Fantastique·Jeunesse·Livre

Papier noir, lueur d’espoir

Numa, orphelin de 12 ans mystérieux et atypique trouve du réconfort dans le papier qu’il sculpte à longueur de temps et dans son amitié pour Emi. Un jour, celle-ci chute d’un arbre et tous pensent le garçon coupable. Désespéré, Numa fuit vers la Forêt Hurlante. Perdu dans le noir. Brisé par la tristesse, la solitude et la peur. Il fait la connaissance d’une étrange créature : le Corbu. Trouvera-t-il le chemin vers la paix ou s’abandonnera-t-il complètement au destin cruel que Mélancolie et Bile Noire lui réservent ?

Papier noir, lueur d’espoir vient compléter ma collection Chatons Hantés. C’est au tour de Mina M, qui illustre habituellement ces livres, de se prendre au jeu et d’écrire une histoire. J’en fut ravie car j’aime déjà beaucoup ses dessins et sa plume n’a rien à leur envier car elle est tout aussi belle !

Mina M nous emmène dans un monde onirique aux côtés de Numa, un jeune orphelin qui croit avoir perdu son amie Emi et s’enfuit dans une forêt bien mystérieuse qui va le conduire dans un endroit bien plus étrange encore… J’aime beaucoup le côté absurde dans un livre et là j’ai été charmée. En peu de pages, l’autrice arrive à construire un univers particulier où l’on n’est pas à l’abri du danger mais où on s’y sent bien malgré tout. Les arts et la création sont exploités d’une façon tout à fait originale qui donne un charme supplémentaire au récit.

Dans ce monde irréel, Numa va faire la connaissance d’autres esprits meurtris tels que lui. Comment ne pas apprécier Fade ? Cette jeune fille qui y vit depuis bien trop longtemps, oubliant qui elle était jusqu’à sa propre apparence. J’ai beaucoup aimé leur histoire à tous. Ce livre est assez fin, un peu plus d’une centaine de pages seulement, mais je crois que je ne me serais pas lassée d’en apprendre encore d’avantage. Sur tout cet univers si beau, sur la Vielle, le Corbu, sur dame Résilience et même sur Mélancolie.

Bref, avec Papier noir, lueur d’espoir, en peu de pages, Mina M nous emporte dans un univers unique et rêveur que j’ai aimé découvrir, les beaux aspects comme les plus effrayants. J’ai beaucoup aimé les personnages, surtout Numa et Fade. Vous l’aurez compris, Mina M écrit aussi bien qu’elle dessine. Un univers original à l’allure de conte.


Autrice : Mina M . Date de sortie : 20 février 2019


Aussi dans la collection Chatons Hantés

Effroyable porcelaine . Les larmes de l’araignée . Les orphelins du sommeil . L’ombre de l’Ankou


Publicités

4 commentaires sur “Papier noir, lueur d’espoir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s