In My Mailbox #100

Diapositive1

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous repris par Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM chaque semaine, juste les semaines où j’ai quelque chose à vous montrer. (source de l’image)

C’est le 100ème In My Mailbox ! Ca fait 4 ans environ que j’ai commencé à faire ce rendez-vous et je trouve que j’ai été assez raisonnable finalement 😀 Alors quelles sont mes dernières réceptions ? Dans la box FairyLoot d’octobre, on recevait 2 livres : The Language of Thorns de Leigh Bardugo qui est carrément sublime et qui m’emballe plus que l’autre livre de la box, Forest of a Thousand Lanters de Julie Dao, qui a l’air sympa quand même. Puis au niveau des VF, j’ai reçu et déjà chroniqué What Light de Jay Asher que je vous conseille fortement, idéal pour les fêtes, et le dernier tome de la duologie Zalim de Carina Rozenfeld que j’ai terminé à regret cette semaine.

Puis du côté de chez Lumen, deux nouveautés s’ajoutent à ma biblio : le sixième tome de Gardiens des Cités Perdues : Nocturna de Shannon Messenger que j’attendais avec une grande impatience♥, et le deuxième tome de The Effigies : L’assaut des Ombres de Sarah Raughley !

De quoi bien remplir ma bibliothèque 🙂 Et vous, quelles sont vos dernières réceptions ?

Publicités

What Light

La famille de Sierra possède une ferme de sapins de Noël en Oregon, c’est un endroit plutôt idyllique pour y grandir, sauf que chaque année ils rejoignent la Californie pour vendre leurs sapins pour la saison. Sierra vit donc deux vies : sa vie en Oregon et sa vie à Noël. En laisser une, entraîne toujours un manque. Jusqu’à ce Noël particulier où Sierra rencontre Caleb, et une vie commence à éclipser l’autre.

What Light est une lecture parfaite pour les fêtes de Noël ! Le récit se déroule durant cette période, la famille de Sierra possède une ferme de sapins et font chaque année le déplacement jusqu’en Californie pour les vendre pendant un mois. J’ai trouvé cette lecture toute douce, pleine de promesses et d’espoir.

Sierra est une jeune fille avec une personnalité qui m’a tout de suite beaucoup plue. J’ai apprécié découvrir ses deux vies et surtout la deuxième, en période de Noël en Californie, avec son amie Heather. Pendant un mois, on va suivre Sierra dans son quotidien pas comme les autres. Son amitié avec Heather est très solide malgré le fait qu’elles ne se voient qu’une seule fois par an, j’ai trouvé ça très touchant. Heather m’a beaucoup fait rire et son petit ami Devon aussi !

Comme elle ne reste qu’un temps limité, Sierra s’est toujours interdit de fréquenter les garçons en Californie, encore faut il qu’ils arrivent à faire face au père de Sierra qui la protège beaucoup, jusqu’à ce qu’elle rencontre Caleb et là tout change. C’est l’attraction directe. Mais on la met en garde, il y a une rumeur qui circule à son sujet. J’avais un peu peur de savoir de quoi il retournait exactement concernant cette rumeur, ayant visionné la série Netflix 13 Reasons Why dont Jay Asher est l’auteur. Ce livre est une histoire de pardon et de seconde chance, j’ai beaucoup aimé le message véhiculé.

La relation entre Sierra et Caleb est toute mignonne, pas si simple avec le départ de Sierra qui se rapproche de jour en jour et la rumeur concernant Caleb. Sierra veut se battre et donner une chance à leur histoire naissante. Caleb est un personnage adorable, ce qu’il fait avec les sapins est juste merveilleux. J’ai même versé ma petite larme à la fin.

Bref, What Light est un roman doudou qui a une saveur toute particulière à l’approche des fêtes. J’étais déjà dans l’ambiance, regrettant que l’on ne soit pas déjà à Noël. J’ai aimé en apprendre plus sur le quotidien de la vente de sapins, c’est une autre vie. J’ai beaucoup aimé Sierra et Caleb. C’est une lecture que j’ai beaucoup appréciée !


