Fantasy·Livre

Lune rousse (Les Loups-Garous de Thiercelieux #1)

L’une vit le jour, l’autre vit la nuit… 1846. Un soir d’automne, le ciel est rouge au-dessus du village de Thiercelieux. Lapsa et Lune ont grandi ensemble mais cette nuit-là, l’appel de la lune rousse va les séparer. Lapsa découvre qu’on lui a menti sur la mort de ses parents et se jure de découvrir la vérité. Lune se lance à la poursuite d’un loup noir, jusqu’à un coffre caché sous un rocher. À l’intérieur : des masques de loups, un poème oublié qui parle de vengeance… Un masque sur le visage, la jeune fille se sent soudain investie d’une force animale. Elle fait le serment de lutter contre les injustices qui frappent le village. Mais la malédiction des loups, surgie du passé, ne risque-t-elle pas de bouleverser Thiercelieux et de les dépasser toutes les deux ?

J’aime beaucoup le jeu Les Loups-Garous de Thiercelieux et quand j’ai appris qu’il y allait avoir une histoire inspirée de ce concept, j’ai tout de suite été enchantée et très curieuse de découvrir ce que les auteurs, Paul Beorn et Silène Edgar, allaient bien pouvoir nous concocter. Je n’ai pas été déçue !

Tous les quinze ans, une lune rousse appelle à elle les loups-garous du village de Thiercelieux où vivent nos deux héroïnes, Lune et Lapsa. Lune trouve un masque, devient un loup et fait justice lorsque le soleil se couche. Lapsa quant à elle, enquête le jour pour retrouver ses origines et pour savoir ce qu’il s’est passé il y a quinze ans entre les précédents loups… J’ai beaucoup aimé ces deux amies. Elles ont du caractère, sont intelligentes et savent se faire entendre. Si j’ai eu un peu de mal avec Lune au début, la trouvant un chouia égoïste, ça n’a pas duré bien longtemps, j’ai fini par m’attacher à elle autant qu’à Lapsa.

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette lecture c’est l’ambiance qui entoure le village, exactement lorsque je joue au jeu avec des amis. J’ai aimé ce que les auteurs en ont fait et j’ai aimé retrouver tous les personnages même si pour certains c’est plus subtil, comme le rôle du Cupidon par exemple.

Les différents événements du jeu s’y retrouvent aussi, les nuits où les loups-garous doivent se mettent d’accord, le conseil du village qui peut très vite s’enflammer une fois le jour levé, etc. L’écriture est prenante et fluide, ce livre n’a pas fait long feu entre mes mains ! Je ne suis pas encore certaine qu’il y aura une suite, je n’ai trouvé l’information nulle part mais si c’est le cas, je serais au rendez-vous.

Bref, Lune rousse de Paul Beorn et Silène Edgar est une très chouette lecture qui m’a fait passer un excellent moment dans l’ambiance des Loups-Garous de Thiercelieux, un jeu que j’aime beaucoup. Un remaniement très original et bien maîtrisé que j’ai adoré ! Les deux héroïnes sont attachantes, j’ai aimé résoudre les mystères à leurs côtés. Êtes-vous prêts à les découvrir ? Le village s’endort…


Auteurs : Paul Beorn et Silène Edgar . Date de sortie : 14 novembre 2018


Publicités

2 commentaires sur “Lune rousse (Les Loups-Garous de Thiercelieux #1)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s