La fille de l’eau (L’île des disparus #1)

À 12 ans, Tuva n’est pas comme les autres adolescentes. Elle ne se sent à l’aise que sur sa petite île de l’archipel de Stockholm, Harö, dont elle connaît chaque recoin et, le pense-t-elle, le moindre secret. Mais, alors que l’hiver se profile au loin et que les nuits s’étirent à n’en plus finir, une menace inquiétante tombe sur son coin de paradis… et les mythes nordiques se réveillent.

Quelle lecture génialissime ! Je pense que résumer à « qu’est-ce que c’était trop bien ! » ne va pas vraiment vous convaincre alors je vais quand même détailler un peu plus. L’île des disparus est une histoire écrite à quatre mains, où le suspense de Viveca Sten rencontre le fantastique de Camilla Sten. Un duo mère et fille pour créer un cocktail parfait ! J’ai dévoré ce livre en peu de temps, je l’ai adoré.

En commençant cette lecture, je savais juste que ça parlait de mythes nordiques grâce au résumé mais c’était à peu près tout. J’ai été complètement charmée, très agréablement surprise. On suit Tuva, une jeune fille solitaire, exclue par les autres enfants de son âge. Comment ne pas vouloir la prendre sous son aile, la protéger ? Mais Tuva est tout sauf banale, elle est même au centre de ces mythes nordiques et l’apprendra à ses dépends.

L’histoire que l’on découvre est tout simplement envoûtante et très prenante, accompagné d’un soupçon d’écologie qui a toute son importance. Les chapitres sont très courts, on tourne les pages en quête de réponse et on dévore le livre en peu de temps. Il m’a été très difficile de le poser. Je ne connais pas beaucoup les légendes nordiques et je me suis laissée porter par ces vieilles superstitions qui sont exploitées d’une main de maître, ou de quatre mains de maître plutôt ! Le récit se déroule dans des îles où des gens disparaissent et des créature surgissent du fond de l’eau. Durant ma lecture, j’ai ressenti une certaine oppression venant de la mer, sa surface lisse et noire. C’était angoissant, la tension était à son comble et c’était tellement bien. J’ai adoré.

Bref, le premier tome de L’île des disparus, La fille de l’eau, de Camilla et Viveca Sten est une histoire qui m’a énormément plu. C’était grisant de se laisser emporter un peu plus au nord, dans les îles près de Stockholm et les légendes qui y prennent vie. La lecture est intense, oppressante, angoissante. Les personnages sont intéressants et attachants. Un vrai coup de coeur pour ce récit fantastique.


Autrices : Camilla Sten et Viveca Sten . Date de sortie : 08 février 2018 . Titre VO : Djupgraven


Publicités

Mes Bandes Dessinées #13 : Le joueur de flûte de Hamelin

Il était une fois, dans un petit village au fin fond de la forêt, une jeune femme sourde nommée Maggie. Maltraitée par les villageois, elle se réfugiait dans l’imaginaire, rêvant de trouver un jour le prince charmant. Quand Maggie rencontre le mystérieux joueur de flûte, il semble que tous ses vœux se réalisent. Mais à mesure qu’elle se rapproche de lui, Maggie découvre le côté sombre du garçon de ses rêves qui pourrait bien se révéler son pire cauchemar…

Comme vous le savez, j’adore les contes et leurs réécritures, du coup quand les éditions Michel Lafon ont publié un roman graphique sur le conte du joueur de flûte de Hamelin, il n’a pas fait long feu entre mes mains ! L’histoire est réécrite par Jay Asher, auteur de What Light que j’ai lu il y a peu, et Jessica Freeburg, si l’histoire m’a beaucoup plue, j’ai été complètement sous le charme des illustrations de Jeff Stokely !

Dans cette histoire, on fait la connaissance de Maggie, sourde depuis un événement qui a marqué son enfance et sa vie à jamais. Maggie fait preuve d’une bonté incroyable, même envers les gens du village de Hamelin qui la maltraitent. Pour oublier tout cela, Maggie se réfugie dans ses histoires, jouant des tours à ses tortionnaires, le tout écrit par Agathe, une vielle dame qui veille sur elle.

Vous connaissez probablement tous l’histoire du joueur de flûte de Hamelin. Un homme qui débarque dans une ville infestée de rats et qui l’en libère sauf que les dirigeants ne veulent plus le payer, et qui, pour se venger d’eux, emporte tous les enfants de la ville avec lui. J’avoue qu’au début, il est très charmant. Je ne pouvais imaginer qu’il soit mauvais ou qu’il ait un côté sombre, mais plus l’histoire progresse, plus il se révèle… Et malgré tout, je l’ai quand même plaint.

J’ai beaucoup aimé les dessins qui allaient à merveille avec le récit. Ce roman graphique est vraiment superbe, la couverture est veloutée et j’adore ça ! Je viens de le terminer et déjà, plus j’y pense, plus je me rend compte que je l’ai trouvé vraiment très beau ♥

Bref, Le joueur de flûte de Hamelin co-écrit par Jay Asher et Jessica Freeburg et dessiné par Jeff Stokely est une lecture très agréable à découvrir ! J’ai beaucoup aimé la réécriture du conte et les dessins qui vont avec. Si les éditions Michel Lafon poursuivent dans les romans graphiques de ce genre, je serai la première au rendez-vous !