Auteur : Jay Asher . Date de sortie : 12 octobre 2017 . Titre VO : What Light


In My Mailbox #99

Diapositive1

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous repris par Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM chaque semaine, juste les semaines où j’ai quelque chose à vous montrer. (source de l’image)

Coucou ! Cette semaine, j’ai quelques nouvelles acquisitions à vous montrer ! J’ai reçu Mémoires d’une jeune guenon dérangée de Maureen Wingrove (que l’on connait plus sous le pseudonyme Diglee) que j’ai déjà chroniqué et adoré ! Puis chez Scrineo, j’ai reçu Le feu dans le sang de Johan Heliot, déjà lu et chroniqué aussi mais qui ne m’a pas convaincue du tout, et Sous le soleil de cendres, un roman écrit à quatre mains par Claire et Robert Belmas.

J’ai reçu ensuite ma participation Ulule (la première sur les trois) pour l’Encyclopédie des revenants et des non-morts aux éditions le Héron d’argent. Pour en savoir un peu plus sur ce projet, c’est par ici. Et finalement, j’ai acheté les deux tomes de la BD Culottées de Pénélope Bagieu. J’avais un bon à utiliser chez Slumberland reçu pour mon anniversaire donc j’en ai profité ! J’ai déjà lu la première et je vais la relire pour enchainer sur le tome deux !

Et vous, quelles sont vos derniers réceptions ? 🙂

Mémoires d’une jeune guenon dérangée (Le journal intime de Cléopâtre Wellington #1)

Cléopâtre a 13 ans, trois chats, des parents divorcés, une petite sœur givrée fan de phoques, une pilosité plus proche de celle du singe que de l’être humain, et doit supporter quotidiennement maintes humiliations et insultes assénées par Clément, le plus sadique mais néanmoins plus beau mec du collège. Heureusement, elle peut compter sur sa BFF Chloé pour lui faire oublier ses drames existentiels à grand renfort de missions d’espionnage nocturnes et de tournage de film d’horreur amateur. Mais cette année, deux nouveaux font leur apparition en classe de quatrième… Et il se peut qu’ils changent considérablement le quotidien de Cléo.

J’ai treize ans à nouveau, j’ai regardé pour la première fois le clip de Bad Romance de Lady Gaga et j’ai adoré ce premier tome du Journal intime de Cléopâtre Wellington ! Un excellent moment lecture, drôle et plein de souvenirs de l’adolescente que j’ai été aussi.

Je pense que j’aurais été très copine avec Cléopâtre. Elle a un petit côté décalé et dérangé qui me plait beaucoup, qui m’a beaucoup fait rire tout au long de ma lecture. Cléo est une jeune ado qui se trouve banale alors qu’elle ne l’est pas du tout, elle se laisse rabaisser par quelques garçons idiots et finit par croire ce qu’ils disent. Mais heureusement, sa meilleure amie Chloé et ses autres copines, ainsi que sa petite soeur, lui font bien comprendre qu’elles l’adorent pour ce qu’elle est. Un chouette groupe de copines. J’ai été charmée par Athéna, sa petite soeur fan de phoques.

Une nouvelle année commence et deux nouveaux garçons, Museau et Clyde, font leur apparition dans le collège de Cléo. Nouveau crush, nouvelle amitié en devenir. J’ai déjà ma petite idée sur ce que nous réserve la suite, on verra si j’ai raison ! J’ai été emportée par le quotidien de Cléopâtre, jusqu’à la fin du mois d’octobre dans ce premier tome, jusqu’à la soirée d’Halloween. Plein de souvenirs sont remontés et ça c’était super chouette aussi, se rappeler que l’on a été aussi excitée par une soirée, un premier baiser (même si le mien n’était pas franchement exceptionnel pour tout vous dire ^^).

En plus d’être une chouette lecture, c’est aussi la première série de Diglee que j’aime déjà beaucoup pour son travail et ses bandes dessinées. Il faudrait d’ailleurs que je vous parle un jour de Forever Bitch !

Bref, Mémoires d’une jeune guenon dérangée de Maureen Wingrove m’a fait passer un très bon moment. J’ai adoré suivre Cléopâtre dans sa vie, découvrir ses copines, sa famille, son collège. Une lecture très drôle qui m’a beaucoup plu, j’ai hâte d’avoir la suite entre les mains !


