Ferenusia (Les Outrepasseurs #4)

« Qui étaient ces êtres, si semblables et pourtant si différents des hommes ? On ne pouvait pas nier leur peau grise, qui se détachait délicatement de la structure de fer à laquelle ils s’accrochaient avec toute l’aisance d’alpinistes chevronnés. Soudain, la caméra bascula sur le buste de la statue de la Liberté. En lettre majuscules, vert sombre, s’étalait le mot : FERENUSIA. »
Privé de la magie presque disparue, l’empire des Outrepasseurs se disloque de toutes parts. Seul survivants dans cette débâcle, les Ferreux, des fés réduits à l’esclavage, s’échappent de leurs prisons. Soutenus par Ferenusia, un réseau clandestin, ils n’ont qu’un seul objectif : obtenir les mêmes droits que les humains, dans un monde qui ignore tout de leur existence. Mais leurs anciens maîtres sont prêts à tout pour protéger leurs secrets, quitte à éliminer le moindre témoin de leurs forfaits passés…

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

Depuis que j’ai appris qu’il y avait une suite à la trilogie des Outrepasseurs qui est l’une de mes sagas chouchoutes, j’ai attendu Ferenusia avec grande impatience, bravant les nombreux teasings de Cindy Van Wilder ! Ce quatrième tome se trouvait en avant-première à la Foire du livre de Bruxelles et j’ai directement été m’acheter un exemplaire que j’ai dévoré en peu de temps. J’ai énormément aimé cette toute dernière plongée dans l’univers des Outrepasseurs !

J’avais imaginé ce tome autrement et surtout à une autre époque, par exemple cinquante ans après et on aurait retrouvé Peter et compagnie plus âgés, mais Ferenusia prend place peu après la fin du troisième tome. Je me demandais surtout si j’allais retrouver les personnages que j’ai appris à aimer et qui m’ont manqués lorsque j’ai tourné la dernière page de l’opus précédent. Pour garder la surprise intacte, je n’ai pas envie de vous dévoiler qui j’ai pu retrouver, je préfère que vous le découvriez par vous même !

Concernant les nouveaux personnages, j’ai beaucoup aimé S. dont je n’avais pas du tout découvert l’identité, c’est un personnage assez atypique et ça fait du bien ! J’ai également apprécié les Ferreux, leur histoire et leur origine qui nous est dévoilée sous forme de nouvelle à la fin du livre, un petit clin d’oeil que la fan de contes et de réécritures que je suis n’a pu qu’apprécier.

Concernant le récit, la plume de Cindy Van Wilder est toujours aussi agréable et les chapitres alternent deux intrigues distinctes. La première suit les Ferreux et d’autres personnages dans la libération de ce peuple opprimé, l’histoire de Ferenusia et du réseau qui l’entoure. La deuxième quant à elle nous replonge dans la suite des trois premiers tomes et, même si ce n’est pas la direction à laquelle je me serais attendue lors de ma lecture du premier tome, dans ce tome quatre, je n’en voyais pas d’autre. C’était logique, inné et attendu !

Bref, le quatrième tome des Outrepasseurs, Ferenusia, de Cindy Van Wilder m’a énormément plu ! J’ai tourné les pages, avide d’en apprendre plus et de retrouver certains personnages et d’en découvrir de nouveaux. Deux fils conducteurs, chacun tout aussi intéressant que l’autre même si j’ai ma petite préférence. Les Outrepasseurs ont eu leur fin, c’était au tour des Ferreux d’avoir la leur. Une très belle conclusion !


Auteur : Cindy Van Wilder
Date de sortie VF : 04 mai 2017
Éditeur : Gulf Stream (382 pages – 18€)
Nombre de tomes prévus : 4. La saga est belle et bien terminée cette fois-ci.
Mes autres chroniques : Tome 1, Tome 2, Tome 3
Du même auteur : Memorex


Diapositive1 logofindeserie

Foire du livre de Bruxelles 2017 : mon programme

logo_flb

La foire du livre de Bruxelles est un événement que j’attends avec grande impatience depuis quelques années. Les premières fois où j’y suis allée, c’était juste pour flâner et je ne me suis pas beaucoup arrêtée sur les stands car je n’avais pas regardé les auteurs et les maisons d’édition qui étaient présents. Quelle erreur de ma part ! L’année passée, j’y suis allée le dimanche avec des amis et je me suis énormément amusée. Vous pouvez retrouver mon mini compte-rendu ici. Cette année par contre, j’ai passé en revue tous les auteurs pour être certaine de ne rien louper. Le site pour planifier les dédicaces est très mal fait, pas très visuel, ce n’est pas rare de louper un ou deux auteurs à cause de cela…

La foire du livre se déroule à Tours & Taxis du jeudi 9 mars au lundi 13 mars 2017 et l’entrée est gratuite !! 

