Les sorties qui me tentent : Septembre 2018


Les nouveautés VF


Rozenn #1 de Laëtitia Danae (04 septembre 2018 – Plume Blanche)
Rozenn Kaplang est une djinn. Durant de longues années, son peuple a souffert de la domination des dagnirs, mais si l’esclavage est officiellement aboli, la liberté, elle, garde un goût amer. Et si une union entre princes et princesses de ces différentes tribus permettait de tirer un trait sur un douloureux passé ?

Ash Princess #1 de Laura Sebastian (05 septembre 2018 – Albin Michel)
Theodosia avait six ans quand son pays a été attaqué, et quand sa mère, la reine du Feu, a été assassinée sous ses yeux. Dix ans ont passé. Dix ans à vivre sous le joug du Kaiser, ses tortures incessantes, son régime de terreur. Dix ans qu’elle n’a pas prononcé son véritable nom. Theodosia s’appelle maintenant Thora, princesse de Cendres. Le jour où le Kaiser la force à exécuter son dernier allié, celui qu’elle voit comme son unique chance de survie, Theodosia ne peut plus ignorer sa rage vengeresse. Elle se lance dans une intrigue où la séduction cache des crimes de sang, où les amitiés ne servent plus qu’à une chose : regagner son pouvoir. Incapable de déterminer à qui elle peut vraiment se fier, Theodosia va apprendre jusqu’où elle est prête à aller pour venger sa mère, regagner son peuple et reprendre son titre de reine.

Terre de Brume #1 : Le sanctuaire des Dieux de Cindy Van Wilder (12 septembre 2018 – Rageot)
Depuis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d’une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire des Prêtres de l’eau, où elle apprend à maîtriser la magie pour devenir guerrière. Au cours d’une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur de Feu capable de communiquer avec les esprits. Intissar a bravé sa propre communauté pour venir avertir les habitants de Taho d’un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, s’est levée… et frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore. Héra et Intissar s’allient afin d’empêcher leur monde de sombrer dans l’oubli.

Les Entremondes #1 : L’hôtel invisible de Sean Easley (13 septembre – Lumen)
De Grandes Maisons de magie, toutes invisibles, existent dans le monde. Deux d’entre elles s’affrontent depuis des siècles : l’une est un hôtel, l’autre un musée… Rivales acharnées pour la domination du monde magique, elles ont une particularité extraordinaire : n’importe laquelle de leurs portes peut être enchantée et s’ouvrir soudain sur n’importe quelle destination, à l’autre bout de la planète ! Le jeune Cameron découvre par hasard l’une des entrées cachées de l’hôtel grâce à une étrange pièce de bois que lui a confiée son père douze ans plus tôt, avant de disparaître. Comprenant qu’il tient un indice précieux pour retrouver ses parents, Cam prend la décision de s’aventurer dans la gueule du loup…

À un cheveu de Lise Syven (19 septembre 2018 – Castelmore)
L’amour et la popularité, ça ne tient parfois qu’à un cheveu… En terminale dans un lycée parisien, Matthéo était un garçon tout à fait ordinaire… jusqu’à ce que la calvitie s’installe et le transforme en sosie de Michel Blanc, la moustache en moins. Depuis, sa vie est un enfer. Non content d’être la bête noire du lycée, Matthéo a perdu tout espoir d’attirer l’attention de la belle Suraya. Résolue à l’aider, sa cousine le force à essayer un postiche, et, là, c’est la transformation : il est carrément craquant ! Pourtant, pas question de porter ses nouveaux cheveux au lycée : en attendant d’être à la fac, dans une ville où on ne le connaît pas, il en profitera pendant le weekend. C’est décidé : il se fait passer pour Paul, le cousin de Matthéo le loser. Peut-être que lui saura plaire à Suraya…


Les nouveautés VO


The Storm Runner #1 de J.C. Servantes (18 septembre 2018 – Disney Hyperion)
Zane has always enjoyed exploring the dormant volcano near his home in New Mexico, even though hiking it is challenging. He’d much rather hang out there with his dog, Rosie, than go to middle school, where kids call him Sir Limps a Lot, McGimpster, or Uno—for his one good leg. What Zane doesn’t know is that the volcano is a gateway to another world and he is at the center of a powerful prophecy. A new girl at school, Brooks, informs him that he’s destined to release an evil god from the ancient Maya relic he is imprisoned in—unless she can find and remove it first. Together they return to the volcano, where all kinds of crazy happens. Brooks turns into a hawk, a demon attacks them in a cave, and Rosie gives her all while trying to protect Zane. When Zane decides to save his dog no matter the cost, he is thrust into an adventure full of surprising discoveries, dangerous secrets, and an all-out war between the gods, one of whom happens to be his father. To survive, Zane will have to become the Storm Runner. But how can he run when he can’t even walk well without a cane?


