Le Disparu d’Oza-Gora (Oniria #2)

9782012043312

Eliott, accompagné de ses fidèles amis Farjo et Katsia, a atteint le merveilleux royaume d’Oza-Gora, où il va enfin pouvoir rencontrer le Marchand de Sable. Ce dernier est en effet le seul qui puisse libérer le père d’Eliott du songe mortel dont il est prisonnier depuis des mois. C’est Jadus, le plus dangereux des apprentis Marchands de Sable, qui serait à l’origine de ce maléfique sommeil. La quête d’Eliott est d’autant plus périlleuse qu’elle se déroule sur fond d’une terrible révolution des cauchemars. À la tête de cette révolte se dresse La Bête, qui maintient prisonnière la princesse Aanor et qui est bien décidé à l’épouse de force pour assoir son autorité !

Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Le deuxième tome d’Oniria est encore plus agréable à découvrir que le premier que j’avais déjà beaucoup apprécié ! J’ai passé un bon moment détente en compagnie d’Eliott, d’Aanor, de Katsia, de Farjo et bien d’autres encore.

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Eliott que j’ai trouvé plus déterminé que jamais. Il prend de l’assurance et de la confiance en soi, il suit son instinct et ne laisse pas tomber ses amis. J’ai trouvé qu’il y avait déjà eu une bonne évolution concernant son personnage. On retrouve également la princesse Aanor, détenue par La Bête qui veut l’utiliser pour parvenir à ses fins. Aanor n’est pas fort présente dans une bonne partie du livre, cela m’a manqué car c’est une princesse très intelligente, incapable de mentir, et avec de bonnes intentions concernant son peuple. J’aurai aimé la voir apparaitre un peu plus et je pense que dans le troisième tome ce sera le cas !

Ensuite, il y a toute une ribambelle de protagonistes, on y retrouve Katsia, Farjo et Jov’, mais aussi de nouvelles rencontres dont Til, le Marchand de Sable, etc. Katsia m’a semblé un peu distante et ça m’a un peu perdue, heureusement Farjo est là pour maintenir la troupe soudée. J’ai beaucoup aimé Til ainsi que le Marchand de Sable qui m’a un peu fait penser à un savant fou !

Au niveau de l’histoire, on la reprend peu après la fin du premier tome. Même si certaines choses étaient assez prévisibles, je ne me suis pas ennuyée, j’ai apprécié me replonger dans le monde des Rêves, découvrir de nouveaux lieux, tous plus extraordinaires que les autres. J’ai apprécié le fait que les pouvoirs  de Créateur d’Eliott augmentent de jour en jour même si cela est épuisant pour lui. Tout comme Eliott, on est happé par tout ce qu’il se passe à Oniria jusqu’à en oublier que sa vraie vie est avec ses soeurs, qui sont un peu délaissées et qui se posent des questions, s’inquiètent pour leur frère.

C’est un livre jeunesse mais l’auteur y inclus un peu de politique entre Oniria et Oza-Gora, avec un Sigurim encore plus manipulateur, pour que ça se corse un peu. J’ai adoré la fin qui gagne en intensité et en révélations ! J’ai vraiment hâte de lire la suite pour voir où tout ça va mener Eliott et ses amis.

Bref, Oniria tome 2 : Le Disparu d’Oza-Gora est encore plus intense que le premier tome ! Les choses se compliquent encore plus dans le monde des Rêves et Eliott devient de plus en plus confiant et puissant. Il a des amis sur qui compter pour l’aider dans sa quête qui prend une toute nouvelle ampleur. J’ai hâte de lire la suite !!


Auteur : Bénédicte Parry . Date de sortie : 8 avril 2015


Mes autres chroniques
Tome 1 . Tome 3


Publicités

4 réflexions sur “Le Disparu d’Oza-Gora (Oniria #2)

  1. Je vois que nos avis se rejoignent 😀 c’est vrai que Katsia est un peu plus sombre que dans le 1er, et j’espère que ça va changer ^^
    Par contre, c’est 4 tomes qui sont prévus et non 3 :p
    Bisous !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s