Bilan du Mois #38 : Octobre 2018

   

Ma première lecture terminée du mois fut Terre de Brume tome 1 : Le sanctuaire des Dieux, le petit dernier de Cindy Van Wilder. J’ai beaucoup aimé, le contraire aurait été surprenant, et j’ai déjà hâte de pouvoir lire la suite ! Le premier dimanche du mois, j’ai bien lu. J’ai terminé le premier tome de L’Académie diplomatique d’Isuldain : Les ombres assassines d’Arthur Ténor que j’avais mis en pause pendant près de deux mois. Même si cette pause m’a fait du bien, je ne compte pas lire la suite. Puis j’ai enchaîné avec le tome deux du Journal intime de Cléopâtre Wellington : Autant en emporte la musaraigne de Maureen Wingrove que j’ai adoré ! Cette lecture m’a fait un bien fou ! Dans la continuité contemporain, j’ai enchainé avec À un cheveu de Lise Syven que j’ai beaucoup aimé, j’ai bien accroché à la plume de l’autrice et à l’histoire de Matthéo.

  

Puis je suis passée à une lecture un peu plus historique avec Louis XIV, un enfant-roi dans la tourmente de Béatrice Égémar que j’ai aussi bien apprécié, c’était juste ce qu’il fallait. J’ai ensuite lu Nox d’Eloise Tanghe, j’ai trouvé qu’il y avait de bonnes idées mais également quelques petits bémols. On continue dans les lectures courtes qui semblent rythmer mon mois d’octobre avec L’ombre de l’Ankou de Jean Vigne que j’ai trouvé très agréable à lire.

 

Du côté des BD, j’ai lu les deux premiers tomes du Loup en slip de Lupano, Itoïz et Cauuet. Ils se lisent assez rapidement, je ne m’attendais pas à cela en fait, ils sont plutôt pour les plus jeunes lecteurs mais ça se lit bien. C’est plutôt sympa avec une jolie morale à chaque tome mais j’en aurais même bien voulu un peu plus. J’ai aussi lu Le prince et la couturière de Jen Wang que j’ai trouvé très chouette. Il est assez épais, 278 pages environ et je l’ai trouvé très complet. J’ai beaucoup aimé.

Je suis en train de lire le premier tome de la trilogie Shades of Magic de V.E. Schwab. Je ne suis vraiment pas très loin dans ma lecture, j’ai lu le premier chapitre et c’est tout pour l’instant. Mais pas de doute que ça va me plaire, j’en suis certaine ! Dans le cas contraire, je serais assez dégoûtée je dois bien avouer ^^

Le mois d’octobre a été un peu dingue et je l’ai adoré ! Dès le premier jour, ma routine a été perturbée avec un petit souper entre amis improvisé. Avec mes horaires décalés, je fais rarement des soirées en semaine car soit je bosse, soit je suis crevée pour le lendemain, me levant assez tôt. Mais on ne vit qu’une fois et ces soirées improvisées sont des plus chouettes ! D’ailleurs j’en ai fait quelques unes sur le mois et ça fait du bien.

Puis, début du mois, il y avait les Halliennales à Lille ! Je n’ai pas fait de compte rendu n’ayant pas pris beaucoup de photos, je vous en parle ici. Les Halliennales, ça dure une journée, c’est court mais intense. On revient fatigué mais boosté à fond ! C’est déjà la deuxième fois que j’y vais et c’est toujours aussi bien. J’ai passé la journée en très bonne compagnie et j’ai eu l’occasion de papoter avec des auteurs adorables.