Les suites


Red Rising #4 : Iron Gold de Pierce Brown (12 septembre 2018 – Hachette Roman)
« Je ploie sous le fardeau du chaos que j’ai déchaîné. » Après dix années de guerre, Darrow ne croit plus à la paix. Le Système solaire reste, plus que jamais, déchiré ; les morts n’ont de cesse de s’empiler. Sa révolution, sa faute. C’est là que le destin du Faucheur croise celui de trois âmes meurtries. Une Rouge, pour qui la libération a été à double tranchant. Un Obsidien, endeuillé, prisonnier de son passé. Un Or, exilé, qui erre dans la galaxie… Ce sont désormais les chaînes du passé qu’il faudra parvenir à briser. Après la trilogie Red Rising, Darrow reprend les armes. Mais cette fois, trois nouvelles destinées viennent se heurter à la sienne.


Les bandes dessinées


Ekhö #8 : La sirène de Manhattan (03 septembre 2018 – Soleil)
Retour à la Grosse Pomme pour cette aventure qui voit la belle Fourmille habitée par l’esprit d’un sommelier assassiné. Une enquête qui se déroule dans les milieux du vin. Des très chics restaurants de Manhattan aux fantasmatiques égouts, repaires, comme chacun sait, de crocodiles terribles et de créatures d’outre-monde, Yuri et Fourmille affrontent un ennemi inattendu et redoutable..

Princesse Sara #11 : Je te retrouverai (19 septembre 2018 – Soleil)
Sara est contrainte de travailler à la conception d’automates dans le sous-marin de Larcan, le machiavélique membre du Club des automates. Elle ne peut voir son fiancé, James, que lors d’une partie d’échecs vespérale où Larcan le ridiculise systématiquement. Confinés dans un huis clos insupportable, les deux amoureux n’ont que peu de temps pour s’échapper, car la blessure de James semble empirer chaque jour…

Les filles de Salem (21 septembre 2018 – Dargaud)
Une plongée passionnante et terrifiante dans l’univers étriqué et oppressant de la colonie de Salem, en Nouvelle-Angleterre, au 17e siècle. Un village dont le nom restera tristement célèbre pour l’affaire dite des « Sorcières » qu’Abigail nous raconte, elle qui, à 17 ans, fut une des victimes de l’obscurantisme et du fanatisme religieux à l’oeuvre. Tout commence quand un jeune garçon lui offre un joli petit âne en bois sculpté…


Quelles sorties vous tentent le plus en septembre ?


Publicités

Le survivant (Les Autres #1)

Tout écart à l’autorité vous conduira dans la Fosse.
Parqués entre des murs et des clôtures, les Hommes survivent comme ils le peuvent. Arrivés en bas de la chaîne alimentaire, ils sont épargnés grâce à l’Accord : tous les trimestres, des fourgons d’êtres humains sont offerts aux Autres afin de les nourrir. Mais comment choisir qui doit vivre et qui doit mourir ? La règle est pourtant simple : seuls les délinquants sont envoyés de l’autre côté du mur, dans la Fosse.

C’est toujours assez difficile d’écrire un avis lorsque l’on a été assez déçu par un livre. C’est exactement mon cas avec Les Autres de Sandra Moyon. Je m’attendais à quelque chose de totalement différent de ce que j’ai lu ! J’espérais frissonner avec ce livre, découvrir des créatures sanglantes à souhait, mais pendant 90% du livre, on ne les voit même pas. On les oublierait presque car ce côté de l’intrigue est évincé par l’histoire affreuse du personnage principal…

Soen est orphelin et il vit chez sa tante qui le hait et le bat régulièrement de façon très violente, tant physiquement que psychologiquement. C’est l’horrible quotidien de Soen. J’ai trouvé ça atroce à lire et je n’ai surtout pas compris ce que ça apportait à l’histoire des Autres. J’ai l’impression de m’être fait dupée par le titre du livre car je m’attendais à une tout autre ambiance, où les méchants étaient ces fameuses créatures, qu’il fallait y survivre, et non la tante malveillante du personnage principal. C’est clair que « Battu par ma tante » fait un titre moins vendeur mais au moins on sait à quoi s’attendre !

