Bandes dessinées-comics·Contemporain

Giant Days

En colocation à la fac depuis maintenant 3 semaines, Susan, Esther et Daisy sont très rapidement devenues d’excellentes copines. Mais face aux dragueurs lourdingues, à de drôles de moisissures dans leur chambre, à la grippe, au retour des réac’ et aux aléas de la fac, elles pourront se considérer chanceuses, si elles tiennent jusqu’au printemps.

J’ai commencé Giant Days un peu par curiosité car depuis quelques années le lorgnait sur les couvertures sans jamais vraiment acheter les BD. Quand j’ai trouvé les deux premiers tomes en occasion, je n’ai pas hésité et j’ai bien fait car je suis très rapidement devenue très accro à ces trois copines et à leur nouveau quotidien à la fac !

Elles sont trois et je les adore toutes ! Susan a un côté pragmatique et direct, un sens de la justice poussé et un petit côté tendre sous sa carapace. Esther me fait terriblement rire car elle a l’art de semer la zizanie partout où elle passe sans faire exprès, dans le genre catastrophe naturelle ambulante. Daisy est si douce et si innocente que l’on veut la protéger coute que coute.

J’ai adoré le quotidien universitaire de ces trois jeunes femmes, leurs hauts et leurs bas dans leurs études et leurs relations amoureuse. L’histoire de trois copines qui tentent de survivre aux années de fac. J’ai lu les deux premiers opus et je suis déjà complètement accro. Les six premiers tomes sont sortis en français mais il y en a 14 en tout, et croyez-moi, je suis aux anges qu’il y en ait autant car J’ADORE ♥, je vais essayer de les trouver en anglais.

Pour ce qui est des dessins, j’aime beaucoup. Il y a un changement de dessinateur en cours de route pendant le second tome, si c’est un peu déconcertant au début, j’aime bien aussi. Les traits sont plus fins et on voit qu’il y a eu une volonté de garder le même style graphique.

Bref, Giant Days est génial ! Une BD féministe et comique sur un trio de copines qui viennent de commencer leurs années de fac. On suit avec plaisir et humour leurs péripéties et on en devient très vite accro ! Je suis déjà fan et j’ai hâte de me procurer la suite des tomes car je sens déjà que ça va être si bien, si nostalgique de ces moments universitaires.

2 commentaires sur “Giant Days

  1. J’ai trop envie de lire la suite, mais effectivement, je pense que je vais devoir passer à la VO parce que je n’ai pas l’impression que la BD ait pu rencontrer son public francophone.
    C’est vraiment dommage car la saga est hyper intéressante et bourrée d’humour !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s