In My Mailbox #104 et compte rendu sur la foire du livre de Bruxelles 2018

Diapositive1

Coucou ! Hier, je me suis rendue dans l’après-midi à la foire du livre de Bruxelles, devenu un incontournable pour moi depuis quelques années. Je ne vais pas faire un article spécial pour mon compte rendu car je n’ai fait aucune photo sur place et je n’y suis finalement restée que 2h30. Ce qui ne m’a pas empêchée de me lâcher totalement sur les achats. C’est en faisant ma photo globale que je me suis dit « Ah ouais, quand même ! ».

J’ai commencé par faire un petit tour aux éditions du Chat Noir pour y acheter NoX d’Eloise Tanghe qui m’a dédicacé le livre (et qui sera ma seule dédicace de la journée) et Les Orphelins du Sommeil (et non du Soleil comme j’ai dit à la caisse ^^) de Pascaline Nolot, que je n’ai pas vue finalement.

Le stand juste en face était celui des Indés de l’Imaginaire où je me suis lâchée niveau achats ! J’ai pris les deux premiers tomes des Soeurs Carmines d’Ariel Holzl que j’avais hâte de lire depuis très longtemps. Puis Espérer le Soleil de Nelly Chadour et La Fée, la Pie et le Printemps d’Elisabeth Ebory qui me tentait beaucoup aussi. Quatre livres déjà mais je suis revenue sur le stand après !

Puis avec déjà six livres en 30 minutes, on retrouve Caladhiel, Cranberries, Antoine et Robin avec qui on papote un peu, à l’écart de la foule. Il y avait du monde et du coup il faisait très très chaud (et très froid à l’extérieur donc pas facile de s’habiller bien). Lorsque j’ai vu la file pour Christelle Dabos, j’ai été bien contente de ne pas prendre mon exemplaire finalement. Et chez Cindy, il y a avait une bonne file aussi du coup ce sera pour une autre fois. Mais j’en profite pour acheter le dernier tome de L’éveil de Jean-Baptiste de Panafieu chez Gulf Stream. Je me demande trop quelle sera la conclusion à cette trilogie ! Un petit tour chez Dupuis pour acheter La boite à musique de Gijé et Carbone.

On se pose un peu près du stand de MxM Bookmark mais je n’ai pas trouvé le livre que je cherchais, ils ne l’avaient déjà plus. Puis on repasse sur le stand des Indés de l’Imaginaire où je me rends compte qu’il y avait des livres que je n’avais pas vus (c’était principalement pour ceux-là que je venais en plus). Mon amoureux m’a donc offert la trilogie Récits du Demi-Loup de Chloé Chevalier et le petit livre compagnon qui va avec. Depuis le temps qu’ils me tentaient, je n’ai pas compris pourquoi je les avais zappé.

Et après on repart déjà. On fait des bisous à tout le monde et un bonjour/au revoir à Gilwen qui faisait les files et que je n’avais pas encore eu le temps de croiser. Promis, on se fera une journée à Lille, les cupcakes et le Furet en ligne de mire ! Voici une photo récapitulative de mes achats au complet (je ne sais pas prendre de photo droite ^^) :

Et pour clôturer cet IMM, j’ai reçu The Hazel Wood de Melissa Albert dans la FairyLoot de février.

Voilà pour cet IMM, c’est déjà pas mal ^^

Publicités

Foire du livre de Bruxelles 2018 : mon programme

Il y a tout juste un an, j’ajoutais au blog la catégorie « mon programme » et je commençais ça avec la foire du livre de Bruxelles. J’aime beaucoup écrire ces programmes, ça me permet de mieux m’organiser et comme ça vous savez aussi qui je compte aller voir.