Pendant toute ma lecture, je me disais qu’il devait bien avoir un élément qui rattacherait tout ce que subit Soen à ce que le résumé nous promet, mais non rien. Je ne doute pas que la suite peut être très intéressante avec les différentes créatures. J’aurais tellement aimé en apprendre plus sur elles et comment tout cela est arrivé. Je suis persuadée que les réponses se trouveront dans les tomes prochains mais j’ai trouvé ce premier tome inutile à ce niveau là et ça ne m’a pas donné envie de découvrir la suite.

Pour ce qui est des personnages, la tante de Soen est une horrible bonne femme mais je n’ai pas réussi à prendre Soen en pitié. J’avais juste envie d’en finir au plus vite avec ma lecture, cherchant le but de tout ça dans cette histoire. Je me répète mais c’est un point qui m’a bien agacée et ce n’est pas une ambiance que je recherche dans mes lectures.

Bref, Les Autres Le survivant de Sandra Moyon est une déception pour moi ! La lecture fut très pénible avec tout ce que subit le héros principal, auquel je ne me suis pas du tout attachée. Cette partie prend trop de place et n’apporte rien à l’intrigue « des Autres » justement. Je me suis sentie trompée par ce titre et ce résumé. Je ne pense pas lire la suite.


Autrice : Sandra Moyon . Date de sortie : 05 septembre 2017


[Compte rendu] Les Halliennales 2017

Le samedi 7 octobre près de Lille se déroulait un festival de l’imaginaire où je n’avais jamais été : Les Halliennales (2 L, 2 N, 1 L) ! J’ai adoré cette journée, j’ai été conquise par cette ambiance très conviviale. J’ai pu (re)rencontrer les auteurs que je voulais et papoter un peu avec eux. J’ai aussi croisé quelques blogueurs IRL et fait de nouvelles rencontres. C’était super chouette !

J’étais accompagnée de Cranberries, de Caladhiel et de Justine qui a passé sa journée de l’autre côté de la table de dédicace pour Terre d’Eden. Après un arrêt mémorable dans une pompe à essence (#ondiraituneprincessearabejetembrasseraisbienlefront, #tesbonnemaistasunnezdejuif), on est arrivée vers 10h et il y avait déjà pas mal de monde. Un premier coucou à Cindy puis à Franck Dive. J’ai pu faire dédicacer mon deuxième tome de Pérismer et on a bien compris que les personnages vont encore bien souffrir, les pauvres ! Agnès est arrivée et on lui a fait un coucou aussi.

J’ai ensuite été faire « quelques » achats aux éditions du Chat Noir dont trois dédicaces avec Le souffle de Midas, Les larmes de l’araignée et Bal Masqué. Puis comme la file chez Cindy commençait à s’agrandir, on s’y est mise aussi. En attendant, j’en ai profité pour faire dédicacer les deux premiers tomes de L’Éveil à Jean-Baptiste de Panafieu (qui est super sympa), qui m’ont été fortement conseillé par Cranberries ! J’ai aussi fait la rencontre d’Estelle qui m’avait reconnue. Je fais dédicacer La lune est en nous à nous à Cindy, puis on passe chez Agnès qui était juste à côté pour Quelques pas de plus et Notes pour un monde meilleur que je vais ENFIN pouvoir lire !! Puis les tomes 2 et 3 de La Voie des Oracles chez Estelle Faye où les copines ne m’ont pas aidée bien longtemps à résister. « T’avais prévenu Adrien que tu allais craquer de toute façon ! » m’a dit Caladhiel ^^

Petit selfie dans la file ! Moi, Cranberries et Caladhiel.

On dépose les bouquins à la voiture car on est déjà bien chargée. Entre temps on a croisé Gilwen et son ogre charmant avec qui on passera une bonne partie de la journée (et qui nous a fait saliver avec le Furet et les cupcakes de Lille !). Puis on a quand même été manger un bout et on a fait la connaissance de Virginie qui était très sympa. Discussion de midi où on passe des livres au presse purée !

