Conte, folklore et mythologie·Fantastique·Jeunesse·Livre

Les larmes de l’araignée

Prudenge, ville morose dont tout le monde a oublié le nom et la gloire, jadis cité de la dentelle noire, bordée par une mer couleur de nuit, fouettée par un vent à vous glacer les sangs. Éloïse, l’apprentie funambule, y fait escale avec la petite troupe itinérante du Cirque d’Opale. Sur place, elle fait la connaissance du jeune Lucas et de son petit frère Gabin, qui se mure dans le silence depuis la mort de leur mère, et dont la seule amie est une mystérieuse araignée. Ensemble, ils se retrouvent piégés dans l’usine de dentelle désaffectée devenue le repaire de la redoutable Arachné. Les trois enfants parviendront-ils à s’échapper de son antre et à contrecarrer ses funestes projets ?

La collection Chatons Hantés du Chat Noir propose aux plus jeunes des livres courts mais qui véhiculent un beau message et de belles valeurs. L’amitié, le courage et la tolérance font partie des qualités qui sont mises en avant. Après Effroyable Porcelaine, Les larmes de l’araignée continue dans ce sens. Une histoire d’araignées, forcément, et d’amitié !

Eloïse une jeune funambule fait la connaissance de deux frère, Lucas l’ainé et Gabin le cadet, ainsi que de Pénélope l’amie araignée argentée de ce dernier. Ces jeunes n’ont déjà pas eu une vie très facile, subissant les railleries des autres enfants de leur âge. Eloïse est un personnage que j’ai trouvé lumineux. Elle ne se laissera pas faire, ni devant les autres enfants, ni devant les deux méchants de l’histoire.

À côté de ça, l’histoire nous parle d’araignées, de beaucoup d’araignées, et d’Arachné, une femme mi humaine, mi araignée. Une malédiction qui a des accents mythologiques ce qui n’est pas pour me déplaire. J’aurais souhaité qu’il y ait encore plus de mythologie. La fin m’a moins plue que celle d’Effroyable Porcelaine que j’ai trouvé plus structurée et finalisée. J’ai eu l’impression qu’il manquait quelque chose pour mieux conclure cette histoire, ça m’a un chouia déçue.

Bref, Les larmes de l’araignée de Pascaline Nolot est une histoire pour les plus jeunes avec un petit avant goût de mythologie et bien entendu, d’araignées ! À nouveau, les illustrations qui parsèment le livre sont sublimes. Une aventure d’amitié qui ravira les jeunes mais aussi les moins jeunes. Je compte lire les prochaines parutions de cette collection !


Autrice : Pascaline Nolot . Date de sortie : 08 avril 2017


De la même autrice
Les orphelins du sommeil . Eliott et la bibliothèque fabuleuse . Rouge

Retrouvez la collection Chatons Hantés


6 commentaires sur “Les larmes de l’araignée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s