Bilan du Mois #33 : Mai 2018

 

Je n’ai lu que deux livres ce mois-ci ! Je dois avouer être un peu frustrée par ce petit chiffre. J’ai lu Poussière Fantôme d’Emmanuel Chastellière qui fut une lecture sympa mais qui comporte quelques défauts, notamment la facilité qui m’a un peu dérangée. Puis pendant un peu plus de la deuxième partie du mois, j’ai lu Le Faiseur de Rêves de Laini Taylor qui a été une lecture magnifique ♥ J’ai énormément aimé et j’étais assez frustrée de ne pas lire aussi souvent que je l’aurais voulu.


 

Ce mois de mai était un peu le mois de la bande dessinée ! Début du mois, je suis allée à une fête de la BD pas loin de chez moi et il y avait une brocante BD et j’y ai fait de nombreux achats ! J’ai pu découvrir de nouvelles séries et en continuer d’autres aussi. J’ai lu les 3 premiers tomes de Magic 7 et je vous en parle déjà sur le blog. Puis j’ai lu le premier tome de Sorceline que j’ai vraiment beaucoup aimé, de magnifiques dessins et une histoire intéressante. J’étais triste d’arriver déjà au bout de ce premier tome ! J’ai continué mon aventure dans Princesse Sara, Elfes et Ekhö.

 

Comme j’ai terminé Le Faiseur de Rêves seulement hier, je n’ai pas encore commencé de nouvelle lecture. J’ai hésité entre le tome 6 du Pays des Contes ou Les Soeurs Carmines tome 3. Même si les deux me faisaient très envie, c’est le premier qui a gagné. (J’espère que je n’aurais pas de représailles de la part de Monsieur Nyx ^^).

Le mois de mai a également été riche en émotions et en choses à faire. C’était déjà quelque chose de se marier en avril mais c’est aussi super chouette de découvrir les photos du mariage, que j’ai regardées plusieurs fois d’ailleurs. L’article dont je vous avais parlé dans le bilan du mois passé est déjà en ligne du coup.

Milieu du mois, on est parti en week-end avec un groupe d’amis. On était une quinzaine et on était bien bien bien ! Le gîte que l’on avait loué avait une magnifique vue. Il a fait super beau, on a bien profité du soleil et fait quelques balades dans la région. Le dimanche soir, il y a eu un peu de pluie et la vallée se couvrait de brume, c’était canon aussi.

En mai en plus c’est chouette, il y a plein de jours fériés et j’avais aussi pris congé quelques jours pour me reposer un peu et lire. Bon, j’ai lu mais pas assez à mon goût quand on voit le nombre de livres lus ^^ Par contre, avec la chaleur et les courants d’air que l’on fait pour refroidir un peu l’atmosphère, j’ai chopé un bon gros rhume. Ca ne m’avait pas manqué et j’espère qu’il ne va pas faire long feu !


Et vous, quel est votre bilan du mois ?


Publicités

Bilan du Mois #9 : Mai 2016

Mes lectures du mois

Les Décharnés de Paul Clément
Audrey Retrouvée de Sophie Kinsella
IRL d’Agnès Marot
Alice au pays des merveilles illustré par Benjamin Lacombe
Le pays des contes #4 : Au-delà des royaumes de Chris Colfer

Les_Decharnes_Couverture audrey-retrouvee-748621 gulfstream irl marot  13161724_10153505605870969_6567472582930901908_o

Mes lectures BD

Princesse Sara #1 à #8 d’Alwett, Moretti et Boccato
Luuna #1 à #8 de Crisse et Keramidas
La petite mort #1 et #2 de Davy Mourier
La tectonique des plaques de Margaux Motin
Magda Ikklepotts #2 de Krystel, Bélorgey et Debois
Oui ! 101 questions à se poser avant de se marier de Margaux Motin et Pacco

 Couv_95123 Princesse-Sara-2 9782302015241 9782302019478_1_75 album-cover-large-17228 9782302036284_cg princesse-sara,-tome-7---le-retour-de-lavinia-548733-250-400 princesseSaraT8 luuna-1 luuna-tome-2 luuna-tome-3-b luuna-tome-4---pok-ta-pok-6171 Couv_61784 Couv_117052 couv30623191 1292_couv  51l3wk8M0GL._SX363_BO1,204,203,200_ ob_9d4364_lpm-t2 Couv_188811 Couv_253435  oui-101-questions-a-se-poser-avant-de-se-marier-1015x1024

Ma lecture en cours

81Wp55hT7kL

Ma nouvelle lecture que je n’ai pas encore commencée ! Comme mes autres colis n’arrivent pas, et ça me stresse car ce n’est pas vraiment normal, j’ai choisi un tome unique qui me tente beaucoup. J’avais déjà découvert Amy Harmon avec Nos faces cachées qui avait été un coup de coeur ! A voir pour celui-ci.