On reprend les files avec celle pour Georgia Caldera où Caladhiel a réussi à avoir le tout dernier exemplaire de Nos chemins de travers (et s’est probablement attiré des regards assassins sur le moment). Puis on a été faire un coucou à Justine pour que Caladhiel et Cranberries achètent leur exemplaire de Terre d’Eden avec deux jolies dédicaces. Un petit tour chez Plume Blanche pour Les Autres de Sandra Moyon puis un passage chez Gabriel Katz (qui a reçu un coup de livre de la part de Caladhiel) où j’ai fait dédicacer mes deux tomes d’Aeternia. J’ai demandé un chat et un dragon licorne qui m’a valu la dédicace : « Avec la bestiole la plus bizarre de ces Halliennales 2017 » ^^

Après tout ça, on a fait une petite pause bien méritée. Mon dos et mes pieds n’en pouvaient plus ! On y retourne un peu avant la fin, il y avait moins de monde. Quand je pensais avoir terminé mes achats, un petit achat de dernière minute est arrivé (et là, encore je n’ai pas eu l’impression qu’on m’a aidée à y résister !) : Les étoiles de Noss Head illustré de Sophie Jomain ! Achat pas prévu du tout.

Quelques livres ont rejoint ma bibliothèque !

On dit au revoir à tout le monde et on reprend la route vers la Belgique les pieds en compote mais des étoiles plein les yeux (et plein de livres !). Plein plein plein de bonheur, une journée crevante mais boostante ! C’était un salon au top et vivement l’année prochaine ♥ Pour voir toutes les dédicaces de ce salon, c’est par ici.

Vous y êtes allé cette année ? Vous avez fait des achats ?
(dites moi que je ne suis pas la seule à avoir craquer autant ^^)

Les Halliennales 2017 : mon programme

J’avais envie de vous faire cet article depuis qu’on a appris la date de ce salon ! Et oui, ça fait un moment que je trépigne d’impatience pour pouvoir enfin vous en parler ! Je n’ai jamais été aux Halliennales et du coup ce sera la première fois que j’irais. Quand j’ai appris que de 1) c’était à Lille, donc à 2h de route de chez moi et de 2) que ça ne durait qu’une seule journée, ce qui m’arrangeait plutôt bien, c’était impossible que je ne vienne pas ! Je ne viendrais pas seule car je serais accompagnée des copines Cranberries et Caladhiel, et j’espère Mirrorcle World. Après les Imaginales, c’est un des salons les mieux appréciés alors j’ai hâte d’y être !

Il y a plein d’auteurs que je souhaite voir :

  • Agnès Marot (Quelques pas de plus – Scrineo)
  • Alison Germain (Le souffle de Midas – Chat noir)
  • Cindy Van Wilder (La lune est à nous – Scrineo)
  • Franck Dive (Pérismer – Naos)
  • Gabriel Katz (Aeternia – Scrineo)
  • Jean-Baptistede Panafieu (L’éveil – Gulf Stream)
  • Sandra Moyon (Les Autres – Plume Blanche)

 
 

Il y a beaucoup de maisons d’édition que j’aimerais voir, chez qui la liste des livres que je veux acheter s’agrandit de plus en plus. J’espère que j’aurais l’occasion de trouver les livres qui me font de l’oeil. Et je suis sûre que je ferais de chouettes découvertes aussi !

Vous y êtes déjà allé ? Vous y allez cette année ? Quel(s) auteur(s) vous intéresse(nt) ?

Wishlist #10

Coucou :) Pour ce 10ème article wishlist, on parle mythologie et réécritures de contes !


Aeternia de Gabriel Katz
Un gladiateur se retire invaincu après vingt ans d’arène pour s’installer avec sa famille dans la plus grande cité du monde. Kyrenia, la ville mère, la cité du savoir… Mais il va croiser la route d’un culte itinérant, une colonne composée de milliers de fidèles qui serpente sur les routes, et cette rencontre va bouleverser ses plans de paisible retraite. Prônant l’égalité des chances devant le destin, ce culte au dieu unique dérange celui de la Grande déesse, qui règne depuis des siècles sur les Terres communes. Sous son vernis de civilisation, Kyrenia va dévoiler ses zones d’ombre…

La duologie Aeternia me tente depuis très très longtemps et je n’ai pas encore osé la lire, ni l’acheter d’ailleurs. Pourtant, je l’ai conseillée à un ami car le style de l’histoire pouvait très bien lui plaire. On a rencontré Gabriel Katz lors du festival Trolls & Légendes à Mons cette année et c’est un auteur très sympathique, qui prend le temps de discuter avec ses (futurs) lecteurs. Mon ami a acheté les deux tomes et moi rien. Quelle erreur car je m’en mords les doigts aujourd’hui à cause des avis des copines ! Et moi aussi je voudrais bien un dessin moche !


