wolf II est une lecture qui m’a fait passer un très bon moment aux côtés de Lawrence et Holo. J’aime de plus en plus découvrir leurs aventures et les différents mythes sur les dieux païens, ainsi que rencontrer toujours de nouveaux personnages à chaque histoire ! Je lirai la suite avec grand plaisir et je vous conseille de découvrir Spice & Wolf si ce n’est pas déjà fait !


Auteur : Isuna Hasekura . Date de sortie : 24 septembre 2015 . Titre VO : Spice & Wolf


Mes autres chroniques de la saga

Tome 1 . Tome 3 . Tome 4


Je remercie les éditions Ofelbe pour cette lecture !

logoOfelbe


I.R.L.

gulfstream irl marot

Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu’ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu’ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu’ils sont les personnages de Play Your Life, l’émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu’elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C’est ainsi qu’elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d’un immense jeu vidéo.

En lisant IRL., je me suis retrouvée quelques années plus tôt quand je jouais aux Sims, passant des heures à leurs faire vivre une vie et des choix que j’avais moi-même décidés. Et si ce n’était pas ce qu’ils désiraient ? C’est exactement ce que vit Chloé dans ce livre, elle et tous les habitants de Life City sont les personnages d’un jeu vidéo destiné à divertir ceux qui vivent dans le monde réel ! J’ai beaucoup aimé ce tome unique très original écrit par Agnès Marot que j’aimais déjà beaucoup après avoir lu De l’autre côté du mur. Ce n’est pas passé loin du coup de coeur !

Le personnage principal est Chloé que j’ai tout de suite énormément appréciée pour sa détermination à trouver sa liberté et à l’offrir aussi aux autres habitants de Life City coûte que coûte car ce n’est pas juste de vivre ainsi. En plus de Chloé, on découvre plein d’autres protagonistes, Hilmi dont Chloé tombe amoureuse (peut-être un chouia trop rapidement) et Elsa sa meilleure amie à Life City, puis Link qui contrôle le personnage de Chloé, Whisper et Cindy qui deviendront des amis inestimables, et Farah qui va aider Chloé dans le monde réel. Au début, j’étais pour un couple Chloé/Whisper mais le couple Chloé/Hilmi m’a finalement convaincue et j’ai adhéré, je les trouvais même très mignons ensemble ! J’ai beaucoup aimé aussi le clin d’oeil à Cindy (et ses oreilles d’elfes !). Quant à Link, j’ai trouvé son attachement à Chloé très malsain et ça ne m’a jamais quitté tout au long de ma lecture. J’ai été très déçue de son attitude lui qui était là pour l’aider…

Si IRL est riche en personnages, le récit n’est pas laissé de côté pour autant ! Une grande partie de l’histoire est composée de flashbacks et si au début j’ai eu peur de ne pas m’y retrouver, j’ai vite pris mes repères et je me suis laissée emportée par la plume d’Agnès Marot que j’ai été très heureuse de retrouver. L’auteur sait exactement où elle veut nous emmener, les réponses finissent par arriver tout en gardant un peu le suspense qui nous fait tourner les pages sans que l’on s’en rende compte !

En plus d’être très addictif, IRL nous fait réfléchir sur la technologie qui nous entoure. J’ai beaucoup aimé cette prise de conscience. Dans IRL, tout n’est pas rose, les personnages font des erreurs, parfois catastrophiques, ils sont prêts à se sacrifier pour le bien de ceux qu’ils aiment, ce qui les rend encore plus humains, même si certains sont les personnages d’un jeu vidéo. Pour ce qui est de la fin, je l’ai trouvée parfaite même si en entamant la dernière partie je n’y croyais presque plus !

Bref, IRL d’Agnès Marot est un excellent one-shot très addictif ! J’ai adoré Chloé et sa quête pour obtenir le droit de faire ses propres choix. La romance est très importante car c’est grâce à elle que tout démarre mais à côté de ça, il y a un récit maîtrisé avec justesse qui nous fera passer un très bon moment lecture. Je conseille ce livre à tous ceux qui ne l’ont pas encore découvert, n’attendez plus !


Auteur : Agnès Marot . Date de sortie : 07 avril 2016


Du même auteur
De l’autre côté du mur .  Quelques pas de plus


banniere erelle FINI2

En lecture commune avec Les petites addictions de Cranberries


[Cinéma] La Reine des Neiges

Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel…  En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas.

J’ai enfin été voir La reine des neiges au cinéma ! Depuis le temps que ce film me faisait envie 🙂 Et bien je dois dire que j’ai aimé mais j’ai quand même été déçue ! J’en attendais de trop à mon avis, je voulais quelque chose du style de Raiponce, où ça bouge bien… et toutes mes attentes n’ont pas été comblées.

Commençons par le positif ! De plus en plus, je trouve que les studios Disney s’améliorent dans leur dessin animé. Les personnages, les costumes et leurs détails sont de plus en plus jolis et réalistes. Très bon point pour ce dessin animé.

Dans La reine des neiges, on rencontre Elsa et Anna, qui sont deux sœurs très proches mais à cause d’un accident, Elsa est forcée de s’éloigner, de se cacher d’Anna. Anna passe donc la plupart de sa jeunesse seule sans sa sœur. J’ai bien aimé les deux personnages. Elsa est très réservée et triste de ne plus pouvoir partager de secret avec sa sœur, elle se renferme donc sur elle-même. Anna, elle, est plein de vie, elle veut voir du monde. C’est pourquoi, lorsque les portes du château s’ouvrent, elle ne tient plus en place ! Deux sœurs très différentes l’une de l’autre. Et comme on les suit toutes les deux, j’ai eu un peu l’impression qu’on n’approfondissait pas assez les personnages. Dans les films précédents, on suit en général un seul personnage, une seule histoire, or ici le fait qu’il y ait deux héroïnes fait que l’on n’a pas le temps de bien s’attacher. Enfin, c’est un peu comme ça que je l’ai ressenti.

On fait la connaissance de Olaf, le bonhomme de neige et de Kristoff et son adorable renne. C’est principalement grâce au premier qu’il y a beaucoup d’humour ! En effet, Olaf est un bonhomme de neige qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui n’hésite pas à dire les choses comme elles le sont.

Au niveau de l’histoire, j’ai bien aimé le début, où on voit l’enfance d’Anna et Elsa. Et puis j’ai trouvé qu’il ne se passait pas grand chose d’autre une fois que Anna part à la recherche de sa sœur. On fait juste un aller et retour entre le château d’Elsa dans la montagne et la ville d’Arrendelle qui est plongée dans un hiver perpétuel.

Un autre point que j’ai relevé et qui m’a un peu dérangée, c’est le chant. J’aime les Disney où il y a des chansons (un Disney sans chanson n’en est pas un de toute façon !), mais là j’ai trouvé qu’il y en avait un peu trop ! Je pense surtout à la scène où Anna essaie de faire revenir Elsa, la discussion se fait en chanson et j’aurai aimé favoriser la conversation que le chant dans ce cas là ^^

J’ai trouvé la fin très belle ! Dans les Disney, il y a toujours une histoire d’amour entre le héros et l’héroïne, et bien là, ça change un peu ! On est plutôt axé sur les liens qui unissent deux soeurs. J’ai aimé ce petit plus d’originalité 🙂

Bref, malgré cette chronique pas très positive, j’ai aimé l’histoire, les personnages, les décors, mais malgré tout je m’attendais à beaucoup mieux !