Le feu dans le sang

Cette nuit et cette nuit seulement, participez à une free party semblable à aucune autre. Venez vous éclater hors de tout contrôle, et goûter au moins une fois dans votre vie à la vraie liberté.
Quand ils trouvent ce message caché dans Paris, Alex, Sam et Marie-Lou s’attendent à passer une soirée de folie. Mais tout ne se passe pas comme prévu… Qui est Caron, ce type étrange qui leur propose des fioles ? Et quelle est cette substance bizarre qu’elles contiennent ? Entre meurtres et disparitions, ils vont vite se retrouver plongés au coeur de l’enfer…

Le feu dans le sang est un livre avec un petit côté thriller qui m’intriguait beaucoup. Malheureusement, ça ne l’a pas fait. Je n’ai pas accroché aux personnages et à l’histoire non plus malgré quelques éléments qui me rendaient curieuse. Trop de répétitions, trop lourdes, et des révélations peu crédibles, c’est dommage.

J’ai malgré tout apprécié le fait que l’on entre directement dans l’histoire et le sujet principal. Le livre ne fait que deux cent pages environ donc ça n’a pas trainé. Souvent, je reproche à ce genre de livre d’être trop petit et de ne pas avoir une histoire plus poussée. Malheureusement, ici, il ne m’en fallait pas plus…

Dans cette histoire, on fait la connaissance de trois adolescents : Sam, Alex et Marie-Lou. Je n’ai pas réussi à m’attacher à l’un d’eux. Alex et Marie-Lou sont amoureux et pour être sûr que l’on ne l’oublie pas, c’est répété de nombreuses fois. Qu’ils sont carrément in love l’un de l’autre, qu’ils ne peuvent pas imaginer la vie sans l’autre s’il lui arrivait malheur, etc etc. C’était de trop ! Dès qu’il y avait un peu d’action, ça tournait à la mièvrerie à cause de ça.

Ensuite, en ce qui concerne Marie-Lou, on nous la décrit comme une jolie métisse. Et ça non plus on ne risque pas de l’oublier car c’est mentionné aussi souvent que les élans d’amour. La jolie métisse par-ci, la jolie métisse par-là, sa peau caramel et épicée. Oui, oui, on a compris ! (Blanche comme un cachet d’aspirine et moche, c’est ça ? Non ?). Ca alourdissait l’histoire pour rien et j’ai levé les yeux au ciel de nombreuses fois.

L’histoire aurait pu relever tout ça car le principe était plutôt pas mal mais ça n’a pas continué bien longtemps à me plaire. Certaines révélations arrivent comme un cheveu dans la soupe et ne sont pas particulièrement nécessaires. Sauf peut-être pour mettre encore plus de barrières à l’amour entre Alex et Marie-Lou mais comme ils s’aiment plus que tout au monde et pour toujours, ils vont surmonter ça. L’amour vaincra ! Ahem.

Bref, Le feu dans le sang de Johan Heliot est une lecture qui ne m’a pas convaincue. Je ne me suis pas attachée aux personnages. Une histoire qui aurait pu être plus intéressante sans l’histoire d’amour à l’eau de rose et le radotage permanent. Il ne m’en fallait pas plus.


Auteur : Johan Heliot . Date de sortie : 19 octobre 2017


Publicités

[Compte rendu] Les Halliennales 2017

Le samedi 7 octobre près de Lille se déroulait un festival de l’imaginaire où je n’avais jamais été : Les Halliennales (2 L, 2 N, 1 L) ! J’ai adoré cette journée, j’ai été conquise par cette ambiance très conviviale. J’ai pu (re)rencontrer les auteurs que je voulais et papoter un peu avec eux. J’ai aussi croisé quelques blogueurs IRL et fait de nouvelles rencontres. C’était super chouette !

J’étais accompagnée de Cranberries, de Caladhiel et de Justine qui a passé sa journée de l’autre côté de la table de dédicace pour Terre d’Eden. Après un arrêt mémorable dans une pompe à essence (#ondiraituneprincessearabejetembrasseraisbienlefront, #tesbonnemaistasunnezdejuif), on est arrivée vers 10h et il y avait déjà pas mal de monde. Un premier coucou à Cindy puis à Franck Dive. J’ai pu faire dédicacer mon deuxième tome de Pérismer et on a bien compris que les personnages vont encore bien souffrir, les pauvres ! Agnès est arrivée et on lui a fait un coucou aussi.

J’ai ensuite été faire « quelques » achats aux éditions du Chat Noir dont trois dédicaces avec Le souffle de Midas, Les larmes de l’araignée et Bal Masqué. Puis comme la file chez Cindy commençait à s’agrandir, on s’y est mise aussi. En attendant, j’en ai profité pour faire dédicacer les deux premiers tomes de L’Éveil à Jean-Baptiste de Panafieu (qui est super sympa), qui m’ont été fortement conseillé par Cranberries ! J’ai aussi fait la rencontre d’Estelle qui m’avait reconnue. Je fais dédicacer La lune est en nous à nous à Cindy, puis on passe chez Agnès qui était juste à côté pour Quelques pas de plus et Notes pour un monde meilleur que je vais ENFIN pouvoir lire !! Puis les tomes 2 et 3 de La Voie des Oracles chez Estelle Faye où les copines ne m’ont pas aidée bien longtemps à résister. « T’avais prévenu Adrien que tu allais craquer de toute façon ! » m’a dit Caladhiel ^^

Petit selfie dans la file ! Moi, Cranberries et Caladhiel.

