L’Appel (Endgame #1)

9782070662159_1_75

ENDGAME EST UNE RÉALITÉ. ENDGAME A COMMENCÉ.
Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L’humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme. L’un d’eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions. Endgame n’a ni règles ni limites. Il n’y aura qu’un seul vainqueur.

Je viens tout juste de terminer ce livre et j’ai pris une grosse claque !!! Je l’ai acheté un peu sans le vouloir absolument, il me rendait curieuse, mais j’ai vite été découragée par le nombre de pages et par le fait qu’on se retrouve avec douze adolescents qui doivent se battre. J’avais déjà donné pour ce style de livre et ça ne s’était pas bien passé. J’étais décidée à le laisser tomber quand, pour la petite histoire, j’ai lu une chronique qui m’a donné du courage pour reprendre ma lecture. Et j’ai bien fait car j’ai adoré !

Il y a donc douze élus qui participent à Endgame. J’avais un peu peur de m’emmêler les pinceaux entre les différents personnages, surtout que certains ont un nom à coucher dehors. A nouveau, je me trompais. On retient facilement les protagonistes et les alliances qui se créent. On rencontre de tout : une jeune fille qui a tout pour elle, un jeune homme riche, une mère de famille, une muette, un dangereux psychopathe, un amoureux, etc. Chacun avec son passé, ses choix, sa façon de se battre, pour la vie ou pour la mort. Les personnages que j’ai préférés sont Sarah, Jago et Chiyoko. Et celui que j’ai détesté depuis le début est Baitsakhan, un vrai taré celui là !

L’histoire en elle-même est très prenante, on se prend vite au jeu, on veut en savoir toujours plus. Malgré l’épais volume qu’est ce premier tome, les pages se tournent avec facilité, on ne les voit pas défiler ! J’ai aimé résoudre les mystères avec les différents Joueurs d’Endgame. Des réponses mais également de nouvelles questions qui font surface, tout cela extrêmement bien maîtrisé par les auteurs. J’ai été comblée, ce livre est une pépite ! La fin promet encore bien des choses ; de l’action, des révélations, des alliances, des trahisons, etc.

Moi qui m’attendais à une lecture pénible et ennuyeuse, j’ai été complètement surprise par ce livre ! Au point que je ne pensais qu’à ça, quitte à veiller tard pour continuer à lire. Ce livre est une vraie découverte, je ne voulais pas le terminer car je savais que la fin allait me donner encore plus envie d’avoir la suite entre le mains. Et c’est le cas. Il y a aussi une énigme cachée, les indices se trouvent dans le livre. je trouve que c’est original même si je ne l’ai pas fait.

Bref, si, comme moi, le nombre de pages de ce premier tome d’Endgame ou alors le nombre de personnages vous rebute au début, passez outre cela car ce livre est terrible ! Il est prenant et bourré d’action, de révélations, de mystère, d’intervenants tous plus intéressants les uns que les autres… Des retournements de situation font que l’on ne s’ennuie jamais. J’ai adoré et je le recommande sans aucune hésitation !


Auteurs : James Frey et Nils Johnson-Shelton . Date de sortie : 9 octobre 2014 . Titre VO : The Calling


Mes autres chroniques
Tome 2 . Tome 3


Publicités

17 réflexions sur “L’Appel (Endgame #1)

    • L’épaisseur du bouquin me faisait fort peur au début et puis finalement, ça se lit vraiment tout seul et les 540 pages passent en un clin d’oeil 😉 J’espère que tu le sortiras de ta PAL du coup !

      J'aime

  1. Contente que tu ais passé un bon moment. J’avais bien aimé, moins que toi je pense mais j’ai passé un bon moment. DU mal à m’intéresser à certains personnages et à rentrer dans l’histoire au début mais curieuse d’en lire plus !

    J'aime

  2. J’ai quelques réticences sur ce livre. Je sais pas trop pourquoi en fait… C’est bête mais c’est pas du tout à cause du nombre de pages, c’est peut-être à cause de sa popularité conjuguée au fait que l’histoire ne m’a pas l’air ultra originale. Mais je vais peut-être lui laisser une chance finalement 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s