sorcieres-associees-883890-264-432 la-balance-brisee,-tome-1---subliminale-423447-250-400 la-passe-miroir,-livre-1---les-fiances-de-l-hiver-282811 511u1jX9ttL._SX331_BO1,204,203,200_ memorex-710476-250-400 c1-perismer-t1

Je n’y vais que le samedi 11 mars, du coup je me focalise sur les livres plutôt que sur les BD, je ne pense pas avoir assez de temps pour tout faire à mon aise en fonction des files. C’est dommage car il y avait quelques auteurs BD que je voulais voir, peut-être l’année prochaine ? Mon programme est le suivant :

  • Alex Evans (Sorcières associées, ActuSF – 323) : de 10h à 19h
  • Lise Syven (La balance brisée, Bragelonne – 329) : de 10h30 à 12h et de 17h à 19h
  • Christelle Dabos (La Passe-Miroir, Gallimard – 307) : de 13h à 17h
  • Richard Ely (Le grand livre des esprits de la maison, Au bord des continents – 215) : de 14h à 18h
  • Cindy Van Wilder (Memorex) : de 15h à 16h (Fédération Wallonie Bruxelles – 207) et de 16h30 à 19h (Gulf Stream – 311)
  • Franck Dive (Pérismer, Editions Mnémos – 323) : de 15h à 18h

En plus, les éditions du Chat Noir seront présentes ! Ce n’est pas la première fois à ce que l’on m’a dit mais je n’avais jamais fait attention. Je compte donc acheter 2-3 livres qui me tentent depuis très longtemps chez eux !

logo2contour2 notes-pour-un-monde-meilleur-574513 neachronical-tome-1-memento-mori-jean-vigne-chat-noir lake-preview

Ce sera aussi l’occasion de revoir les copines, Cranberries, Caladhiel et Cindy, et de vous voir aussi !

Et vous, vous y allez ? Quel est votre programme ? 🙂

Memorex

memorex

2022. Cela fait un an que la vie de Réha a basculé. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l’île familiale. Un an qu’Aïki, son frère jumeau, son complice de toujours, s’est muré dans une indifférence qui la fait souffrir. Le jour de ce sinistre anniversaire, la famille est réunie sur l’île : c’est le moment de lever les mystères, les tabous, les rancoeurs que Réha ressasse depuis un an. Au coeur de l’énigme : Memorex, la multinationale pharmaceutique de son père, ainsi que ses expérimentations sur la mémoire. Des expérimentations qui attisent les convoitises de personnages puissants et sans scrupules, prêts à tout pour accomplir leurs rêves les plus fous.

Memorex de Cindy Van Wilder est un livre que j’attendais avec beaucoup d’impatience ! J’ai énormément apprécié sa saga Les Outrepasseurs qui est une de mes sagas chouchoutes, alors j’étais fort curieuse de retrouver la plume de l’auteur dans un nouveau livre, un nouveau genre, plutôt thriller et polar, mais pas que… mais ça je vous laisse le découvrir… J’ai beaucoup aimé ma lecture !

Dans ce tome unique, on fait la connaissance de Réha, une jeune fille qui a perdu sa mère lors d’un attentat un an auparavant. Je me suis très vite attachée à Réha qui essaye de s’en sortir après ce drame malgré le fait qu’Aïki, son frère jumeau, ne lui parle plus et s’est éloigné d’elle sans lui donner de raison. Comme elle, je sentais qu’il y avait quelque chose de louche, qu’on ne lui disait pas tout et cette quête de vérité va l’amener à découvrir beaucoup de choses auxquelles elle ne s’attendait pas. Et nous non plus !

Côté personnages secondaires, j’ai énormément apprécié Holly, la petite amie parfaite d’Aïki que Réha ne supporte pas trop. Je pensais qu’elle allait avoir un simple rôle mais elle s’est révélée être beaucoup plus que ça ! Une jeune femme forte et déterminée ! Le duo Réha-Holly m’a convaincue, il s’est formé de force, car elles avaient besoin l’une de l’autre et c’en est que plus touchant. Le personnage d’Aïki m’a beaucoup touchée aussi mais je ne peux pas vous dire pourquoi sans trop en dévoiler.

L’écriture de Cindy Van Wilder a encore fait mouche ! Je ne suis d’habitude pas une grande lectrice de thriller-polar mais comme elle en était l’auteur, je n’ai pas hésité longtemps pour le lire. Même si j’avais deviné deux ou trois éléments, j’ai été très surprise par l’histoire. J’ai stressé beaucoup pour ces personnages que j’ai appris à apprécier. Les pages ont vraiment défilé sans que je m’en rende compte. Impossible de lâcher le livre !

Le narrateur principal est Réha mais entre les différents chapitres, les autres intervenants prennent sa place pour nous aider à faire les liens, à rassembler les morceaux du puzzle. Je n’ai vraiment pas envie de vous dire de quoi parle exactement l’histoire car je veux que vous la découvriez par vous même, que vous soyez surpris et accro autant que je l’ai été. N’ayez aucune crainte, le récit vous emportera de lui même.