On dépose les bouquins à la voiture car on est déjà bien chargée. Entre temps on a croisé Gilwen et son ogre charmant avec qui on passera une bonne partie de la journée (et qui nous a fait saliver avec le Furet et les cupcakes de Lille !). Puis on a quand même été manger un bout et on a fait la connaissance de Virginie qui était très sympa. Discussion de midi où on passe des livres au presse purée !

On reprend les files avec celle pour Georgia Caldera où Caladhiel a réussi à avoir le tout dernier exemplaire de Nos chemins de travers (et s’est probablement attiré des regards assassins sur le moment). Puis on a été faire un coucou à Justine pour que Caladhiel et Cranberries achètent leur exemplaire de Terre d’Eden avec deux jolies dédicaces. Un petit tour chez Plume Blanche pour Les Autres de Sandra Moyon puis un passage chez Gabriel Katz (qui a reçu un coup de livre de la part de Caladhiel) où j’ai fait dédicacer mes deux tomes d’Aeternia. J’ai demandé un chat et un dragon licorne qui m’a valu la dédicace : « Avec la bestiole la plus bizarre de ces Halliennales 2017 » ^^

Après tout ça, on a fait une petite pause bien méritée. Mon dos et mes pieds n’en pouvaient plus ! On y retourne un peu avant la fin, il y avait moins de monde. Quand je pensais avoir terminé mes achats, un petit achat de dernière minute est arrivé (et là, encore je n’ai pas eu l’impression qu’on m’a aidée à y résister !) : Les étoiles de Noss Head illustré de Sophie Jomain ! Achat pas prévu du tout.

Quelques livres ont rejoint ma bibliothèque !

On dit au revoir à tout le monde et on reprend la route vers la Belgique les pieds en compote mais des étoiles plein les yeux (et plein de livres !). Plein plein plein de bonheur, une journée crevante mais boostante ! C’était un salon au top et vivement l’année prochaine ♥ Pour voir toutes les dédicaces de ce salon, c’est par ici.

Vous y êtes allé cette année ? Vous avez fait des achats ?
(dites moi que je ne suis pas la seule à avoir craquer autant ^^)

In My Mailbox #98 – Spécial Halliennales

Diapositive1

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous repris par Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM chaque semaine, juste les semaines où j’ai quelque chose à vous montrer. (source de l’image)

Coucou ! Hier c’était les Halliennales et j’ai craqué un peu… Ahem ! + 12 livres dans ma PAL (mais un offert, ça amortit la chose non ? ^^). Mais pour ma défense, les copines ne m’ont pas retenue beaucoup ! J’avais dit que c’était mon dernier gros craquage vu qu’après ben il faut construire notre maison et que ce n’est pas gratuit 😀 Alors j’ai acheté les tomes 2 et 3 de La Voie des Oracles d’Estelle Faye. Le premier tome des Étoiles de Noss Head illustré de Sophie Jomain qui n’était absolument pas prévu, mais alors là pas du tout (mais il était trop beau alors faut me comprendre !). Aeternia tome 2 de Gabriel Katz à qui j’ai demandé un dessin un peu spécial, vous verrez ça bientôt !

Puis en faisant la file pour Cindy, j’en ai profité pour acheter les deux premiers tomes de L’Éveil de Jean-Baptiste de Panafieu, conseillé par Cranberries. Chez Plume Blanche, j’ai été plutôt raisonnable puisque je n’ai acheté qu’un livre, Les autres de Sandra Moyon. Ensuite, commencent mes nombreux achats aux éditions du Chat Noir avec Les Larmes de l’Araignée de Pascaline Nolot qui est le deuxième livre dans la collection Chatons Hantés (le premier étant Effroyable Porcelaine que j’ai déjà lu).

Toujours au Chat Noir, j’ai acheté Le Souffle de Midas d’Alison Germain, Dollhouse d’Anya Allyn qui était juste à côté, Bal Masqué qui est un recueil de plusieurs nouvelles d’auteurs dont Pascaline Nolot qui m’a dédicacé sa nouvelle, et pour finir La pelote d’épingles de Cécile G. Cortes qui était offert à l’achat de deux livres chez eux.

Et pour finir cet IMM, Even the Darkest Stars d’Heather Fawcett qui était le livre reçu dans la box FairyLoot de septembre. L’article paraitra bientôt !