Quelques news

Coucou :) Ce mois-ci fut placé sous le signe de la bande dessinée ! J’en ai acheté plein plein plein quelques unes lors de bourse aux BD, donc pour pas trop cher j’ai renfloué mon quota de BD. J’ai même dû faire de la place dans ma bibliothèque pour libérer une étagère où j’ai mis mes nouvelles acquisitions !

Dans le bilan du mois précédent, je vous annonçait que la personne que je remplaçais était revenue, que c’était un peu le flou et que j’étais curieuse de savoir ce que j’allais vous dire pour ce mois-ci ! Et bien, au boulot, ils ont réussi à me garder encore un peu plus longtemps et ça m’a fait super plaisir ! Sauf que malheureusement, j’ai appris mardi que mon contrat se termine ce vendredi… Du coup, je suis triste de devoir quitter mon équipe qui est super :(

Pour me remonter un peu le moral quand même, il y a les voyages ! Le départ en Californie se rapprochant tout doucement (enfin, encore 3 mois mais bon ^^) et un petit week-end à Londres pour visiter les studios Harry Potter (avec des copines blogueuses qui pourraient bien être de la partie !) ! Ca va être chouette :)

Capture d’écran 2016-06-01 à 17.41.18

Et vous, votre bilan du mois ? :)

Mes Bandes Dessinées #4 : Princesse Sara – Les Nombrils – Ekhö

Coucou ! Me revoilà avec un nouvel article sur mes bandes dessinées. Au programme cette fois-ci, Princesse Sara d’Alwett, Moretti et Boccato, Les Nombrils de Delaf et Dubuc et Ekhö de Arleston et Barbucci. Retrouvez les dernières chroniques sur mes BD ici !


Princesse Sara tomes 1 à 8 d’Alwett, Moretti et Boccato 

Princesse Sara

Résumé du tome 1 : Sara, qui a toujours vécu aux Indes, est envoyée dans un pensionnat à Londres pour parfaire son éducation. Elle devient rapidement la star du pensionnat, d’autant que son père lui envoie des lettres surprenantes où il raconte ses investissements dans des mines de diamants. La directrice tente de gâter et flatter son élève jusqu’au jour où deux avoués annoncent la mort du père de Sara.

J’ai acheté le premier tome de Princesse Sara il n’y a pas longtemps, j’ai tellement aimé que je n’ai pas résisté à commander toute la suite ! J’ai adoré cette histoire et surtout gros coup de coeur pour les dessins qui sont magnifique !!

Pour l’instant, deux cycles sont sortis, le premier raconte l’enfance de Sara et sa vie au pensionnat et le deuxième raconte son retour en Inde lorsqu’elle est devenue une jeune femme. J’ai aimé les deux cycles et je ne saurais pas vous dire lequel j’ai préféré. Lorsque Sara est enfant, elle reçoit énormément d’attention et de cadeaux surtout de la part de son père, beaucoup la considère comme une petite fille pourrie gâtée mais ils se trompent très fort. Lorsque Sara perdra sa fortune, elle restera la même, humble, généreuse et forte malgré tout ce que lui font subir Miss Minchin la directrice, cette peste de Lavinia et bien d’autres encore.

Quelques années plus tard, Sara a bien grandi et les choses se sont nettement améliorées pour elle. Elle se rend en Inde en masquant son identité pour récupérer les fabriques d’automates de son père. J’ai aimé retrouver Sara qui est restée fidèle à elle même mais qui n’est pas seule, on retrouve Becky, Ram Dass, James mais aussi Lavinia qui n’a pas vraiment changé mais on s’attache quand même à elle ! J’ai adoré cette bande dessinée, j’ai hâte de découvrir la suite et de retrouver ces dessins magnifiques.