Bref, Memorex de Cindy Van Wilder m’a emmené dans une intrigue terriblement bien ficelée aux côtés de Réha sur son île natale de Star Island. L’histoire se laisse découvrir petit à petit, le rythme est bien soutenu, on tourne les pages, avide d’en apprendre plus. J’ai beaucoup aimé et je le recommande fortement !

5:5

banniere erelle FINI2

En LC avec Les petites addictions de Cranberries


memorex-710476-250-400Auteur : Cindy Van Wilder
Date de sortie VF : 06 mai 2016
Éditeur : Gulf Stream (17€)
C’est un tome unique.
Du même auteur : Les Outrepasseurs

In My Mailbox #72

Diapositive1

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous repris par Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM chaque semaine, juste les semaines où j’ai quelque chose à vous montrer. (source de l’image)

Coucou !! Cette semaine, je n’ai qu’une seule réception à vous montrer, mais ce n’est pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de Memorex de Cindy Van Wilder ! J’ai hâte de le découvrir, je le lirai mi-juillet en LC avec Cranberries et Mirrorcle World !

IMG_1793

Quelles sont vos dernières réceptions ? 🙂

I.R.L.

gulfstream irl marot

Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu’ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu’ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu’ils sont les personnages de Play Your Life, l’émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu’elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C’est ainsi qu’elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d’un immense jeu vidéo.

En lisant IRL., je me suis retrouvée quelques années plus tôt quand je jouais aux Sims, passant des heures à leurs faire vivre une vie et des choix que j’avais moi-même décidés. Et si ce n’était pas ce qu’ils désiraient ? C’est exactement ce que vit Chloé dans ce livre, elle et tous les habitants de Life City sont les personnages d’un jeu vidéo destiné à divertir ceux qui vivent dans le monde réel ! J’ai beaucoup aimé ce tome unique très original écrit par Agnès Marot que j’aimais déjà beaucoup après avoir lu De l’autre côté du mur. Ce n’est pas passé loin du coup de coeur !

Le personnage principal est Chloé que j’ai tout de suite énormément appréciée pour sa détermination à trouver sa liberté et à l’offrir aussi aux autres habitants de Life City coûte que coûte car ce n’est pas juste de vivre ainsi. En plus de Chloé, on découvre plein d’autres protagonistes, Hilmi dont Chloé tombe amoureuse (peut-être un chouia trop rapidement) et Elsa sa meilleure amie à Life City, puis Link qui contrôle le personnage de Chloé, Whisper et Cindy qui deviendront des amis inestimables, et Farah qui va aider Chloé dans le monde réel. Au début, j’étais pour un couple Chloé/Whisper mais le couple Chloé/Hilmi m’a finalement convaincue et j’ai adhéré, je les trouvais même très mignons ensemble ! J’ai beaucoup aimé aussi le clin d’oeil à Cindy (et ses oreilles d’elfes !). Quant à Link, j’ai trouvé son attachement à Chloé très malsain et ça ne m’a jamais quitté tout au long de ma lecture. J’ai été très déçue de son attitude lui qui était là pour l’aider…

Si IRL est riche en personnages, le récit n’est pas laissé de côté pour autant ! Une grande partie de l’histoire est composée de flashbacks et si au début j’ai eu peur de ne pas m’y retrouver, j’ai vite pris mes repères et je me suis laissée emportée par la plume d’Agnès Marot que j’ai été très heureuse de retrouver. L’auteur sait exactement où elle veut nous emmener, les réponses finissent par arriver tout en gardant un peu le suspense qui nous fait tourner les pages sans que l’on s’en rende compte !

En plus d’être très addictif, IRL nous fait réfléchir sur la technologie qui nous entoure. J’ai beaucoup aimé cette prise de conscience. Dans IRL, tout n’est pas rose, les personnages font des erreurs, parfois catastrophiques, ils sont prêts à se sacrifier pour le bien de ceux qu’ils aiment, ce qui les rend encore plus humains, même si certains sont les personnages d’un jeu vidéo. Pour ce qui est de la fin, je l’ai trouvée parfaite même si en entamant la dernière partie je n’y croyais presque plus !

Bref, IRL d’Agnès Marot est un excellent one-shot très addictif ! J’ai adoré Chloé et sa quête pour obtenir le droit de faire ses propres choix. La romance est très importante car c’est grâce à elle que tout démarre mais à côté de ça, il y a un récit maîtrisé avec justesse qui nous fera passer un très bon moment lecture. Je conseille ce livre à tous ceux qui ne l’ont pas encore découvert, n’attendez plus !

5:5

banniere erelle FINI2

En lecture commune avec Les petites addictions de Cranberries


gulfstream irl marotAuteur : Agnès Marot
Date de sortie VF : 07 avril 2016
Éditeur : Gulf Stream
C’est un tome unique.
Du même auteur : De l’autre côté du mur, Quelques pas de plus