Auteur : Maureen Wingrove . Date de sortie : 12 octobre 2017


L’Odyssée Imaginaire (Le Pays des Contes #5)

L’Homme masqué a réussi : le Pays des contes est tombé sous la coupe de sa terrible armée. Face à lui, les jumeaux Alex et Conner n’ont plus qu’une seule arme, peut-être la plus puissante : leur imagination. Tous deux se lancent alors à travers les histoires inventées par Conner en quête d’une armée de pirates, de cyborgs, de superhéros ou encore de momies, pour arrêter l’Homme masqué. Et même si l’adolescent est leur auteur, rien ne dit que ses personnages ne se rebifferont pas contre lui ! Mais un complot plus terrible encore se trame dans l’ombre. Un complot qui pourrait bien noircir la magie de tous les mondes à jamais…

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

Le Pays des Contes de Chris Colfer est une saga que j’apprécie énormément ! J’attends toujours la sortie de chaque tome avec impatience et c’est avec une joie non contenue que je me suis jetée sur ce cinquième tome lorsque je l’ai reçu. Je l’ai adoré et j’ai énormément apprécié me plonger dans les différentes histoires de Conner.

Ce tome cinq se concentre sur le recrutement des personnages inventés par Conner dans quatre histoires écrites par ce dernier, dans le but de construire une armée afin de vaincre l’armée de la Littérature qui a conquis le monde des contes de fées dans le tome précédent. On suit donc Alex et Conner dans de nouvelles aventures. Le lien entre les jumeaux se renforce encore plus. Au fil de ses histoires, Conner en apprend également plus sur lui-même. J’ai beaucoup aimé retrouver les personnages que l’on connait bien mais surtout en rencontrer de nouveaux ! On retrouve Rouge, Boucle d’Or qui est enceinte, Jack mais également Bree et Emmerich. J’ai aimé l’implication de Charlotte, la mère d’Alex et Conner.

Les histoires de Conner sont passionnantes et j’ai été complètement transportée, impossible de m’arrêter de lire. Il y a beaucoup d’humour, j’ai bien ri avec le poulet curé ! Il y a aussi un petit animal qui risque de vous faire craquer encore plus qu’un niffleur (si si je vous assure) ! En plus de ces nouvelles rencontres et ces nouveaux lieux, on suit différentes intrigues qui nous permettent d’avoir toutes les informations. L’Homme Masqué a un nouveau plan maléfique mais il n’est pas le seul, un autre complot plus affreux encore se met en place. Ce qui nous offre une fin en cliffhanger à laquelle je m’attendais beaucoup mais je ne suis pas inquiète pour autant, les jumeaux et leurs amis arriveront à surmonter les prochaines épreuves, j’en suis persuadée !

Concernant le style d’écriture de Chris Colfer, c’est toujours aussi addictif et drôle, j’aime beaucoup. Il ne faut pas oublier que c’est de la jeunesse et je l’ai assez fort ressenti lors du prologue. Le temps de me remettre dans le bain et ce n’était plus qu’un détail qui n’a en rien gâché ma lecture. Puis, du côté plus superficiel de la chose, je trouve la couverture française vraiment sublime ! C’est du très beau boulot et je la préfère à la version originale.

Bref, avec L’Odyssée Imaginaire, le cinquième tome du Pays des Contes, Chris Colfer nous offre de nouvelles histoires, celles de Conner que j’ai adorées découvrir ! Le lien entre les jumeaux devient de plus en plus fort, ils en apprennent beaucoup sur eux, surtout Conner car ses histoires sont une partie de lui. J’ai tout adoré dans ce tome et je conseille la saga à tout le monde si vous ne l’avez pas encore commencée !


Auteur : Chris Colfer . Date de sortie : 08 juin 2017 . Titre VO : An Author’s Odyssey


Mes autres chroniques de la saga
Tome 1 . Tome 2 . Tome 3 . Tome 4



En lecture commune avec Les petites addictions de Cranberries