[Cinéma] To all the boys I’ve loved before

La discrète Lara Jean menait une vie invisible au lycée, mais quand ses lettres d’amour secrètes sont envoyées sans son accord à chacun de ces cinq béguins, tout change…

J’ai toujours quelques réserves concernant les adaptations de livre en film, surtout s’il s’agit d’un livre que j’ai aimé. Et c’est le cas avec To all the boys I’ve loved before. J’avais adoré le premier tome, une vraie bulle de douceur, un petit bonbon sucré qui fait du bien. Les premiers avis sur le film étaient assez positifs alors je me suis lancée. Je me suis installée sous un bon plaid tout doux, une bonne tasse de thé à la main, (pas de bougie mais j’y ai pensé !), et j’ai fait poussé le bouton play.

Et je remercie Netflix pour avoir produit un film qui fait du bien, un film feel good ! J’ai pu retrouver l’ambiance toute douce qui m’avait tant plue dans le livre. À quelques petits détails près, j’ai trouvé le film est assez fidèle à l’histoire et j’ai vraiment passé un bon moment.

On retrouve l’attachante famille Song, les trois soeurs, Margot, Lara Jean et Kitty, et leur père. Kitty est adorablement géniale, elle m’a beaucoup fait rire. Comme dans le livre, Margot est toujours un peu distante mais elle est présente lorsqu’il le faut. J’ai beaucoup aimé Lara Jean, elle est timide mais ose dire les choses comme elles le sont. L’actrice Lana Condor incarne son rôle à la perfection, je ne la voyais pas autrement.

Du côté des autres personnages, j’ai totalement craqué pour la bouille d’ange de Peter. Lorsque j’ai vu la bande annonce pour la première fois, j’avoue avoir été un chouïa déçue mais finalement, je ne l’ai pas été. Noah Centineo est parfait pour ce rôle. Chris la meilleure amie de Lara Jean me semble plus sympathique que dans le livre, un bon point. Josh est quant à lui un peu plus effacé.

J’ai beaucoup aimé voir la romance s’installer entre Lara Jean et Peter, ça m’a rappelé combien j’avais aimé le premier tome. Cela me donne très envie de lire le dernier tome de la trilogie malgré ma petite déception pour le second opus. J’espère retrouver les sensations positives que le premier tome et le film m’ont données !

Bref, vous l’aurez compris, le film To all the boys I’ve loved before, adapté du livre du même nom de Jenny Han, est une réussite pour moi ! Le film a tenu ses promesses : de la douceur, de l’amour, des moments doudous. Je pense que ce ne sera pas la seule fois où je le regarderais. J’ai beaucoup aimé !


Mon avis sur le livre


Publicités

Mes Bandes Dessinées #16 : Brindille – Ayati

Coucou ! Je reviens avec un nouvel article BD. J’ai décidé de revenir au format précédent où je parlais de plusieurs bandes dessinées à la fois. Il faut avouer qu’en lisant un seul tome, on n’a bien souvent pas de quoi écrire un avis bien rempli. A un moment j’avais préféré lire plusieurs tomes, ou encore finir la série au complet pour vous en parler mais alors ça prenait plus de temps entre la sortie du premier tome et la fin. Du coup, je ferai encore un peu des deux : des articles sur la série complète et des articles sur les premiers tomes selon mes envies :)


Brindille tome 1 de Brrémaud et Bertolucci

Une jeune femme se réveille dans un village du petit peuple. Elle ne se souvient de rien, ni de son nom, ni de comment elle est arrivée ici. Alors qu’elle tente de retrouver la mémoire et découvre les habitants de ce monde, elle s’éveille peu à peu à des pouvoirs qu’elle ne contrôle pas. Est-elle une fée ? Une jeune fille ordinaire ? Une sorcière ? Les réponses à toutes ces questions se situent sans doute dans cette mystérieuse forêt qui entoure le village.

J’avoue que j’ai acheté cette BD pour sa magnifique couverture, c’est ce qui a accroché mon regard. Quand je l’ai reçue, j’ai remarqué qu’elle était plus épaisse que les autres BD mais finalement, elle se lit très vite ! Un premier tome bien mystérieux où l’on apprend pas grand chose sur Brindille, notre héroïne qui a perdu la mémoire.

