Ces auteurs que j’adore #5 : Carina Rozenfeld

Comme je viens de terminer Zalim il y a peu, c’est l’occasion rêvée de vous présenter Carina Rozenfeld, une autrice que j’apprécie beaucoup ! Toutes les chroniques se trouvent en lien sur les images.


Carina Rozenfeld

26824220Retrouvez le blog de Carina Rozenfeld par ici

Carina Rozenfeld est la première autrice française que j’ai découverte avec sa duologie Phaenix, au tout début du blog. J’ai tout de suite été charmée par son écriture et sa fluidité. On est vite happé dans ses romans qui ne laissent jamais indifférents. J’ai eu l’occasion de la rencontrer lors des salons du livre à Paris en mars 2013 et 2014, mais ce fut très bref car les files pour ses dédicaces sont souvent immenses mais elle prend malgré tout le temps de papoter un peu avec chaque lecteur, je trouve ça super.

Le premier tome de Phaenix : Les Cendres de l’Oubli m’a complètement emportée dans son univers de musique et de mythologie un peu spéciale, j’avais adoré et la fin m’avait trop frustrée ! Le bonus est qu’il y a à la fin la liste des musiques référencées dans le livre, un savant mélange entre classique avec le violoncelle et de rock/pop rock comme Sia, que j’adore, par exemple. Je n’ai toujours pas lu le deuxième tome par contre et je ne sais toujours pas si je vais le faire un jour malgré la fin plutôt frustrante car ça fait longtemps que je l’ai lu maintenant.

 

La Symphonie des Abysses est d’un autre genre, un monde contre utopique où vivent Abrielle, Ca et Sa. Chaque personnage est tellement touchant avec une histoire merveilleuse, surtout pour Ca et Sa ! Puis dans le second tome, que j’ai quand même 3 ans après avoir lu le premier (donc je ne perds pas espoir pour Phaenix), le personnage d’Eyal s’ajoute au groupe et on sait enfin ce qu’est la fameuse symphonie des abysses qu’entend Abrielle. J’ai trouvé ça plutôt étrange, attendu mais très original.

 

La troisième duologie que j’ai lue de Carina Rozenfeld est Zalim que j’ai adoré ♥ J’ai acheté le premier tome à Trolls & Légendes à Mons cette année et je n’ai pas du tout regretté ma découverte. Le résumé m’a tout de suite donné envie ! L’autrice a un don pour écrire et décrire des personnages qui ne sont ni tout blanc, ni tout noir, des personnages qui ont leur part d’ombre qu’ils l’assument ou non. J’aime beaucoup. Je me suis attachée aux personnages et c’est à regret que je les ai quitté, ainsi que l’univers fantasy mis en place. Je crois que c’est ma duologie préférée de l’autrice pour l’instant !

Carina Rozenfeld m’a conquise avec ces différentes lectures, c’est une valeur sûre pour moi. J’aimerais beaucoup découvrir ses autres titres !


 Vous avez lu les livres de Carina Rozenfeld ?
Qu’en avez-vous pensé ?


Publicités

Ces auteurs que j’adore #1 : Victor Dixen

Coucou :) Me revoilà avec un nouveau genre d’article. Je chronique les livres que je lis mais pourquoi ne pas parler un peu des auteurs que j’apprécie ? À la base, j’avais présenté 3 auteurs différents mais c’est plus simple de n’en présenter qu’un seul à la fois !


Victor Dixen

vd2

J’ai découvert Victor Dixen grâce à Animale, la Malédiction de Boucle d’Or, j’ai tout de suite été charmée par sa façon d’écrire et par ses histoires. Je ne l’ai malheureusement jamais rencontré et j’espère que ça se fera un jour lors d’un salon ou quoi. En tout cas sur le net, c’est quelqu’un de très sympathique !

Sa saga Animale a été un vrai coup de coeur ! Le premier tome était déjà super mais le second l’était encore plus, une magnifique conclusion. Je suis très intéressée par les contes et leurs réécritures et quand il y a eu une histoire basée sur le conte de Boucle d’Or, très peu connu et réécrit, je n’ai pas hésité. Le deuxième tome sur la Reine des Neiges est tout aussi magique que le précédent. Je ne connaissais pas du tout ce conte et ça m’a donné envie d’en savoir plus. Ces deux histoires sont très prenantes et menées avec brio, je les recommande fortement !

Ensuite, pour Phobos, j’étais un peu plus réticente mais les avis m’ont convaincue et je l’ai lu. À nouveau, la plume de Victor Dixen était originale et captivante. Je n’ai pas regretté ma lecture, je l’ai adorée ! La fin est terriblement frustrante et j’ai hâte d’avoir la suite entre mes mains.

Allez faire un petit tour sur son site !

