Re:Zero #2

Après avoir réchappé au cycle de morts de la capitale, Subaru fut transporté dans le manoir du marquis Roswaal, le protecteur d’Émilia. Il y rencontra alors Ram et Rem, des soubrettes jumelles, et Béatrice, la bibliothécaire gardant l’Étude interdite de cette riche demeure. Alors qu’il pensait enfin vivre tranquillement et découvrir ce nouveau monde, cet espoir fut brisé et la belle résidence devint le théâtre d’un nouveau cycle mortel…

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

J’avais eu un peu de mal avec le premier tome de Re:Zero, surtout avec son personnage principal Subaru qui est assez complexe à cerner. L’histoire m’avait malgré tout convaincue de lui donner sa chance en poursuivant ma lecture avec ce second tome. Malheureusement, même si l’histoire a un bon potentiel, j’ai eu beaucoup de mal avec les personnages.

Dans ce second tome, on retrouve Subaru très peu de temps après les événements du premier opus. Si j’avais eu des difficultés à comprendre ce personnage, ça ne s’est pas du tout amélioré. Dès que Subaru ouvre la bouche pour dire quelque chose, je suis perdue et je ne comprends plus rien. Par exemple, il donne des petits surnoms aux autres personnages alors qu’il vient de les rencontrer. Une familiarité qui n’a rien de naturel et qui m’a dérangée.

Les autres personnages sont tous aussi compliqués à cerner. Je n’ai pas réussi à m’attacher à eux. Ce qui est bien dommage car ils ont l’air plutôt intéressants. J’ai enfin fait la connaissance des jumelles Ram et Rem, et même avec toute ma bonne volonté, il n’y a pas eu ce déclic qui fait que je m’attache à un personnage.

Je suis terriblement frustrée par tout ça car l’histoire a un potentiel énorme ! Subaru subit encore une nouvelle boucle mortelle et temporelle, il remonte la piste afin de comprendre ce qu’il s’est passé. Qui lui veut du mal et surtout, pourquoi ? Et même lorsque l’on pense avoir compris, une petite surprise à laquelle on ne s’attendait pas arrive pour tout chambouler. Malgré tout ça, ça ne passe pas avec Re:Zero et j’en suis la première désolée.

Bref, le tome deux de Re:Zero n’a pas comblé mes attentes. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux nouveaux personnages autant que je l’aurais voulu. Subaru n’a fait que me perdre. Je reste persuadée que cette histoire est encore pleine de ressources mais ça n’est malheureusement pas suffisant pour que je continue l’aventure.


Auteur : Tappei Nagatsuki . Date de sortie : 21 septembre 2017


Mes autres chroniques de la série
Tome 1


Publicités

Re:Zero #1

En rentrant de la supérette, Subaru Natsuki est soudain transporté dans un autre monde. Pourtant, aucun invocateur ne l’attend, et le danger accule déjà le jeune homme sous la forme de brigands. Par chance, il est sauvé par une magnifique et mystérieuse jeune femme aux cheveux argentés et son esprit félin. Sous prétexte de rembourser sa dette, Subaru l’assiste dans la recherche d’un objet qui lui a été dérobé. Mais alors qu’ils trouvent enfin une piste, Subaru et sa compagne sont attaqués par surprise et perdent la vie. Du moins, c’est ce que pensait le jeune homme jusqu’à ce qu’il rouvre les yeux à l’endroit même où il avait été invoqué.

Re:Zero est le petit nouveau Light Novel paru chez Ofelbe, sa très jolie couverture et son résumé intriguant m’ont bien donné envie de le découvrir. Globalement, j’ai apprécié ma lecture malgré quelques petits détails qui m’ont dérangée mais l’envie de découvrir la suite de cette histoire est bien présente !

Dans ce premier volet, on fait la connaissance de Subaru qui est un personnage avec une personnalité assez atypique. J’ai eu un peu de mal avec lui au début. Il a fallu que je m’habitue à ses conversations avec lui même, parfois sans queue ni tête. Mais j’ai fini par m’y faire et ça a été mieux durant la suite de ma lecture, ça finit même par apporter une petite touche d’humour.

Comme le dit le résumé, une fois qu’il perd la vie, Subaru revient à son endroit de départ, celui où il a été invoqué. Du coup, les autres personnages qu’il a pu rencontrer dans les boucles précédentes ne se souviennent pas de lui. Il passe donc pour quelqu’un d’encore plus bizarre qu’il ne l’est déjà. Mais le point positif à cela, c’est que l’on apprend plus sur les autres protagonistes comme Felt la jeune voleuse que j’apprécie déjà beaucoup, Émilia et Pack, et Reinhard.

Et là, je me pose la question suivante : est-ce que Subaru va toujours revenir à l’endroit de son invocation après sa mort ? Parce que ça risque de compliquer pas mal les choses dans le futur s’il doit tout recommencer à partir du début… D’ailleurs, c’est la partie qui m’a un peu plus ennuyée, le fait de recommencer à chaque fois depuis le début, donnant quelques longueurs à certains passages même si la fin est explosive grâce à un très beau combat qui en ravira plus d’un.

Malgré tout, je suis très curieuse d’en apprendre plus sur Subaru et son pouvoir ! J’ai hâte de rencontrer d’autres personnages et d’en apprendre plus sur l’histoire car j’ai vu de superbes illustrations sur le net qui m’ont fortement intriguée ! Par contre, si vous voulez éviter tout spoiler, je vous conseille de ne pas farfouiller sur internet comme je l’ai fait (faites ce que je dis, pas ce que je fais ^^).

Puis pour parler de l’objet livre en lui-même, les éditions Ofelbe se sont encore une fois surpassées. Comme d’habitude, on a droit à de jolies illustrations tout au long de l’histoire.

Bref, Re:Zero est un premier tome plutôt introductif à l’univers et aux personnages, avec quelques petits passages plus lents et un personnage principal parfois difficile à déchiffrer, surtout au début. Cependant, l’histoire m’a assez bien intriguée et je suis très curieuse d’en apprendre plus en découvrant la suite !:


Auteur : Tappei Nagatsuki . Date de sortie : 15 juin 2017


Mes autres chroniques de la série
Tome 2