Harley King, détective de l’invisible

Berlin est une grande ville. Harley King est un grand détective. Ses clients, les Toffer, sont une grande famille. L’affaire, elle, pourrait se réduire à de sordides questions d’héritage. Mais à la nuit tombée, une créature cauchemardesque assassine. Enquêteurs du paranormal, Harley, son ami Nosfe et la médium Miss Jade vont devoir agir. Si possible tant qu’il reste des vivants autour d’eux. Berlin after dark !

Harley King, détective de l’invisible est le premier livre de Patrick Mc Spare que je lis. Je vois qui est l’auteur mais je ne connais pas ses histoires alors j’étais assez curieuse de découvrir celle-ci. Et bien, j’ai passé un excellent moment aux côtés de Harley King, Nosfe et Miss Jade !

Le duo de détectives, Harley King et son ami Nosfe, est plutôt atypique mais fonctionne à merveilles. Ils ont chacun leurs particularités et amènent beaucoup d’humour au récit, le rendant dynamique, j’ai bien ri ! Avec ses pouvoirs de médium, Miss Jade agrandit leur groupe, quoique un peu rapidement sans se poser trop de question, mais là n’est pas le point principal de l’histoire et donc ça ne dérange pas trop.

Du côté de l’histoire, il s’agit d’enquêter sur la mort mystérieuse de deux membres de la famille Toffer, une famille richissime de Berlin. Le nombre de cadavres augmentant au fil du temps, une véritable hécatombe, il est plus qu’urgent que nos trois héros mettent la main sur le mystérieux assassin. Je me suis cassée la tête à de nombreuses reprises, changeant de suspect presque à chaque chapitre et j’ai beaucoup aimé ça. Le récit ne souffre d’aucun temps mort, il se passe toujours quelque chose.

Un autre aspect rend l’enquête encore plus difficile. Un point que je ne m’attendais pas du tout à retrouver dans ce genre de lecture. Une partie très importante de l’histoire et qui m’a positivement étonnée. Je n’en dirais pas plus pour que de futurs lecteurs puissent eux aussi avoir la surprise !

Bref, Harley King, détective de l’invisible de Patrick Mc Spare est une lecture très agréable. Je me suis laissée menée dans cette sombre enquête menée par un groupe assez hétéroclite. J’ai été bien surprise par ce récit entraînant et plein de rebondissements !


AuteurPatrick Mc Spare . Date de sortie : 25 octobre 2018


Publicités

Simon Thorn et la fosse aux requins (Simon Thorn #3)

Simon Thorn est prêt à tout pour protéger les Animalgames, ceux qui, comme lui, ont le don de se changer en animaux. Pour cela, il doit empêcher le terrible Orion de reconstituer une arme à la magie si puissante qu’elle lui permettrait de régner sur le monde entier.
Aussi, lorsque son meilleur ami Jam est convoqué à Avalon, le royaume sous-marin, Simon voit là une parfaite opportunité de trouver puis de protéger le fragment d’arme qui y est caché. Mais sous l’océan, la vie est bien plus dangereuse qu’à la surface.

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

On est quand même bien gâté avec la série Simon Thorn d’Aimée Carter ! Trois tomes de parus en 2018, c’est juste super car je l’apprécie beaucoup ! Dans chaque tome, on découvre un nouveau royaume Animalgame et dans ce troisième opus, on part à la découverte du monde sous-marin. J’ai beaucoup aimé !

On retrouve Simon et ses amis, Jam convoqué à Avalon dans sa famille, Winter, Ariana qui n’est pas au top de sa forme, et… Nolan ! J’ai été très contente que le frère jumeau de Simon fasse partie du voyage, il est souvent laissé en retrait et à force de vouloir le protéger, j’ai peur qu’il s’éloigne et que ce soit pire que mieux. Simon lui prend tous les risques bien qu’il ait également les pouvoirs du Roi Animal, même si c’est un secret jusqu’à présent pour encore un grand nombre de personnages.

J’ai beaucoup aimé découvrir le royaume sous-marin, plein de dangers s’y cachent et un complot notamment ici pour renverser les traditions et le pouvoir tenu d’une main de fer par le père de Jam. De plus, Orion n’est jamais bien loin… J’ai apprécié en apprendre plus sur Jam, sur sa famille composée de sept soeurs redoutables et comment fonctionne ce monde assez militaire.