Âmes Soeurs (Phænix #0,5)


15779387

Psyché et Éros, Anaïa et l’homme de sa vie. Deux couples : l’un est déjà mythique, l’autre doit encore écrire sa légende. Une nouvelle exclusive pour découvrir l’univers de la série Phænix de Carina Rozenfeld et le mythe de Psyché et Éros qui a inspiré l’auteur. Depuis l’origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L’être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s’aimer pour reformer l’oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d’éloigner les menaces qui pèsent sur l’humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l’oubli de leurs vies antérieures les empêche d’être réunis…

Quel bonheur de retrouver l’histoire de Phænix de Carina Rozenfeld ! Cette nouvelle est malheureusement trop courte. Elle raconte l’histoire de Psyché et Eros, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur ce mythe que je ne connaissais pas du tout, avoir des détails en plus, quelque chose comme ça étant donné que c’est le mythe qui a inspiré l’auteur… Peut-être que l’on en apprendra plus dans le deuxième tome, je l’espère en tout cas ! Patience, patience :)

Ensuite, pour ce qui est de la partie qui concerne Anaïa, les événements se déroulent en même temps que le premier tome. Anaïa a déjà déménagé, rencontré de nouvelles personnes – Garance, Eidan et Enry, et elle fait déjà des rêves étranges. D’ailleurs les rêves qui sont dans cette nouvelle sont très intéressants et nous apprennent pas mal de choses !

Bref, cette nouvelle un peu courte complète très bien la série de Phænix et j’ai encore plus envie de lire le tome 2 !


Autrice : Carina Rozenfeld . Date de sortie : 5 juillet 2012


Mes autres chroniques
Tome 1

De la même autrice
La Symphonie des Abysses . Zalim


Les Cendres de l’Oubli (Phænix #1)

9102_aj_m_6394

Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s’unir dans un amour pur et éternel…
Depuis l’origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L’être fabuleux est constitué de deux âmes soeurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s’aimer pour reformer l’oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d’éloigner les menaces qui pèsent sur l’humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l’oubli de leurs vies antérieures les empêche d’être réunis…

Je viens tout juste de finir Phænix : les cendres de l’oubli ! Et…ouaw ! J’ai totalement adoré et adhéré à l’histoire ! C’était magique  :)

Je l’ai acheté à mon premier salon du livre de Paris en mars 2013 et je l’ai fait dédicacer par Carina Rozenfeld. Voici ce qu’elle m’a écrit : « Voici une histoire de rêves et de mythes… Voici une histoire d’amour et de musique… Voici l’histoire du Phænix qui doit jaillir des cendres de l’oubli… » C’est une très très bonne description de ma lecture (ben oui forcément ^^)

Une histoire de rêves et de mythes… On suit Anaïa qui vient d’emménager en Provence dans la maison de ses grand-parents et qui fait sa rentrée dans une nouvelle école. La nuit, elle fait des rêves étranges concernant une tour, un homme mystérieux qu’elle connaît mais dont elle ne se souvient pas. La lecture est assez fluide et on alterne entre rêves (?) et réalité. Entre les chapitres, il y a aussi des passages de conversation facebook, msn, … c’est très sympa :)

Une histoire d’amour et de musique… Ca c’est sûr ! Tout d’abord la musique est partout, que ce soit du classique ou du rock. J’ai adoré cela tout au long du roman, et il y a même la playlist à la fin et j’ai déjà tout écouté ^^ Je trouve que ça donne un bonus à l’histoire, ça la fait vivre. Anaïa joue du violoncelle, je trouve le son produit par cet instrument intense et magnifique. Elle intègre un groupe de rock, et là j’avais vraiment envie d’entendre les différents morceaux repris par le groupe, de les entendre jouer eux ^^

Ensuite une histoire d’amour ! En effet, il y a Eidan et Enry dans cette histoire, Anaïa ne sait plus où donner de la tête avec ces deux là ! Ils attendent qu’elle se souvienne, mais lequel complétera le Phænix avec elle ? Personnellement, j’ai toujours eu un petit faible pour Eidan et j’ai eu beaucoup de mal avec Enry, je n’ai pas réussi à l’apprécier ^^

L’histoire du Phænix qui doit jaillir des cendres de l’oubli… On remarque facilement le æ dans Phænix, les deux lettres sont liées, e dans l’a. Le a est forcément pour Anaïa, mais le e ? On le sait tout à la fin, et justement cette fin m’attriste complètement ! On n’a pas toutes les réponses à nos questions. Je veux lire la suite :D

 Bref, Phænix : les cendres de l’oubli est une lecture m’a conquise et je vous la recommande chaudement ^^


Autrice : Carina Rozenfeld . Date de sortie : 6 septembre 2012


Mes autres chroniques
Tome 0,5

De la même autrice
La Symphonie des Abysses . Zalim