Contemporain·Manga

Golden Sheep #1

Selon la légende « si vous écrivez un souhait, que vous l’enterrez sous la Tour des Moutons et que vous le déterrez au bout de 7 ans et 7 mois, votre souhait se réalisera… ». Tsugu Miikura, revient dans sa ville natale et retrouve ses amis d’enfance avec lesquels elle avait enterré une capsule témoin à l’école primaire. Elle découvre alors que les liens d’amitié qu’elle pensait indestructibles se sont fissurés petit à petit.

Depuis un moment, j’avais envie de me remettre aux mangas car j’en ai lu beaucoup pendant un temps et puis je n’y ai plus vraiment touché. Je suis sûrement passée à côté de certaines séries sympathiques, mais bon c’est comme ça. Avec les nouvelles tentations qui sont sorties, dont celui-ci, Golden Sheep, j’ai franchi le cap et je ne regrette pas !

Ce premier tome m’a beaucoup parlé car il rappelle des souvenirs de quand on était plus jeune, en primaire, et qu’on se disait que notre groupe d’amis c’était pour la vie. Et que finalement, beaucoup de choses ont changé et chacun a évolué de son côté avec le temps. C’est exactement ce qu’il se passe dans cette histoire. Ça m’a rendue un peu nostalgique.

Tsugu revient dans son ancienne ville avec sa famille et elle pense retrouver ses 3 amis qu’elle a quitté 6 ans plus tôt. Elle espère que rien n’a changé mais ça ne saurait être plus faux ! Tout à changé. Son amie Asari se transforme en vraie peste lorsqu’elle ressent de la jalousie, Yûshin qui les protégeait étant petits est devenu la brute qui harcèle Sora, son ancien ami. Très décevant… Et Tsugu tombera de haut lorsqu’elle le découvrira.

Mais elle ne se laisse pas abattre pour autant ! J’ai été agréablement surprise par Tsugu. Sa personnalité intrépide et pleine d’hardiesse fait plaisir à découvrir et remonte un peu le moral face à ces désillusions amicales. Elle risque de nous emmener dans des péripéties rocambolesques, je le sens.

J’avais bien apprécié Mermaid Prince de l’autrice bien que ma lecture fut en demi-teinte, ici j’ai vraiment beaucoup aimé le premier tome Golden Sheep qui dépeint l’adolescence et ses difficultés avec justesse. Le style de dessins me plait beaucoup, ça a toute son importance en manga. C’est une série qui sera terminée en 3 tomes et j’apprécie de plus en plus ce format plus court.

Bref, le premier tome de Golden Sheep de Kaori Ozaki est une belle découverte pour moi ! J’ai apprécié la forte personnalité de Tsugu qui essaie tant bien que mal de survivre à l’adolescence et à la déception de ce qu’est devenu son ancien groupe d’amis, plus du tout solidaire comme elle l’a connu. Je lirais la suite avec plaisir !


Autrice : Kaori Ozaki . Date de sortie : 10 juin 2020 . Titre VO : Kin no hitsuji


De la même autrice
Mermaid Prince


Publicité

3 commentaires sur “Golden Sheep #1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s