Moi, Simon, 16 ans, Homosapiens

Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement :
1/ Ils fréquentent le même lycée.
2/ Blue est irrésistible.
3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.)
Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Marin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé? Pas si sûr…

J’ai enfin découvert l’histoire de Simon et ce, même avant de voir le film ce qui est plutôt un exploit vu tout l’engouement qu’il y a autour. Un ami m’a prêté le livre et je n’ai pas attendu très longtemps avant de le lire et j’ai beaucoup beaucoup aimé !

Moi, Simon, 16 ans, Homosapiens de Becky Albertalli est une lecture que je qualifierais de petite lecture du bonheur, un livre doudou qui nous fait nous sentir bien. Une lecture rafraichissante, j’ai été surprise que Simon ne s’apitoie pas sur son sort lorsque son homosexualité est révélée au grand jour et ça fait du bien. Une histoire plein de vie, de joie et de douceur. C’est un roman qui nous dit que, peu importe l’orientation sexuelle, la couleur de peau, le poids et autre, tout ira bien.

J’ai adoré tous les personnages sans exception ! Simon est tellement attendrissant, ses réflexions et sa façon de penser sont simples mais tellement vraies, tellement humaines. Et puis, il y a Blue. Impossible de ne pas craquer pour ces deux-là. Leurs échanges de mails ont rythmé ma lecture, je me suis vite prise au jeu et je me suis creusé les méninges pour deviner qui se cachait sous le pseudonyme de Blue.

La famille et les amis de Simon ne sont pas en reste. J’adore ce genre de famille, loufoque avec des petites traditions rien qu’à eux. Leur lien n’en est que renforcé. Du côté des amis, je me suis plus attachée à la pétillante Abby, on la voit un peu plus que Nick et Leah. Plusieurs messages forts sont passés via ces différents personnages et j’ai beaucoup aimé ça aussi.

Bref, il n’y a rien que je n’aie pas aimé dans Moi, Simon, 16 ans, Homosapiens de Becky Albertalli ! J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire, celle de Simon, de Blue, de sa famille et de ses amis. Un livre qui nous fait nous sentir bien. J’y repenserais encore longtemps, un moment lecture plein de tendresse. Bon on va voir le film ? Le tout en mangeant des oréos bien sûr !


Autrice : Becky Albertalli . Date de sortie : 15 avril 2015
Titre VO : Simon vs the Homo Sapiens Agenda


Publicités