Auteurs : Jay Asher et Jessica Freeburg . Illustrateur : Jeff Stokely
Date de sortie : 25 janvier 2018 . Titre VO : Piper


Du même auteur
What Light


Quelques extraits pour le plaisir des yeux

In My Mailbox #102

Diapositive1

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous repris par Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM chaque semaine, juste les semaines où j’ai quelque chose à vous montrer. (source de l’image)

Coucou ! Pour mes derniers cadeaux de Noël, j’ai reçu le deuxième tome de la bande dessinée Nils offert par Cranberries. J’en ai profité pour relire le premier tome et enchainer sur cette suite que j’ai beaucoup aimée. Et de la part de Caladhiel le premier tome de L’héritier des Draconis qui s’ajoute à ma collection de livres de Carina Rozenfeld. Merci beaucoup les filles ♥ Puis j’ai reçu mon colis qui contenait les deux tomes de Comme Convenu avec tout plein de goodies. Ma chronique se trouve ici si vous voulez en savoir plus sur le contenu.

 

Aussitôt reçu, aussitôt lu, le premier tome de Simon Thorn, le petit nouveau de chez Michel Lafon n’a pas fait long feu entre mes mains ! Mon avis a été publié hier 😉

Quelles sont vos dernières réceptions ? 🙂

Simon Thorn et le sceptre du Roi animal (Simon Thorn #1)

Simon Thorn a le pouvoir de parler aux animaux. À douze ans, il découvre le secret de ses origines : il est un Animalgame, un être capable de se transformer en animal. Et sa première métamorphose pourrait bien décider du destin de tout un peuple, car il l’ignore mais il est l’héritier du roi des aigles et de la reine des loups… en guerre depuis toujours.

Cette lecture était génialissime ! Un excellent jeunesse qui vous emportera avec rapidité dans son univers aux côtés de Simon. J’avais lu Le manoir des Immortels d’Aimée Carter qui m’avait beaucoup plu à l’époque mais je n’avais jamais continué la suite, c’est avec plaisir que j’ai retrouvé la plume entrainante de l’autrice avec ce premier tome qui annonce une série très prometteuse !

Dans ce premier tome, on fait la connaissance de Simon, douze ans, qui a la faculté de parler aux animaux, ce qui est déjà pas mal. Mais Simon apprend qu’il est un Animalgame et qu’il peut aussi se transformer en animal. Je me suis très vite attachée à Simon, j’avais envie de le protéger de ceux qui lui cherchaient malheur, et ils sont plutôt nombreux et redoutables. Ensuite, j’ai été surprise par le personnage de Nolan, qui pimente un peu plus l’histoire et que j’ai fini par apprécier malgré son caractère. On rencontre également Winter, Ariana et Jam qui deviennent les amis de Simon et qui lui seront très précieux. Une belle amitié en prévision à mon avis !

Pour ce qui est de l’histoire, j’ai été emportée par ce premier tome. Le rythme est très soutenu, les pages défilent sans qu’on s’en rende compte et c’était avec un grand plaisir que j’ai découvert toutes les péripéties de Simon. Ce livre m’a bien fait cogiter ! Je me suis retournée le cerveau plus d’une fois et même en l’ayant fini, j’y réfléchis encore. J’ai adoré ma lecture qui m’a fait passer par tout un tas d’émotions. C’était trop bien!

Petit point positif en plus, la couverture. Elle est superbe non ? L’illustrateur n’est autre que David Gilson qui a également réalisé les belles couvertures du Pays des Contes, série publiée chez Michel Lafon également. J’avoue que c’est ce qui m’a convaincue de découvrir Simon Thorn. Si la série a autant de succès que Le Pays des Contes, il ne fallait pas hésiter à la découvrir, et mon petit doigt me dit que ce sera certainement le cas !

Bref, Simon Thorn et le sceptre du Roi animal d’Aimée Carter est un très bon premier tome qui ne souffre d’aucun temps mort. J’ai adoré découvrir ce nouvel univers, cette nouvelle histoire et ces nouveaux personnages qui nous réservent encore bien des surprises à mon avis. J’ai été emportée par la plume de l’autrice et ce livre m’a mis des étoiles plein des yeux. Il sort bientôt, ne passez pas à côté !


Autrice : Aimée Carter . Date de sortie : 11 janvier 2018 . Titre VO : Simon Thorn and the Wolf’s Den


En lecture commune avec Mirrorcle World


 

In My Mailbox #100

Diapositive1

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous repris par Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM chaque semaine, juste les semaines où j’ai quelque chose à vous montrer. (source de l’image)

C’est le 100ème In My Mailbox ! Ca fait 4 ans environ que j’ai commencé à faire ce rendez-vous et je trouve que j’ai été assez raisonnable finalement 😀 Alors quelles sont mes dernières réceptions ? Dans la box FairyLoot d’octobre, on recevait 2 livres : The Language of Thorns de Leigh Bardugo qui est carrément sublime et qui m’emballe plus que l’autre livre de la box, Forest of a Thousand Lanters de Julie Dao, qui a l’air sympa quand même. Puis au niveau des VF, j’ai reçu et déjà chroniqué What Light de Jay Asher que je vous conseille fortement, idéal pour les fêtes, et le dernier tome de la duologie Zalim de Carina Rozenfeld que j’ai terminé à regret cette semaine.

Puis du côté de chez Lumen, deux nouveautés s’ajoutent à ma biblio : le sixième tome de Gardiens des Cités Perdues : Nocturna de Shannon Messenger que j’attendais avec une grande impatience♥, et le deuxième tome de The Effigies : L’assaut des Ombres de Sarah Raughley !

De quoi bien remplir ma bibliothèque 🙂 Et vous, quelles sont vos dernières réceptions ?