Ces auteurs que j’adore #5 : Carina Rozenfeld

Comme je viens de terminer Zalim il y a peu, c’est l’occasion rêvée de vous présenter Carina Rozenfeld, une autrice que j’apprécie beaucoup ! Toutes les chroniques se trouvent en lien sur les images.


Carina Rozenfeld

26824220Retrouvez le blog de Carina Rozenfeld par ici

Carina Rozenfeld est la première autrice française que j’ai découverte avec sa duologie Phaenix, au tout début du blog. J’ai tout de suite été charmée par son écriture et sa fluidité. On est vite happé dans ses romans qui ne laissent jamais indifférents. J’ai eu l’occasion de la rencontrer lors des salons du livre à Paris en mars 2013 et 2014, mais ce fut très bref car les files pour ses dédicaces sont souvent immenses mais elle prend malgré tout le temps de papoter un peu avec chaque lecteur, je trouve ça super.

Le premier tome de Phaenix : Les Cendres de l’Oubli m’a complètement emportée dans son univers de musique et de mythologie un peu spéciale, j’avais adoré et la fin m’avait trop frustrée ! Le bonus est qu’il y a à la fin la liste des musiques référencées dans le livre, un savant mélange entre classique avec le violoncelle et de rock/pop rock comme Sia, que j’adore, par exemple. Je n’ai toujours pas lu le deuxième tome par contre et je ne sais toujours pas si je vais le faire un jour malgré la fin plutôt frustrante car ça fait longtemps que je l’ai lu maintenant.

La Symphonie des Abysses est d’un autre genre, un monde contre utopique où vivent Abrielle, Ca et Sa. Chaque personnage est tellement touchant avec une histoire merveilleuse, surtout pour Ca et Sa ! Puis dans le second tome, que j’ai quand même 3 ans après avoir lu le premier (donc je ne perds pas espoir pour Phaenix), le personnage d’Eyal s’ajoute au groupe et on sait enfin ce qu’est la fameuse symphonie des abysses qu’entend Abrielle. J’ai trouvé ça plutôt étrange, attendu mais très original.

 

La troisième duologie que j’ai lue de Carina Rozenfeld est Zalim que j’ai adoré ♥ J’ai acheté le premier tome à Trolls & Légendes à Mons cette année et je n’ai pas du tout regretté ma découverte. Le résumé m’a tout de suite donné envie ! L’autrice a un don pour écrire et décrire des personnages qui ne sont ni tout blanc, ni tout noir, des personnages qui ont leur part d’ombre qu’ils l’assument ou non. J’aime beaucoup. Je me suis attachée aux personnages et c’est à regret que je les ai quitté, ainsi que l’univers fantasy mis en place. Je crois que c’est ma duologie préférée de l’autrice pour l’instant !

Carina Rozenfeld m’a conquise avec ces différentes lectures, c’est une valeur sûre pour moi. J’aimerais beaucoup découvrir ses autres titres !


 Vous avez lu les livres de Carina Rozenfeld ?
Qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

In My Mailbox #100

Diapositive1

In My Mailbox est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Rendez-vous repris par Lire Ou Mourir. Je ne ferai pas de IMM chaque semaine, juste les semaines où j’ai quelque chose à vous montrer. (source de l’image)

C’est le 100ème In My Mailbox ! Ca fait 4 ans environ que j’ai commencé à faire ce rendez-vous et je trouve que j’ai été assez raisonnable finalement 😀 Alors quelles sont mes dernières réceptions ? Dans la box FairyLoot d’octobre, on recevait 2 livres : The Language of Thorns de Leigh Bardugo qui est carrément sublime et qui m’emballe plus que l’autre livre de la box, Forest of a Thousand Lanters de Julie Dao, qui a l’air sympa quand même. Puis au niveau des VF, j’ai reçu et déjà chroniqué What Light de Jay Asher que je vous conseille fortement, idéal pour les fêtes, et le dernier tome de la duologie Zalim de Carina Rozenfeld que j’ai terminé à regret cette semaine.

Puis du côté de chez Lumen, deux nouveautés s’ajoutent à ma biblio : le sixième tome de Gardiens des Cités Perdues : Nocturna de Shannon Messenger que j’attendais avec une grande impatience♥, et le deuxième tome de The Effigies : L’assaut des Ombres de Sarah Raughley !

De quoi bien remplir ma bibliothèque 🙂 Et vous, quelles sont vos dernières réceptions ?