Cette jeune fille est menacée par les Chasseurs d’ombres, on ne sait ni pourquoi, ni qui ils sont. Brindille passe ce premier tome à fuir ses ennemis aux côtés d’un loup (à crinière, ça ressemble à un gros renard sur de grandes pattes) qui dit être son protecteur, lui enjoignant de retrouver sa mémoire perdue afin de pouvoir se défendre contre les menaces qui pèsent sur elle.

J’ai beaucoup aimé les dessins et les couleurs, ça dégage une certaine douceur à l’intrigue malgré la course poursuite incessante.

Un premier tome qui m’a beaucoup intriguée même si très peu de réponses sont apportées, soulevant encore plus de questions. C’est une série en deux tomes et je suis très curieuse de découvrir le fin mot de l’histoire. Qui est Brindille ? Qui sont les chasseurs d’ombres et que lui veulent-ils ?


Ayati – La légende des cinq pétales tome 1 de Fernandez et Violeau

Dans une Inde ancienne et fantastique, Ayati, 14 ans, élevée par son oncle et sa tante, vit une enfance difficile. Un jour, elle sauve la doyenne de son village, assaillie par des pirates. C’est alors qu’elle découvre son don.

C’est aussi la couverture qui a attiré mon regard (je suis faible que voulez-vous), mais pour une bande dessinée c’est important non ? Surtout que le résumé ne laisse pas paraître grand chose du déroulement de l’histoire.

Les histoires sur le contrôle des éléments me plaisent toujours beaucoup mais là j’ai trouvé que les événements qui arrivent à Ayati s’enchainent de façon trop rapide et se résolvent assez facilement. Trop facilement d’ailleurs ce qui rend les choses un peu moins crédibles selon moi. Bien qu’il lui reste encore beaucoup à apprendre, en deux temps trois mouvements, Ayati maitrise ses pouvoirs et arrive à vaincre plusieurs ennemis redoutables. Easy quoi. J’aurais aimé que l’on prenne un peu plus notre temps.

Par contre, ce que j’ai apprécié, c’est le fait que cela se passe en Inde. J’ai rarement lu des histoires qui prenaient place dans ce pays. J’ai aimé voir un petit bout de cette culture que je connais peu mais je ne sais pas encore si je lirais la suite.


Vous connaissiez ? Ces deux bandes dessinées vous tentent ? 


Liebster Award

Coucou ! Me revoilà pour un liebster Award, j’ai été taguée par Kara et Kin du blog Plumes de lune que j’aime vraiment beaucoup et donc voici mes réponses à leurs questions :


  • Cites nous trois personnages de romans que tu n’aimes vraiment pas ?

Noble dans Les Outrepasseurs, Freya dans DanMachi et Minya dans Le Faiseur de Rêves. Ils sont dangereux et imprévisibles, je ne les aime pas des masses.

  • Est-ce-que tu savais ce qu’était un capybara ?

Etonnamment oui ! Pas un renard polaire en tout cas :P

  • Où vas-tu en vacances cette année (tu peux nous les raconter d’ailleurs si c’est déjà passé) ?

Je vais à Collioure dans le sud de la France. J’y allais chaque année pendant au moins 8 ans et là ça fait au moins 5-6 ans que ce n’est plus le cas, ça me manquait. Et le bonheur, on y va cette année avec nos amis, j’ai hâte !

Et puis, début novembre, on partirait en amoureux au Mont-Saint-Michel et alentours pour 4 jours. Je suis impatiente car c’est un endroit que je souhaite voir depuis un moment alors là c’est l’occasion rêvée ! Si vous avez des conseils, idées de choses à visiter aux alentours, n’hésitez pas à partager ;)

  • Il y a-t-il un projet sur ton blog que t’aimerais bien faire mais que tu hésites ? Genre une catégorie qui change un peu et qui parle de trucs différents ou je sais pas ?? On veut savoir (le MONDE veut savoir !)