Les Nombrils tomes 1 à 7 de Delaf et Dubuc

Les nombrils

Résumé du tome 1 : Sympas, les copines… Jenny et Vicky sont aussi pestes qu’elles sont mignonnes, ce qui n’est pas peu dire. Et c’est toujours la malheureuse Karine, grande duduche de service, qui fait les frais de l’imagination débordante de ces deux chipies. Ce qui ne les empêche pas d’être inséparables ! Un univers résolument contemporain au ton cruellement drôle.

Les Nombrils est une BD que j’ai découvert il y a quelques années, au début les petits gags s’enchainent pour progressivement donner une histoire pleine de péripéties que l’on aime suivre. Cette BD est devenue au fil des tomes très touchante mais toujours traitée avec beaucoup d’humour !

Les personnages principaux sont trois filles : deux pestes, Jenny et Vicky, et une gentille Karine. Ici aussi on a une belle évolution, tout d’abord avec Karine qui se laisse trop souvent faire au début, ne voulant pas gâcher son amitié avec les autres. Elle finira par s’affirmer et ne plus se laisser marcher sur les pieds. Jenny et Vicky ne sont pas en reste non plus, elles commencent à devenir plus sympathiques avec Karine mais aussi avec les autres.

Le tout dernier tome a été un immense coup de coeur, l’histoire prend encore un tournant plus poignant. J’ai adoré, la fin m’a un peu brisé le coeur mais j’ai vraiment hâte de découvrir ce que nous réservent Delaf et Dubuc (qui font des apparitions dans leurs BD) car cela promet d’être explosif !


Ekhö tomes 1 à 4 de Arleston et Barbucci

Ekhö

Résumé du tome 1 : Quand Fourmille prend son avion pour New York, elle est loin de s’imaginer que son voyage va prendre un tour étrange. Au milieu du vol, elle est abordée par une étrange créature qui lui demande si elle accepte l’héritage d’une tante disparue depuis 20 ans. Et après qu’un éclair ait touché le 747, c’est à bord d’un dragon qu’elle atterrit à New York. Elle découvre alors un monde complètement décalé, où tout est semblable à la Terre, mais tellement différent. Ici, pas d’électricité, et c’est dans un Manhatan d’heroic fantasy qu’elle se trouve plongée. Au cœur de l’intrigue, une race étrange, les Preshauns, qui semble dominer cet univers parallèle, Ekhö.

Ekhö aussi a été une très bonne découverte ! On m’a offert le tome quatre mais je n’avais pas encore les trois premiers alors lors de la foire du livre à Bruxelles, je les ai acheté pour les lire tous d’un coup. Je ne connaissais pas vraiment l’histoire et le résumé ne nous permet pas de nous attendre à ce qu’il se passe à Ekhö, le monde miroir au notre mais bien différent.

Fourmille en acceptant l’héritage de sa tante se retrouve, ainsi que Yuri son voisin dans l’avion, à Ekhö et devient propriétaire d’une agence artistique où les affaires vont mal. Pour renflouer les comptes, Fourmille part à la recherche de clients avec Yuri et on découvre différentes villes : Paris, Hollywood, Barcelone et bientôt Rome pour le cinquième tome. J’adore la personnalité de Fourmille et dans chaque histoire, il y a eu un meurtre et elle prend la personnalité de la personne assassinée, bien malgré elle, pour résoudre le meurtre. Et pour que l’on voie bien la différence, Fourmille change de coupe de cheveux !

Ce principe me fait beaucoup rire et j’ai toujours passé un excellent moment à chaque tome, surtout au dernier sorti où Fourmille se comporte comme un chat ! En plus de cela, il y a un peu de mystère qui entoure les Preshauns, une sorte de petits écureuils qui ne loupent jamais l’heure du thé (et il ne faut surtout pas voir un Preshauns qui n’a pas pris sa dose de thé !!). On va en apprendre plus sur eux dans le tome cinq, j’ai hâte !


Voilà, j’espère que cet article vous a bien plu, en tous cas, j’ai adoré l’écrire ! Le prochain article est déjà en cours de rédaction ^^ N’hésitez pas à me faire découvrir vos dernières découvertes BD !