Chimère Captive (Les Arpenteurs de rêves #1)

Fraîchement débarquée à Lyon pour ses études, Céleste regrette le climat d’outre-mer et la vie avec son père. Mais les choses commencent à changer le jour où elle découvre qu’elle peut naviguer dans les rêves des autres et les modifier, à l’instar de ses nouveaux colocataires.
Si vous pouviez changer les rêves d’autrui, le feriez-vous ? Si vous découvriez un un songe qui n’appartient à personne, le visiteriez-vous ? Et comment réagiriez-vous si vous viviez tout cela… dans la peau d’un gros labrador ?

Chimère Captive, le premier tome des Arpenteurs de rêves, de Mathieu Rivero est un livre qui me tentait beaucoup lors de sa sortie et j’ai été très contente lorsque j’ai reçu ce livre en partenariat avec les Indés de l’Imaginaire lors de leur action autour du label Naos. Malheureusement pour moi, c’est une déception. J’ai l’impression d’être passée complètement à côté de cet univers et de ces personnages !

Chimère Captive n’est pas un livre très épais, il ne fait même pas 200 pages et je trouve que l’histoire aurait mérité plus d’explications, plus d’élaboration du thème des rêves. J’ai été complètement laissée dans le flou, un peu comme quand on suit une conversation dont on ne vous explique aucun des éléments clés. J’ai eu l’impression que l’histoire passait du coq à l’âne sans que le lecteur s’y retrouve, comme si l’histoire était plus développée et que l’on avait retiré des parties au hasard. Je n’ai pas compris pourquoi Céleste allait rendre visite à Wielder, ni même d’où sort ce personnage, pourquoi Mano était si obsédé par le Grand Songe et qu’est-ce que le Grand Songe au final ? Je suis passée à côté de tout… J’ai eu l’impression de découvrir une histoire en mode accéléré.

Concernant les personnages, je ne m’y suis pas attachée. Je ne me suis ni identifiée et ni intéressée à eux. Tout ce qui leur arrivait me paraissait lointain et cela vient du fait qu’ils ne sont pas approfondis du tout, on ne les connait pas, on n’apprend rien d’eux au fil de la lecture. De plus, la narration est partagée entre quatre protagonistes ce qui fait qu’on s’éparpille encore plus. Je n’ai pas compris non plus certaines réactions des personnages.

Et tout ça est vraiment dommage car je trouve que le monde des rêves est un sujet qui peut être vraiment génial s’il est bien exploité ! J’aurais aimé avoir plus de précision sur le Grand Songe et sur les capacités des Arpenteurs de rêves. Puis on entraperçoit un autre univers avec les fés dont Obéron, je pense qu’on en apprendra plus sur cette partie là dans la suite.

Bref, Chimère Captive est une déception pour moi. Je me suis complètement perdue dans ces événements sans queue ni tête et je ne m’y suis pas retrouvée une seule fois. C’est une histoire et des personnages qui auraient mérité plus d’approfondissement et de détails car l’univers en vaut la peine et c’est dommage. Je ne compte malheureusement pas lire la suite.

Je remercie les Indés de l’Imaginaire et le label Naos pour cette lecture !


Auteur : Mathieu Rivero
Date de sortie VF : 18 août 2016
Éditeur : Naos (176 pages – 14€)
Nombre de tomes prévus : 3
Le tome suivant : Songe Suspendu (20 avril 2017)

Advertisements

2 réflexions sur “Chimère Captive (Les Arpenteurs de rêves #1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s