Encore une fois, j’ai été emportée par les mots de l’autrice avec grande facilité. Les aventures de Simon sont toujours aussi palpitantes et on apprend encore de nouvelles choses auxquelles on ne s’attendait pas du tout. Difficile de sortir la tête hors de l’eau (héhé) dans tout ça, Simon ne sait plus à qui il peut faire vraiment confiance et le lecteur est tout aussi méfiant que lui !

Bref, Simon Thorn et la fosse aux requins d’Aimée Carter est encore une réussite selon moi. La série ne s’essouffle pas du tout et c’est toujours un réel plaisir de suivre Simon et ses amis dans leurs aventures trépidantes ! Je suis très impatiente de lire les prochains tomes pour découvrir les autres royaumes.


Autrice : Aimée Carter . Date de sortie : 15 novembre 2018
Titre VO : Simon Thorn and the Shark’s Cave


Mes autres chroniques de la série
Tome 1 . Tome 2


Bilan du Mois #39 : Novembre 2018

 

Ce mois-ci, j’ai pris mon temps pour lire le premier tome de la trilogie Shades of Magic de Victoria Schwab et j’ai beaucoup aimé ! C’est le seul livre que j’ai terminé en novembre. Et bien non ! Je pensais mais non. Les nuages de Magellan d’Estelle Faye était une lecture tellement sympa, captivante et mystérieuse que je l’ai lue assez rapidement et je l’ai terminée avant la fin du mois.

   

Par contre, niveau bande dessinée, je me suis lâchée ! J’avais participé à la campagne Ulule pour Erika et les princes en détresse de Yatuu et j’ai beaucoup aimé ma lecture. C’était original et drôle, j’attends la suite avec impatience. J’ai craqué pour quelques BD ce mois-ci et le tome 8 des Nombrils de Delaf et Dubuc en faisait partie. Je l’ai lu avec grand plaisir et j’aime toujours autant, si pas plus, l’histoire et nos trois héroïnes qui ont encore à faire des choix dans ce tome. Puis, j’ai lu le premier tome de Dreams Factory de Hamon, Suheb Zako et Sayaphoum. Je reste un peu septique après ma lecture, j’ai beaucoup aimé les dessins mais on n’apprend vraiment rien sur l’histoire et ça m’a laissé un peu sur ma faim. Le tome deux de Blindsprings de Kadi Fedoruk est une des lectures que j’ai la plus appréciée. Il faut juste à chaque fois bien se rappeler un peu les différents enjeux parce que ça reste parfois encore assez flou, mais très chouette suite.

  

Lors de mon après-midi bulles, j’ai terminé par le tome deux de La boite à musique, j’ai aimé retrouver les beaux dessins mais au niveau de l’histoire, j’ai été un peu moins emportée. J’ai ensuite lu Les filles de Salem de Thomas Gilbert dont l’histoire me tentait bien pour le Pumpkin Autumn Challenge, un récit très sombre et dramatique. Après cela, j’avais besoin de quelque chose de plus zen, de plus doux, et j’ai été comblée avec le premier tome de Bergères Guerrières de Jonathan Garnier et Amélie Fléchais que j’ai adoré ! C’était top !

 

Je termine avec des mangas, mon collègue me les a gentiment prêtés ! J’ai bien aimé le premier tome de The Promised Neverland, je ne m’attendais pas à une histoire si sombre. C’est une bonne surprise. J’ai également lu les trois premiers tomes de L’atelier des sorciers que j’ai trouvé très sympathique :)

Depuis que j’ai terminé Les Nuages de Magellan, je n’ai pas commencé de nouvelle lecture. J’avoue avoir un peu de mal à la choisir tellement il y a de choses qui me tentent ! Mais j’ai déjà réservé quelques lectures parfaites pour le mois de décembre, pour l’hiver. Je ferais peut-être une petite photo pour vous montrer tout ça et voir si je m’y tiens car ce n’est pas mon fort ^^

