L’ombre de l’Ankou

Lotie, petite Parisienne de 11 ans, déménage pour la Bretagne. Une terre de légendes, lui disait-on. En guise de légende, la voilà dans un vieux manoir perché tout au bout du monde. Une bâtisse poussiéreuse, perdue sur une lande désertique. Pas de quoi enchanter la jeune fille. Elle va s’ennuyer ferme ici, sans ses amies, c’est certain. S’ennuyer ? C’est sans compter sur l’arrivée d’une étrange créature. Une silhouette encapuchonnée, armée de son immense faux, dressée sur ce bateau illuminé par cette seule lanterne. Qui est ce redoutable inconnu ? Pourquoi revient-il chaque nuit sur cette plage de galets ?

Avec L’ombre de l’Ankou de Jean Vigne, je suis à jour dans la collection Chatons Hantés des éditions du Chat Noir. C’est une collection que j’apprécie beaucoup et il ne me manquait plus que celui-ci pour avoir lu tous ceux qui sont sortis jusqu’à présent !

On se retrouve en Bretagne où Lotie et ses parents viennent de débarquer dans un ancien manoir familial. Lotie a onze ans et quitter sa vie à Paris n’est pas très facile pour elle. Je l’ai trouvée pleine d’innocence et de naïveté qui m’a fait sourire plus d’une fois. Mais Lotie a un caractère bien trempé pour une jeune fille, un peu gâtée et qui n’aime pas grand chose, mais on finit par s’y attacher.

L’auteur explore le folklore breton avec l’Ankou, silhouette encapuchonnée sur son bateau qui revient chaque nuit sur la plage près du manoir où Lotie habite avec ses parents, et qui attend les âmes des trépassés pour les emmener. Mais qui attend-t-il exactement ? La mère de Lotie atteinte d’un cancer ? Lotie ne le laissera pas faire ! J’aurais bien aimé en apprendre encore un peu plus sur le folklore breton, je suis restée un peu sur ma faim à ce niveau là.

Bref, avec L’ombre de l’Ankou de Jean Vigne, j’ai passé chouette moment dans la continuité des autres livres de la collection Chatons Hantés. J’ai aimé suivre les aventures de Lotie dans cette nouvelle maison et découvrir les mystères qui s’y cachent.


Auteur : Jean Vigne . Date de sortie : 04 avril 2018


Publicités

4 réflexions sur “L’ombre de l’Ankou

  1. Je suis fan de cette collection et ce roman me fait bien envie :) Rien que la couverture est un appel au craquage ! Il est juste dommage que le folklore breton ne soit pas plus exploité, mais c’est compréhensible vu la cible du roman :)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s