Passage obligé chez Cindy Van Wilder pour signer mon exemplaire de Terre de Brume, puis non loin de Cindy, j’ai rencontré Nadia Coste et revu Lise Syven. J’ai également pu faire dédicacer mes livres à Ariel Holzl accompagné de Monsieur Nyx, à Ruberto Sanquer qui m’a tout de suite reconnue, puis à Aurélie Wellenstein, à Jean-Baptiste de Panafieu, à Pascaline Nolot et à Jean Vigne ! Le bilan de la journée : 6 livres en plus. J’ai été assez raisonnable je trouve ^^

Cela fait déjà deux mois que le Pumpkin Autumn Challenge a été lancé. Ma liste de livres n’a pas arrêté de changer mais je crois que j’ai réussi le challenge avec un livre par menu jusqu’à présent ! A voir si j’arrive à faire plus durant le dernier mois mais je me suis tellement éparpillée dans tous les sens que je ne suis pas certaine d’y arriver. We’ll see.

Ensuite, j’ai eu l’occasion de passer un week-end entre amis à la côte belge, à Ostende plus précisément, j’ai fait quelques photos et j’ai aussi été faire un tour à l’Abbaye de Villers-la-ville en amoureux. J’attends de retoucher un peu les photos avant de faire les articles mais ma sélection est déjà prête ! Hâte de vous montrer tout ça !

Voilà pour ce mois d’octobre ! Novembre s’annonce tout aussi bien, rendez-vous dans un mois pour que je vous raconte tout ça ;)

Publicités

Louis XIV, un enfant-roi dans la tourmente

Louis XIV a dix ans. Seulement dix ans, et déjà roi de France ! À cet âge, impossible d’assumer tous ses devoirs. Jusqu’à sa majorité qu’il atteindra à treize ans, c’est sa mère, Anne d’Autriche, et son ministre italien, Mazarin qui dirigent le pays. Mais le Parlement ne voit pas cette régence d’un bon œil… Être dirigé par un étranger ? Non merci ! Le peuple se soulève, la révolte gronde, la guerre civile est proche. La famille royale est obligée de fuir la capitale pour se protéger et Louis se sent responsable. Finies les folles escapades dans les bois, les batailles d’oreiller avec son frère… Finie l’insouciance. Les Parisiens vont-ils aller au bout de leur révolution ?
Un récit touchant qui explore la jeunesse méconnue du futur Roi-Soleil.

J’aime beaucoup les livres historiques que propose la maison d’édition Scrineo, ils sont souvent courts et racontent une partie de l’histoire que l’on connait peu. J’ai déjà lu Ma vie de monstre qui touchait un peu à la royauté et se déroulait aussi en France, et Rosa Parks qui est plutôt dans un autre registre. C’est donc avec plaisir que j’ai lu Louis XIV, un enfant-roi dans la tourmente de Béatrice Égémar.

Ce livre raconte une partie de l’enfance de Louis XIV qui a alors une dizaine d’années et qui n’est pas encore apte à gouverner. C’est donc sa mère et son premier ministre qui se chargent de cela mais leurs décisions ne sont pas vues d’un bon oeil, surtout que le ministre n’est pas français. Ils doivent fuir Paris avec le jeune roi et son frère pour tenter d’apaiser les tensions du peuple.

Le jeune Louis n’a que dix ans et est déjà roi. Certains le considèrent encore comme un enfant mais il est plus intelligent et responsable qu’on ne le pense. J’aurais aimé en apprendre un peu plus sur sa vie, comment était-il en tant que monarque ? Un petit chapitre en plus sur cela n’aurait pas été de trop.

Je connais très peu l’histoire de France mais je suis toujours curieuse d’en apprendre un peu plus et ce genre de lecture est parfaite. Cette lecture se lit rapidement, à nouveau, on va à l’essentiel sans entrer trop dans les détails inutiles qui alourdissent l’histoire, et c’est ce qui me plait.

Bref, Louis XIV, un enfant-roi dans la tourmente de Béatrice Égémar est une lecture qui m’a plue ! J’aime ce format pour ce genre d’histoire plus historique, je n’en lis pas beaucoup mais ça m’intéresse malgré tout, ça me convient très bien. Je pense lire aussi 1791 : une princesse en fuite qui raconte le point de vue de la fille ainée de Louis XVI et Marie-Antoinette.


Autrice : Béatrice Égémar . Date de sortie : 18 octobre 2018