La fille qui avait bu la lune

Chaque année, les habitants du Protectorat abandonnent un bébé en sacrifice à la redoutée sorcière des bois. Ils espèrent ainsi détourner sa colère de leur ville prospère. Chaque année, Xan, la sorcière des bois, se voit contrainte de sauver un bébé que les fous du Protectorat abandonnent sans qu’elle ait jamais compris pourquoi. Elle s’emploie à faire adopter ces enfants par des familles accueillantes dans les royaumes voisins. Mais cette année, le bébé en question est différent des autres : la petite a un lien étrange avec la lune et un potentiel magique sans précédent. Contre son gré, Xan se voit obligée de la ramener chez elle et de persuader ses amis réticents d’élever cette enfant pas comme les autres. Ils la baptiseront Luna et ne tarderont pas à en devenir gâteux. Xan a trouvé comment contenir la magie qui grandit à l’intérieur de la petite, mais bientôt approche son treizième anniversaire, et ses pouvoirs vont se révéler…

Au premier regard, j’ai été conquise par cette belle couverture et puis ce résumé qui m’a fort intrigué. Magie et sorcière, il n’en fallait pas plus pour attiser ma curiosité et je n’ai pas résisté bien longtemps avant de me l’acheter et de le lire. Finalement, j’ai été assez surprise par l’histoire, je m’attendais à un récit tout autre mais ça ne m’a pas déçue pour autant, j’ai même beaucoup aimé.

Je m’étais fait toute une idée sur le déroulement de l’histoire, je ne sais pas trop pourquoi. Ma première surprise a été de constater que l’on ne suivait pas seulement Luna mais plusieurs personnages. Au début, je n’ai pas très bien compris en quoi ces différents points de vue allaient être utiles puis, au fur et à mesure de mon avancement, tout devient plus clair et en même temps plus complexe qu’il n’y parait. Et j’ai trouvé ça drôlement bien maitrisé, j’ai énormément apprécié.

D’un côté, on suit Luna, une petite fille espiègle qui a grandit dans une famille un peu particulière, composée de Xan la sorcière des bois, Fyrian un Dragonus minusculus mais avec un coeur énormus, dont la naïveté m’a fait sourire plus d’une fois, et Glerk un monstre des marais aussi vieux que le monde. Et dans la ville du Protectorat, on suit Antain qui va faire diverses rencontres qui ont chacune leur importance même si on en doute au premier abord. Je me suis attachée à cette multitude de personnages. Ils ont bon coeur, sont sincères et je les ai aimés pour cela.

La plume de Kelly Barnhill est douce et poétique. Un bon début avec une histoire de sorcière et de bébés abandonnés qui rend curieux, quelques petites longueurs à un moment mais qui ne m’ont pas dérangées car une fois que tout se met en place et converge vers un même point, je n’ai plus su m’arrêter. J’étais captivée par ce que je lisais, faisant les différents liens et découvrant bien des secrets…

Bref, La fille qui avait bu la lune de Kelly Barnhill est une histoire douce, un conte qui m’a transportée là où je ne l’attendais pas. C’est exactement le genre de récit en tome unique qui me plait et qui devient cher à mon coeur, un peu comme Déracinée que j’avais adoré. J’aurais même bien envie de le relire maintenant que j’ai toutes les pièces du puzzle en main. Si vous aimez les histoires de sorcière et de magie, n’attendez plus pour découvrir celle-ci, je suis sûre qu’elle vous plaira !


Autrice : Kelly Barnhill . Date de sortie : 02 novembre 2017 . Titre VO : The girl who drank the moon


Publicités

2 réflexions sur “La fille qui avait bu la lune

  1. C’est vrai que la couverture est magnifique! C’est « marrant » le quiproquo qu’il semble y avoir entre la sorcière et les habitants, le rôle du méchant se veut inversé pour le coup :)
    Ça a l’air d’une lecture magique bien sympathique!

    Aimé par 1 personne

    • Oui c’est assez particulier et du coup il y a tout un mythe autour de cette sorcière dans la ville du Protectorat et finalement cette sorcière n’est pas bien méchante ;) Mais la lecture réserve encore quelques surprises à ce niveau là !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s