À nouveau, ce mois de novembre a été très chouette et je ne vais pas m’en plaindre. Le premier week-end, on fêtait nos 14 ans de couple avec le chéri. On a profité du long week-end pour aller faire un tour au Mont Saint-Michel que je rêvais de voir depuis un moment. Et puis on a été à Saint-Malo, mais là, c’était pas aussi chouette que ce qu’on attendait car il y avait la 40ème édition de la route du rhum et beaucoup de choses étaient fermées pour l’occasion. Je vous en reparlerais plus en détail dans un article. Il faut d’abord que je retouche un peu mes photos pour leur donner un peu plus de peps, mais comme je ne sais pas faire ça, je vais devoir apprendre un peu à utiliser le logiciel, ça va être beau ^^

Et bonne nouvelle ! Pour la maison, on avance lentement mais sûrement. On est enfin propriétaire à 100% du terrain ! Mais on ne commencera la construction que l’année prochaine vu que la saison froide arrive. Je croise les doigts pour que tout se passe bien.

Ensuite, le Pumpkin Autumn Challenge est terminé ! Je l’ai réussi alors que ce n’était pas gagné étant donné que j’ai changé de liste de livres à lire un bon nombre de fois. Au final sur tout ce que j’ai lu, seulement 4 livres étaient dans ma première sélection ^^ Les challenges et moi ça fait deux ! Mais c’était très chouette de participer.

L’hiver est enfin bien là même si on a eu des températures encore assez élevées pour novembre début du mois. J’avais hâte que le mois de décembre arrive car je suis déjà bien dans la période Noël. J’attends encore pour faire mon sapin mais l’humeur est déjà aux fêtes. Et en plus, je suis en congé dans deux semaines ! Ca va me faire du bien.

Chaque année, on a un petit rituel avec ma maman. Sans forcément acheter, on va se balader dans les magasins de bricolage pour voir les décorations de Noël, les sapins aux différentes couleurs qui ont été créés pour l’occasion. On adore ça et j’aime beaucoup ce petit truc rien qu’à nous. Cette année, on a été chez Oh Green et ils avaient mis le paquet sur les petits villages illuminés. C’était immense et très chouette à regarder, on a fait 3 fois le tour ! :D


Et vous ? Comment s’est passé votre mois de novembre ? :)


Les nuages de Magellan

Sur Ankou, Damien Sabre, le leader des pilotes, veut renouer avec les rêves d’aventures jadis offerts par l’espace ; il exige des Compagnies qu’elles redonnent aux spatiaux la liberté de mouvement qui leur est désormais refusée.
Aux confins de la Voie Lactée, Dan, une jeune serveuse, chanteuse de blues à ses heures, rêve de partir vers les étoiles. En attendant, elle travaille au « Frontier », un bar miteux. L’espace, la mystérieuse Mary Reed en vient. Habituée du bar de Dan, elle semble se cacher sur ce planétoïde oublié de tous. De qui, et pourquoi ? Dan aimerait lui poser la question…

Les nuages de Magellan n’est pas un style de livre qui m’est très familier. De la science fiction, des voyages dans l’espace, des cyborgs, ce n’est pas mon genre de prédilection, c’est surtout le nom de l’autrice, Estelle Faye, qui m’a décidée à découvrir cette histoire. Et bien, ça fait du bien de sortir de son petit confort de temps en temps. J’ai ADORÉ !

Cet unique tome, ce n’est pas simplement l’histoire de Dan et de Mary. C’est aussi l’histoire de Liliam Rochelle, de Sol Saint-Clair, de la piraterie et de la liberté. J’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre avant de commencer ma lecture, j’avais d’ailleurs quelques appréhensions. J’ai de ces idées parfois… Aucun regret, j’ai vraiment beaucoup aimé et j’en suis très contente !

La tête dans les étoiles, Estelle Faye nous embarque dans une aventure palpitante et passionnante. Je me suis laissée porter par les mots de l’autrice. Comme Dan, j’étais dans un autre monde, tout le reste disparaissait, lorsque Liliam nous racontait son passé mystérieux et l’histoire de Carabe. Carabe… un idéal tellement important et énigmatique pour le lecteur qu’il résonne encore après la fin du livre.

Si les autres livres d’Estelle Faye, j’ai chez moi la trilogie La voie des oracles et Les seigneurs de Bohen, sont aussi bien que celui-ci, il n’en faut pas plus pour me convaincre de les découvrir ! Avec celui-ci, j’ai été emportée très loin et avec grand plaisir dans un genre qui n’est pas celui auquel je suis habituée.