Heu non, pas de nouvelle idée pour l’instant. Il y a déjà la catégorie Mes petites escapades où je parle un peu d’autre chose que de livre. J’hésite encore à vous faire des articles sur les différents endroits où je vais, je ne sais pas trop si ça va plaire. Par exemple, en mai je suis partie en week-end avec des amis et on a visité des ruines d’un château et une abbaye, c’était très joli mais je n’ai pas encore fait d’article et je ne sais pas si ça intéresserait. Pourtant j’ai fait de belles photos ^^

  • Est-ce-qu’il y a un truc que t’as envie d’acheter en ce moment (ou depuis toujours) mais qui est pas du tout raisonnablement ? (moi par exemple, je voudrais bien une Aston Martin, merci).

Hiiiii un deuxième chaton ♥ Ce qui n’est pas du tout raisonnable dans l’appartement vu qu’on a déjà un chat et qu’on a eu beaucoup de chance avec elle. Mais c’est dur de ne pas craquer devant leur mignonne petite bouille. Quand on aura la maison par contre, là on pourra se le permettre. Si les deux chats ne peuvent pas se voir en peinture, genre comme Obiwan Kenobi et Dark Vador, l’espace sera plus grand !

  • Tu préfères le Kiri ou la Vache qui rit ?

La vache qui rit, le Kiri c’est pas bon. D’ailleurs, la Vache qui rit pas le must du must non plus. Je préfère la pastèque en fait.

  • C’est quoi ton endroit préféré en France (t’as le droit d’en citer plusieurs si tu veux), cette question est sponsorisée par les Offices de tourisme français.

Bah c’est Collioure. Je vis en Belgique donc j’ai plus d’endroits préférés dans mon pays qu’en France.

  • Comment t’organises-tu pour gérer ton blog et tes chroniques ? Tu fais des carnets, des documents Excel, tu mets des post-it partout… ? Ca te prends combien de temps d’écrire une chronique, tout ça tout ça…

Pas de carnets, ni de feuilles excel, ni de post-it. Quand je finis un livre, j’écris mon avis à chaud puis je le laisse décanter pendant la nuit, j’y repasse le lendemain pour le relire, je fais ma photo pour accompagner l’article et puis généralement, je le poste. Niveau temps, ça dépend de la chronique, si elle est difficile à écrire ou non.

  • Est-ce-que tu parles de ton blog à tes proches ? Qu’en dises-t-ils s’ils le connaissent ?

Ils savent que j’en ai un mais je n’en parle pas beaucoup plus que ça. Je sais que mes parents lisent mes articles de temps en temps même s’ils ne retiennent pas tout. « Tu es en congé aujourd’hui, tu as été dans le bar à chats non ? » « C’était il y a deux semaines Papa, tu n’as pas bien lu ». « Et pourquoi il y a des chats ? » « Bah pour les adopter, c’est expliqué dans l’article » ^^

  • Quel est ton starter pokémon préféré ?

Starter eau bien évidement ! Sur les cassettes que j’avais, on avait plus de chance d’aller plus loin dans les différentes arènes avec un starter eau. Choix logique donc. Et puis même si certains sont plus moches que les starters feu ou plante, j’aime bien l’eau.

  • Tu préfères un après-midi shopping ou aller te promener dans la nature ?

J’aime bien une aprem lecture-canapé moi. Mais je sais aussi me bouger les fesses et j’aime autant les deux, tant que c’est accompagné de chouettes personnes. Et j’aimerais aller un peu plus me balader dans la nature, un peu de randonnée pour pouvoir voir de jolis coins.


Voilà pour ce tag, ça vous a plu ? :)

L’Éveil – Stade #3

De retour en France, Laura et ses amis retrouvent un pays en proie à des événements incontrôlables. Pendant qu’ils tentaient en Amérique de contrer les projets de la WOFF, l’épidémie s’est généralisée. Menés par les chimpanzés, les pensionnaires des zoos déferlent dans les campagnes, avec en tête un mystérieux projet très inquiétant. Les vaches et les porcs tentent de survivre à la disparition des élevages alors que les chiens se déchirent entre factions adverses. Les rats et les corneilles se sont très bien organisés, mais la contestation monte aussi dans leurs rangs. Quant aux hommes, ils réagissent en ordre dispersé aux menaces qui pèsent sur leur monde, devenu bien malgré eux animal autant qu’humain.

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

J’ai enfin lu le dernier tome de la saga L’Éveil de Jean-Baptiste de Panafieu que j’apprécie beaucoup. J’avoue avoir préféré les deux premiers tomes mais je suis très contente de ne pas être passée à côté de cette trilogie qui pousse la réflexion sur la condition des animaux un peu plus loin.