Zalim #2

Au cœur des paysages hostiles et sublimes d’une Scandinavie rêvée, le combat d’une femme contre le monstre en elle, pour les siens et pour son royaume. Elyana a fui son royaume dans l’espoir de le sauver. Accompagnée de Jad, elle s’éloigne vers le nord inhabité. Mais malgré les efforts de chacun, la guerre prend de l’ampleur à Arensdaal. Alors qu’Ederinn, Kaia et Agda cherchent une solution pour repousser les troupes de Rakeshin qui se font plus dangereuses chaque jour, la jeune femme apprend à connaître ses deux compagnons de voyage. Plusieurs menaces planent au-dessus d’elle… Son ennemi est-il vraiment celui qu’elle croit ?

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

La suite et fin de Zalim est une histoire que j’ai ADORÉE ! J’aime beaucoup la plume de Carina Rozenfeld que j’ai déjà eu l’occasion de découvrir avec La Symphonie des Abysses ou encore Phaenix, la duologie Zalim est celle que j’ai préférée. J’ai englouti les pages pour connaître le dénouement final. C’est le genre de lecture que l’on ne veut pas quitter de sitôt mais dont on ne peut s’empêcher de tourner les pages pour savoir comment cela va se terminer.

La trame de l’histoire est séparée en deux. D’un côté, il y a Elyana possédée par le démon Zalim qui est partie vers le nord afin de s’éloigner de toute civilisation pour éviter un massacre. Elle ne fait pas le voyage seule car Jad l’accompagne, soldat ennemi qui a juré de tuer le démon et pour cela, tuer son hôte si nécessaire malgré ses sentiments. Une bataille se déroule aussi dans l’esprit du soldat. Cette partie est un peu plus lente, on s’éloigne du combat et on se demande un peu où tout ça va nous mener. Si Ely va revenir un jour et si elle va trouver une solution pour détruire Zalim. J’ai adoré voir un lien complexe se tisser entre eux, je me suis attachée à ce démon qui n’a jamais rien connu d’autre que la haine et la peur à son égard.

L’autre partie de l’histoire que l’on suit en parallèle se déroule à Arensdaal où la guerre fait toujours rage. Il y a plus d’action, c’est bien dosé. On y retrouve Ederinn, Kaia et Agda qui ne sont pas dans une bonne situation car l’armée ennemie a plus d’un tour dans son sac et la menace de la défaite devient de plus en plus grande. Ils vont devoir ruser et riposter.

Comme je l’ai déjà dit au début de ma chronique, la plume de Carina Rozenfeld m’a encore séduite et je n’ai eu aucune difficulté à imaginer les différentes scènes, les différents paysages magnifiques de la Scandinavie, j’avais envie d’y être malgré le froid ! J’ai adoré ma lecture et j’ai été séduite par la fin qui nous donne une vraie conclusion.

Bref, Zalim de Carina Rozenfeld est une lecture en deux tomes que je conseille sans hésitation ! C’est une histoire originale avec des personnages qui vont devoir se battre pour vaincre leurs ennemis et protéger ceux qu’ils aiment. Je me suis attachée à chacun d’eux et surtout à Zalim, ce démon impitoyable ! N’attendez plus pour découvrir cette aventure que j’ai adorée !


Auteur : Carina Rozenfeld . Date de sortie : 16 novembre 2017


Mes autres chroniques de la série
Tome 1

Du même auteur
Phaenix . La Symphonie des Abysses


L’Éveil – Stade #1

Un mystérieux virus semble développer prodigieusement l’intelligence des animaux. A travers le monde, l’épizootie se propage rapidement dans les villes, les élevages, les forêts, affolant les biologistes, les amis des animaux… et les compagnies agroalimentaires. Et si le rapport de force entre les animaux et les hommes s’inversait ? Et si les bêtes décidaient de lutter pour sauver leur peau et leur liberté ?

C’est en suivant les conseils de mon amie Cranberries que j’ai acheté les deux premiers tomes de L’Éveil de Jean-Baptiste de Panafieu aux Halliennales. Je n’ai pas résisté bien longtemps avant de découvrir le premier opus que j’ai trouvé très intéressant et qui m’a beaucoup plu !