Cette année, la foire du livre de Bruxelles se déroule ce week-end, du 22 au 25 février 2018 et j’y vais le samedi après-midi. Voici les auteurs que je compte aller voir ainsi que les livres que j’aimerais leur faire dédicacer, le stand et les horaires :

  • Pascaline Nolot – Les Orphelins du Sommeil (328 éditions du Chat Noir) : 10-18h
  • Eloise Tanghe – NoX (328 éditions du Chat Noir) : 14-17h
  • Christelle Dabos – La Passe-Miroir (309 Groupe Madrigall) : 14-19h
  • Cindy Van Wilder – Mulberry Tree (312 Gulf Stream éditeur) : 15-17h

Peu de dédicaces mais je vais en profiter pour aller sur le stand de quelques éditeurs comme ActuSF (341), Chat Noir (328), Gulf Stream (312), Les Moutons électriques (341), etc, avec ma petite wishlist en main. Et un petit tour du côté des bandes dessinées bien évidemment !

Vous y serez ? Quel est votre programme du week-end ?

L’Éveil – Stade #2

Le virus s’est propagé outre-Atlantique. Kidnappée par la WOFF, Laura n’a plus le choix : dans un laboratoire secret installé à la frontière des États-Unis et du Canada, elle doit créer, sous la menace, un contre-virus pour mettre un terme à l’épizootie mondiale. Mais la jeune chercheuse essaie de gagner du temps, persuadée que ce virus restaure l’équilibre entre les humains et le monde animal. Elle est par ailleurs convaincue que son frère et ses amis arriveront bientôt pour la sauver. Des fenêtres de la maison dans laquelle elle est tenue prisonnière, elle observe à l’orée de la forêt l’étrange ballet des ratons laveurs, des orignaux, des couguars, des grizzlys et des loups. Griffes pour griffes, crocs pour crocs, les animaux choisissent leur camp…

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Mi-novembre de l’année passée, j’ai lu le premier tome de la trilogie L’éveil de Jean-Baptiste de Panafieu. J’avais acheté les deux tomes déjà parus aux Halliennales et c’est avec plaisir que je me suis replongée dans les aventures de ce groupe hétéroclite composé d’humains et d’animaux. Dans ce second tome, l’auteur va encore plus loin et développe son virus aux animaux sauvages. À nouveau, j’ai beaucoup aimé !

Déjà dans le premier tome, c’était principalement le point de vue des animaux domestiques et animaux des villes qui était mis en avant, mais qu’en est-il de ceux qui sont plus sauvages, comme les ours, les loups, les orques ? Cela amène encore plus de questions et de réflexion. De plus en plus d’animaux sont éveillés. Certains deviennent encore plus dangereux et d’autres craignent pour leur survie et se sentent impuissants car ils ont toujours été les proies et non les prédateurs.

De plus, les avis concernant Laura, qui est à l’origine du virus qui éveille les animaux, divergent. Certains animaux sont d’avis qu’il faut la protéger et sont persuadés qu’elle pourra les aider à les rendre encore plus intelligents et favoriser leur espèce, d’autres préfèrent la tuer pour l’empêcher de créer le contre-virus qui leur rendrait leur situation d’avant.

Ce tome m’a beaucoup fait réfléchir. Il est impossible de se dire qu’une espèce mériterait plus l’éveil qu’une autre. La nature fait son chemin et le monde change. Honnêtement, je ne vois toujours pas comment la trilogie peut se terminer sur une conclusion bénéfique pour tous, humains et animaux, pour toutes les espèces.

Jean-Baptiste de Panafieu a un très joli style d’écriture qui est efficace et qui m’a beaucoup plu. Sa façon de représenter l’éveil et les réflexions des différents animaux est très accrochante. J’ai même pris plus de plaisir à suivre le point de vue animal que celui des humains. La lecture de la traversée en bateau n’a pas été de tout repos pour moi, avec toutes ces créatures des profondeurs qui y vivent, je n’étais pas rassurée du tout, j’étais crispée sur mon livre. Il ne fallait pas venir me déranger à ce moment là !

Bref, le stade 2 de L’éveil de Jean-Baptiste de Panafieu est une très bonne suite. L’action est omniprésente avec des animaux plus sauvages qui s’éveillent, apportant sa dose de réflexion et de stress au lecteur ! Je suis terriblement curieuse de découvrir la suite car je ne vois toujours pas quelle direction prendra l’histoire. Une saga originale à lire sans plus attendre !