La Mythologie Viking de Neil Gaiman
L’univers de Nil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin la grande saga des dieux scandinaves qui l’ont inspiré pour son chef-d’oeuvre American Gods. De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l’ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki, fils d’un géant et frère d’Odin, escroc et manipulateur inégalable… Fières, impulsives et passionnées, ces divinités mythiques nous livrent enfin ici leur passionnante ― et très humaine ― histoire.

À la base, je n’ai pas pensé à ce livre pour moi mais pour mon amoureux qui aimerait bien en apprendre plus sur la mythologie nordique. Du coup ce livre est fait pour lui mais je suis très curieuse de le lire également ! J’aime beaucoup tout ce qui touche à la mythologie aussi et j’ai très envie d’en apprendre plus avec ce livre !


Spindle Fire de Lexa Hillyer
Half sisters Isabelle and Aurora are polar opposites: Isabelle is the king’s headstrong illegitimate daughter, whose sight was tithed by faeries; Aurora, beautiful and sheltered, was tithed her sense of touch and voice on the same day. Despite their differences, the sisters have always been extremely close. And then everything changes, with a single drop of Aurora’s blood, a Faerie Queen who is preparing for war, a strange and enchanting dream realm—and a sleep so deep it cannot be broken.

Lorsqu’il est question de contes et de réécritures, je suis toujours très intéressée ! Ici il s’agirait d’une réécriture de La Belle au Bois Dormant. J’en ai lu peu sur ce conte là et je suis très curieuse de le découvrir. En plus, la couverture est sublime !


Ronces Blanches et Roses Rouges de Laetitia Arnould
Orphelines d’un passé dont elles n’ont aucun souvenir, Sirona et sa jeune sœur Eloane sont aussi différentes qu’inséparables. Quand leur tutrice, Iphigénie Whitecombe, fiance l’aînée à un inconnu, leur avenir sombre dans l’incertitude et Sirona prend la fuite. Au cœur d’une forêt obscure et de sa propre tourmente, elle se fait toutefois une promesse : celle de revenir chercher sa sœur. Quitte à affronter l’ours qui rôde dans son sillage. Quitte à suivre les ronces blanches et les roses rouges. Quitte à croire en la magie. Mais c’est sans compter sur l’énigmatique pianiste qui compose une toile de mélodies enivrantes, dans son château où la nuit est synonyme de toujours…

Alors, celui-ci il me fait trèèèèès envie depuis sa sortie !! Il est publié chez Magic Mirror, une nouvelle maison d’édition très prometteuse. Une réécriture à nouveau, elle est inspirée par le conte des frères Grimm Blanche-Neige et Rose-Rouge qui se trouve également dans le livre. L’histoire m’a l’air très poétique et je suis très tentée de le découvrir. Les frais de port pour la Belgique étant assez élevés, j’espère pouvoir acheter le livre lors d’un prochain salon, je croise les doigts !


Dentelle et ruban d’argent d’America Grace
À vous, voyageurs pleins de rêves et au cœur empli d’espoir, puissent les portes de For Willbrook, la ville prisonnière d’un hiver éternel, rendre votre destin meilleur. Par un matin de tempête, William emprunte le chemin qui le guide vers la belle Wendy, toujours vêtue de dentelle, mais dont le corps souffre d’un terrible mal. Alors qu’il initie l’âme de sa belle à une magie enchanteresse, voilà que s’enclenche le jeu du funeste Destin…  Qui de la dentelle ou du ruban d’argent survivra à cette saison glacée ? Est-il possible d’empêcher quelqu’un de mourir quand son cœur ne fait plus qu’un avec le nôtre ?

Ce livre me tente également depuis très longtemps ! Il est paru aux éditions Plume Blanche qui est une maison d’édition qui m’intrigue beaucoup, de nombreux ouvrages me font de l’oeil. J’espère aussi les croiser lors d’un salon où je me laisserais bien tenter (Les Halliennales peut-être??), mon portefeuille sera une hécatombe après ça ^^ Les couvertures du tome 1 et 2 sont superbes en plus !


Voilà, j’espère que ce nouvel article vous a plu tout autant que les précédents !

Quels sont les livres qui vous font très envie en ce moment ? :)