Voilà pour cet IMM gigantesque ! Les Halliennales, c’était super et je vous en parle bientôt sur le blog 😉

Les Halliennales 2017 : mon programme

J’avais envie de vous faire cet article depuis qu’on a appris la date de ce salon ! Et oui, ça fait un moment que je trépigne d’impatience pour pouvoir enfin vous en parler ! Je n’ai jamais été aux Halliennales et du coup ce sera la première fois que j’irais. Quand j’ai appris que de 1) c’était à Lille, donc à 2h de route de chez moi et de 2) que ça ne durait qu’une seule journée, ce qui m’arrangeait plutôt bien, c’était impossible que je ne vienne pas ! Je ne viendrais pas seule car je serais accompagnée des copines Cranberries et Caladhiel, et j’espère Mirrorcle World. Après les Imaginales, c’est un des salons les mieux appréciés alors j’ai hâte d’y être !

Il y a plein d’auteurs que je souhaite voir :

  • Agnès Marot (Quelques pas de plus – Scrineo)
  • Alison Germain (Le souffle de Midas – Chat noir)
  • Cindy Van Wilder (La lune est à nous – Scrineo)
  • Franck Dive (Pérismer – Naos)
  • Gabriel Katz (Aeternia – Scrineo)
  • Jean-Baptistede Panafieu (L’éveil – Gulf Stream)
  • Sandra Moyon (Les Autres – Plume Blanche)

 
 

Il y a beaucoup de maisons d’édition que j’aimerais voir, chez qui la liste des livres que je veux acheter s’agrandit de plus en plus. J’espère que j’aurais l’occasion de trouver les livres qui me font de l’oeil. Et je suis sûre que je ferais de chouettes découvertes aussi !

Vous y êtes déjà allé ? Vous y allez cette année ? Quel(s) auteur(s) vous intéresse(nt) ?

La lune est à nous

« Montrons-leur. Montrons-leur même si ce sera toujours plus difficile pour nous. Nous, les grandes tailles, les hors-normes, les tronches qui se dissimulent au dernier rand de la photo de classe. Nous, les abonnés des coulisses, les absents des happy ends. Montrons-leur qu’ensemble nous seront capables de tout. Même de décrocher la lune ! »

Un nouveau livre écrit par Cindy Van Wilder ! Il ne m’en fallait pas plus pour me donner très envie de le découvrir. Aussitôt reçu, aussitôt lu. Je ne pouvais pas attendre plus longtemps avant de retrouver cette plume qui me plait tant. La lune est à nous est un livre qui m’a terriblement touchée, remuée. Pas de doute, ce livre s’est faufilé droit jusqu’à mon coeur.

L’histoire de Max et Olivia m’a bouleversée ! Je suis passée par tout un tas d’émotions allant de la colère, à la révolte, à la peine, et pour finir à la joie de les voir s’affirmer, se relever, de dire « fuck les trolls ». Car après avoir touché le fond, on ne peut que remonter pas vrai ?

Olivia est un personnage que j’admire. Dès le début, elle est forte et sûre d’elle. Mais elle se laisse atteindre par les gens toxiques et leurs paroles. Néanmoins, elle n’a pas dit son dernier mot et remonte la pente avec panache ! Difficile de ne pas s’attacher, de ne pas s’identifier à Max et à Olivia. Même si ce n’est pas dans le même contexte, j’ai déjà subit un jour le jugement d’autrui et oui, je l’ai laissé m’atteindre. Ces deux personnages sont devenus des exemples pour moi. J’en reviens à regretter que le compte Instagram Curvy Grace n’existe pas, je l’aurais suivi avec grand plaisir !

Cindy Van Wilder exprime avec justesse toutes ces injustices du quotidien. J’ai été très en colère, j’avais envie d’entrer dans le récit pour m’interposer, pour protéger ces personnages auxquels je me suis attachée. Très en colère et révoltée parce que je sais que cela se passe réellement et que personne ne devrait subir ça.

J’aimerais que l’on fasse lire ce livre à tous les adolescents. Pour qu’ils se rendent compte que les mots ont du pouvoir, qu’ils peuvent blesser et détruire. Pour que d’autres prennent conscience aussi qu’il est possible de s’en sortir, que ce n’est pas une honte et surtout qu’ils ne sont pas seuls. L’autrice met également le doigt sur l’influence des réseaux sociaux, leurs bons comme leurs mauvais côtés. Et on sait tous que ça peut très vite s’emballer. J’aimerais tellement en dire d’avantage, mais ce serait vous gâcher le plaisir de découvrir ce roman.

Bref, La lune est à nous de Cindy Van Wilder est un livre à mettre dans toutes les mains ! L’histoire de deux personnages qui m’ont inspirée, qui m’ont donné un peu plus de confiance en moi. Une lecture qui fait du bien et qui interpelle à la fois, un très beau message à faire passer. C’est avec regret et plein d’émotions que j’ai tourné la dernière page, laissant Olivia et Max, mais je sais qu’ils ne seront jamais loin ♥


Auteur : Cindy Van Wilder . Date de sortie : 14 septembre 2017


Du même auteur
Les Outrepasseurs . Memorex