Le gros point fort de ce livre est son histoire. Suite à la propagation d’un virus, les animaux s’éveillent et deviennent conscients de ce qu’ils sont. J’ai beaucoup aimé la partie propagation, voir comment d’une minuscule souris tout s’emballe, et l’éveil ressenti différemment en fonction des espèces. Se pose ensuite la question de la condition de ces animaux éveillés, certains le vivent mieux que d’autres et j’ai trouvé ça très intéressant et innovant à lire.

Du coup, dans les personnages, il n’y a pas que des humains. On fait la connaissance de Montaigne, Chou-K, Cabosse qui font partie des premiers animaux à s’être éveillé et qui sont gentils, et d’autres plus dangereux comme Prince, à son niveau, et Charles. Du côté des humains, on retrouve un petit groupe dont fait partie Laura, la chercheuse qui a créé le virus à son insu. Si j’ai beaucoup aimé le développement de l’histoire et les questions que cela soulève, à la fin de ma lecture, je me rends compte que je ne me suis pas vraiment attachée aux différents protagonistes. Je les suis avec plaisir mais il me manque un tout petit quelque chose pour que je craigne vraiment pour eux dans leurs aventures.

Je lirais la suite avec grand plaisir pour voir jusqu’où tout ça peut nous mener. Certains animaux sont plus hostiles que d’autres et sont convaincus d’avoir raison, de faire les bonnes choses pour protéger leur espèce et leur environnement. Je suis curieuse de voir l’évolution de tout ça.

Un dernier point légèrement superficiel, je trouve le livre objet vraiment beau. Gulf Stream a fait du bon boulot sur cette couverture avec l’ADN en brillance, les différents plans avec les animaux et la couverture toute douce. Ca n’apporte rien à l’histoire en elle même mais quand un livre est aussi chouette à avoir entre les mains, je tiens à le dire.

Bref, le stade 1 de L’Éveil de Jean-Baptiste de Panafieu est une lecture que j’ai beaucoup aimée grâce à son histoire intéressante d’évolution animale qui incite à la réflexion et qui pose pas mal de questions. Même si je suis restée assez distante face aux différents personnages, animaux comme humains, j’ai hâte de découvrir la suite. J’ai d’ailleurs le deuxième tome déjà en ma possession !


Auteur : Jean-Baptiste de Panafieu . Date de sortie : 22 septembre 2016


Mes Bandes Dessinées #11 : Culottées – tomes 1 et 2

Guerrière apache, sirène hollywoodienne, gynécologue, impératrice, rappeuse afghane, bienfaitrice des mamies parisiennes, journaliste d’investigation au XIXe siècle, athlète marathonienne, reine des bandits et figure des opprimés en Inde. Pénélope Bagieu dresse le portrait de trente femmes combattantes et hors normes qui ont bravé la pression sociale de leur époque et inventé leur destin.

À l’occasion de mon anniversaire, j’ai reçu un bon pour des bandes dessinées et je n’ai pas hésité bien longtemps avant d’acheter les tomes 1 et 2 de Culottées de Pénélope Bagieu. J’en ai profité pour relire le premier tome que j’avais déjà découvert pour enchainer avec la suite. Ces deux BD sont vraiment au top du top !

Il y a un énorme travail de recherche derrière toutes ces histoires, ça a dû demander du temps, ça se voit et ça ajoute une qualité non négligeable à l’ouvrage. J’ai adoré découvrir les histoires de toutes ces femmes formidables ! J’ai appris une quantité de nouvelles choses. Ces femmes ont changé le monde de mille et une façons, elles se sont révoltées pour elles ou pour autrui, ont créé des technologies ou des objets que l’on utilise encore aujourd’hui, elles ont fait évoluer les conditions des femmes à travers le temps. J’aime aussi le fait que ces femmes viennent des quatre coins du monde.

J’aime beaucoup la façon dont chaque histoire est racontée, de la naissance à la mort de ces femmes extraordinaires avec toujours une chouette petite conclusion. Les dessins de Pénélope Bagieu ne sont pas ceux que j’affectionne le plus d’ordinaire mais là le style dessin s’y prête plutôt bien.

Bref, je conseille très fortement cette bande dessinée ! On en apprend beaucoup sur ces femmes qui sont inspirantes et courageuses, chacune à leur façon, ça donne matière à réfléchir. Les dessins se marient très bien à ces histoires, le travail de recherche derrière est conséquent. J’espère qu’il y aura encore d’autres tomes !


Auteur : Pénélope Bagieu . Dates de sortie : 22 novembre 2016 et 26 janvier 2017