Bref, Les nuages de Magellan d’Estelle Faye m’a complètement captivée. Je ne pensais pas le terminer aussi rapidement, j’aurais d’ailleurs voulu le faire durer un peu plus. J’ai beaucoup aimé les deux héroïnes, fortes et complexes, ainsi que le récit, le passé comme le présent. Une réussite !


Autrice : Estelle Faye . Date de sortie : 04 octobre 2018


De la même autrice
L’île au manoir


Mes Bandes Dessinées #19 : Les filles de Salem – Bergères Guerrières

Coucou ! On se retrouve aujourd’hui pour deux bandes dessinées bien différentes l’une de l’autre, la première sombre et tragique, la deuxième plus légère et drôle. Je vous laisse découvrir ça !


Les filles de Salem : Comment nous avons condamné nos enfants
de Thomas Gilbert

1692. Salem, en Nouvelle-Angleterre. Abigail, 17 ans, raconte l’histoire des sorcières de Salem dont elle fut l’une des victimes. Suspectées d’être possédées par le démon, des jeunes filles de ce village puritain dénoncent d’autres membres de la communauté de les avoir ensorcelées. La psychose s’emballe, donnant lieu à des procès en sorcellerie et à de nombreuses exécutions.

Les filles de Salem est une histoire qui m’a bouleversée, je m’en suis rendue compte une fois la bande dessinée terminée. Thomas Gilbert nous raconte l’histoire des « sorcières » de Salem, des femmes innocentes dans un monde dirigé par et pour les hommes.

Je n’ai pas vraiment été séduite par les dessins, ce n’est pas un style qui me correspond. Les dessins sont plutôt oppressants et parfois vulgaires, on ressent un certain malaise tout au long mais c’était surtout l’histoire qui m’intriguait dans cette BD.

Et quel récit ! J’ai été choquée et dégoûtée par les horreurs que peuvent commettre des personnes influençantes et influencées. Toute cette haine détournée contre ces femmes innocentes par l’action d’un seul homme, le révérend, pour cacher ses propres péchés… Même un juge externe au village de Salem n’y peut pas grand chose lors du procès face à tout l’engrenage qui s’est mis en marche. Je dois bien avouer que j’ai été soulagée de refermer cette BD, non sans verser une petite larme.

Bref, une bande dessinée qui n’est pas facile à lire, des dessins oppressants que je n’ai pas toujours appréciés, mais qui est nécessaire pour comprendre et connaitre les horreurs du passé. Un drame pour la folie des hommes.


Bergères Guerrières tome 1 : La relève
de Jonathan Garnier et Amélie Fléchais

Dix ans que les hommes du village sont partis, mobilisés de force pour la Grande Guerre. Dix ans que plus personne n’a de nouvelles d’eux ni de ce conflit… Les femmes ont alors créé l’ordre des Bergères Guerrières, des combattantes choisies parmi les plus braves pour protéger leur village ! Du haut de ses dix ans, Molly peut enfin commencer l’entrainement qui lui permettra, si elle s’en montre digne, de rejoindre l’ordre. Elle pourra compter sur son bouc Barbe-Noire et son ami Liam pour l’accompagner dans tous ses périples !

J’ai été agréablement surprise par ce premier tome de Bergères Guerrières ! Cette bande dessinée a déjà eu beaucoup de succès et je savais que j’allais apprécier mais pas autant. J’ai énormément aimé ma découverte !

Je n’avais pas lu le résumé en l’achetant ni avant de le lire, c’était un achat les yeux fermés et j’ai bien fait. L’idée est très originale. Les femmes, se retrouvant sans homme depuis dix ans, ont été obligées de s’organiser pour la défense du village.  Pas toujours facile cependant pour les hommes restés sur place et les plus jeunes garçons de trouver une place dans ce nouveau monde gouverné par les femmes.

J’ai beaucoup aimé les dessins, je les ai trouvés très doux. J’ai également aimé le fait que ces jeunes apprenties soient toutes différentes, avec un personnalité qui leur est propre, leurs propres envies et façons de faire. Ca donne de chouettes répliques et situations. Il y a aussi beaucoup d’humour dans ces planches, j’ai adoré.

Bref, j’ai trouvé ce premier tome de Bergères Guerrières très doux et très agréable à découvrir.  Des personnages très chouettes à suivre. J’en redemande et je suis déjà très impatience de lire la suite !


Vous avez lu ces BD ? Elles vous tentent ? :)