Belle de Gris (Les Soeurs Carmines #2)

Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons. En tout cas, elle ne compte pas rater la fête. Quitte à écumer les bas-fonds surnaturels de Grisaille, frayer avec des criminels, travailler dans une morgue ou rejoindre un culte. S’il le faut, elle ira même jusqu’à tuer demander de l’aide à sa petite sœur. Car Tristabelle Carmine est une jeune femme débrouillarde, saine et équilibrée. Ne laissez pas ses rivales ou ses admirateurs éconduits vous convaincre du contraire. Ils sont juste jaloux. Surtout les morts.

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Aussitôt fini le premier tome des Soeurs Carmines, je ne pouvais que me jeter sur le deuxième, Belle de gris. Comment faire autrement ? Je voulais trop savoir ce qui arrive à Merry mais attention, c’est Tristabelle qui raconte l’histoire et qui se moque bien de notre inquiétude au sujet de sa cadette !

J’avais quelques réticences concernant Tristabelle qui est la narratrice principale dans ce second tome. Tristabelle est une vraie peste, une nombrilisme sans coeur et j’avais peur d’en avoir un peu marre à force de la lire, de faire vite le tour. Et je me suis bien trompée, mes craintes se sont vite envolées tellement j’ai ADORÉ suivre Tristabelle ♥ Elle est folle, loufoque mais c’est tellement drôle, je me suis régalée !

Concernant les autres soeurs, Merryvère et Dolorine, on les voit peu et elles m’ont quand même manquées. La fratrie Carmine est composée de trois soeurs bien différentes et j’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur leurs origines. Je m’en doutais pour celles de Tristabelle, j’adore avoir raison, et l’auteur arrive à faire encore mieux que ce que je m’étais imaginé.

Concernant l’histoire, elle pourrait passer pour une banale préparation à un bal mais pas aux côtés de notre jolie rousse ! Tristabelle ne reculera devant rien pour obtenir son invitation et pour être la plus magnifique des invitées. Pour cela, elle nous emmène dans des histoires les plus abracadabrantes possibles, jusqu’à traumatiser une pauvre Vampire (j’ai beaucoup ri) ! En plus de cela, on ne s’ennuie pas car d’autres intrigues se mettent en place, des meurtres qui semblent conduire droit vers Tristabelle, le retour cinglé de Kat, etc.

Bref, je me suis régalée avec Belle de gris d’Ariel Holzl, le deuxième tome de la série Les soeurs Carmines ! Il n’y a rien que je n’ai pas aimé, c’est un sans faute. Tristabelle est complètement déjantée pour notre plus grand plaisir, l’histoire est au top du top et devient encore plus intense au fil des pages. J’ai adoré ! Je suis vraiment impatiente d’avoir le troisième tome entre les mains, surtout que ce sera au tour de Dolorine de nous raconter une histoire. Une série qui a fait sa place parmi mes préférées !


Auteur : Ariel Holzl . Date de sortie : 16 novembre 2017


 Mes autres chroniques de la série
Tome 1 . Tome 3

Publicités

9 réflexions sur “Belle de Gris (Les Soeurs Carmines #2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s