Dès les premières pages, j’ai aimé retrouver l’écriture agréable de l’auteur, juste quand j’avais un petit coup de mou côté lecture, juste quand j’en avais besoin. Et ça m’a bien reboostée, j’ai lu le livre assez rapidement et j’y ai pris beaucoup de plaisir.

Presque tous les animaux semblent éveillés par le virus qu’a créé Laura, on a donc peu d’éveil et c’est ce qui m’a le plus manqué car c’était ce que je préférais, découvrir comment un animal s’éveillait, comment sa perception du monde et de lui-même changeait. Dans ce dernier tome, un immense troupeau d’animaux se met en marche afin de rejoindre une terre sûre pour eux. Bien entendu, notre petit groupe hétéroclite d’humains et d’animaux que l’on suit depuis le début fait partie de l’expédition.

Chaque leader a ses propres desseins pour assurer la sécurité et la prospérité des animaux ou son espèce uniquement. Cela engendre toutes sortes de mensonges, d’alliances et de fourberies. J’étais curieuse de savoir où tout cela allait nous mener et qu’elle allait être la conclusion de toute cette histoire. Durant toute ma lecture, c’est ce que je me suis demandé.

Du coup, je regrette un peu que la fin soit ouverte mais je comprends le choix de l’auteur. Y a-t-il vraiment une solution durable et positive pour tous, animaux et humains ? C’est au lecteur de cogiter encore un peu sur le sujet même si je pense qu’il n’y a pas vraiment de réponse absolue. Je ne saurais pas ce qu’il conviendrait de faire dans une situation où les animaux sont éveillés, pour que ce soit équitable pour tous.

Bref, même si ce dernier tome de la trilogie L’Éveil de Jean-Baptiste de Panafieu se base moins sur la découverte de l’éveil des différentes espèces, ce que j’avais beaucoup apprécié dans les précédents opus, je retiendrais l’écriture fluide et qui va à l’essentiel de l’auteur. Je me suis posée de nombreuses questions avec cette lecture mais je n’y ai pas trouvé de réponse valable, y en a-t-il seulement une ? Je recommande en tout cas cette trilogie pour son sujet innovant et très intéressant.


Auteur : Jean-Baptiste de Panafieu . Date de sortie : 26 octobre 2017


Mes autres chroniques de la série
Tome 1 . Tome 2


Chez Miss Miaouw

8 Rue des brasseurs, 5000 Namur – Chez Miss Miaouw

Il y a très exactement deux semaines, lors de mes vacances, je suis allée à Namur en train avec mon chéri et mon neveu de 2 ans qui n’avait jamais pris le train. Une grande première pour lui et je pense qu’il a bien aimé, la prochaine fois, ce sera le bus vu que ça avait l’air de l’intriguer aussi ! Le programme de la journée était d’aller faire un petit tour en ville mais surtout d’aller prendre le goûter dans un bar à chats, Chez Miss Miaouw. Après la traversée de la ville, nous y voilà enfin !

Le principe de Chez Miss Miaouw ? Déguster des pâtisseries et des boissons tout en faisant des câlins et des gratouilles à des chats abandonnés en attente d’une famille. Ce projet est en collaboration avec l’association Poils et Moustaches qui recueille et soigne des chats abandonnés. Si vous sympathisez avec un chat, il vous est possible de l’adopter après avoir rempli un questionnaire qui sera analysé par l’association. Sympa non ?

J’avais très envie de découvrir cet endroit et de goûter à un bon freakshake (ce truc vend du rêve, à partager bien entendu !) mais je n’en ai pas vu à la carte. Du coup, j’ai pu déguster un très bon milk-shake à la vanille, celui à la fraise que j’avais commandé pour moi fut réquisitionné par mon neveu. On s’est installé dans le petit salon au fond du bar et il y avait deux adorables boules de poils en pleine sieste. Je ne vous cacherais pas que j’ai eu du mal à résister, si on avait été dans notre maison, on aurait peut-être eu deux chatons en plus qui sait ? ^^

J’espère que ces deux chatons, et les autres chats bien entendu, trouveront une famille ♥


Alors, vous avez envie d’aller faire un petit tour Chez Miss Miaouw ?