Auteur : Jean-Baptiste de Panafieu . Date de sortie : 02 mars 2017


Mes autres chroniques de la série
Tome 1


In My Mailbox #102

Diapositive1

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous repris par Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM chaque semaine, juste les semaines où j’ai quelque chose à vous montrer. (source de l’image)

Coucou ! Pour mes derniers cadeaux de Noël, j’ai reçu le deuxième tome de la bande dessinée Nils offert par Cranberries. J’en ai profité pour relire le premier tome et enchainer sur cette suite que j’ai beaucoup aimée. Et de la part de Caladhiel le premier tome de L’héritier des Draconis qui s’ajoute à ma collection de livres de Carina Rozenfeld. Merci beaucoup les filles ♥ Puis j’ai reçu mon colis qui contenait les deux tomes de Comme Convenu avec tout plein de goodies. Ma chronique se trouve ici si vous voulez en savoir plus sur le contenu.

 

Aussitôt reçu, aussitôt lu, le premier tome de Simon Thorn, le petit nouveau de chez Michel Lafon n’a pas fait long feu entre mes mains ! Mon avis a été publié hier ;)

Quelles sont vos dernières réceptions ? :)

L’Éveil – Stade #1

Un mystérieux virus semble développer prodigieusement l’intelligence des animaux. A travers le monde, l’épizootie se propage rapidement dans les villes, les élevages, les forêts, affolant les biologistes, les amis des animaux… et les compagnies agroalimentaires. Et si le rapport de force entre les animaux et les hommes s’inversait ? Et si les bêtes décidaient de lutter pour sauver leur peau et leur liberté ?

C’est en suivant les conseils de mon amie Cranberries que j’ai acheté les deux premiers tomes de L’Éveil de Jean-Baptiste de Panafieu aux Halliennales. Je n’ai pas résisté bien longtemps avant de découvrir le premier opus que j’ai trouvé très intéressant et qui m’a beaucoup plu !

Le gros point fort de ce livre est son histoire. Suite à la propagation d’un virus, les animaux s’éveillent et deviennent conscients de ce qu’ils sont. J’ai beaucoup aimé la partie propagation, voir comment d’une minuscule souris tout s’emballe, et l’éveil ressenti différemment en fonction des espèces. Se pose ensuite la question de la condition de ces animaux éveillés, certains le vivent mieux que d’autres et j’ai trouvé ça très intéressant et innovant à lire.

Du coup, dans les personnages, il n’y a pas que des humains. On fait la connaissance de Montaigne, Chou-K, Cabosse qui font partie des premiers animaux à s’être éveillé et qui sont gentils, et d’autres plus dangereux comme Prince, à son niveau, et Charles. Du côté des humains, on retrouve un petit groupe dont fait partie Laura, la chercheuse qui a créé le virus à son insu. Si j’ai beaucoup aimé le développement de l’histoire et les questions que cela soulève, à la fin de ma lecture, je me rends compte que je ne me suis pas vraiment attachée aux différents protagonistes. Je les suis avec plaisir mais il me manque un tout petit quelque chose pour que je craigne vraiment pour eux dans leurs aventures.

Je lirais la suite avec grand plaisir pour voir jusqu’où tout ça peut nous mener. Certains animaux sont plus hostiles que d’autres et sont convaincus d’avoir raison, de faire les bonnes choses pour protéger leur espèce et leur environnement. Je suis curieuse de voir l’évolution de tout ça.

Un dernier point légèrement superficiel, je trouve le livre objet vraiment beau. Gulf Stream a fait du bon boulot sur cette couverture avec l’ADN en brillance, les différents plans avec les animaux et la couverture toute douce. Ca n’apporte rien à l’histoire en elle même mais quand un livre est aussi chouette à avoir entre les mains, je tiens à le dire.

Bref, le stade 1 de L’Éveil de Jean-Baptiste de Panafieu est une lecture que j’ai beaucoup aimée grâce à son histoire intéressante d’évolution animale qui incite à la réflexion et qui pose pas mal de questions. Même si je suis restée assez distante face aux différents personnages, animaux comme humains, j’ai hâte de découvrir la suite. J’ai d’ailleurs le deuxième tome déjà en ma possession !


Auteur : Jean-Baptiste de Panafieu . Date de sortie : 22 septembre 2016


Mes autres chroniques de cette série
Tome 2