Fantasy·Light Novel·Livre

DanMachi – La légende des Familias #8

Orario est attaquée ! Le royaume de Rakia et Arès, le dieu de la Guerre, qui est à sa tête, défient la Cité-Labyrinthe avec une armée de plus de trente mille soldats. Que va faire Orario, ainsi menacée ? Rien du tout, car ses aventuriers sont si puissants que, quelle que soit l’intensité des cris qui retentissent sur le champ de bataille à l’extérieur des murs, rien ne peut troubler le paisible quotidien des habitants.

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

J’attends toujours le nouveau DanMachi avec grande impatience, à chaque tome je suis de plus en plus surprise par ce que l’auteur nous a concocté, on ne sait jamais ce qu’il va se passer mais on a toujours l’assurance de passer un bon moment !

Ce tome 8 est un peu différent des autres parce qu’il propose 6 histoires, chacune centrée sur un personnage en particulier tout en gardant un fil rouge, qui intervient de près ou de loin dans le récit, avec la guerre qui fait rage à l’extérieur des murs de la ville. Je dois avouer que j’avais quelques appréhensions en le commençant car je savais que l’auteur avait fait le choix de se concentrer plutôt sur les sentiments amoureux des personnages, laissant un peu la partie bataille et action de côté. Finalement, j’ai beaucoup apprécié découvrir cet aspect là !

J’ai aimé en apprendre plus sur les protagonistes qui sont à l’honneur dans ces différentes histoires. Welf est un de ceux que j’apprécie le plus donc savoir ce qu’il pense, ses ambitions et ses sentiments m’a bien plu. Bell n’est pas le héros que l’on suit  ici mais il est présent malgré tout et il m’a encore beaucoup touchée. Depuis le début, il ne cesse d’évoluer tout en gardant son caractère qui fait de lui quelqu’un de doux et innocent sans que ce soit négatif. Je l’apprécie beaucoup pour cela !

Ces différentes histoires courtes m’ont fait beaucoup réfléchir, elles abordent des thèmes et des aspects de la ville d’Orario qui ne sont pas des plus beaux. Et on se rend encore plus compte que certains dieux sont bons tandis que d’autres ne sont là que pour se divertir sans se soucier des conséquences. A la fin de ma lecture, je ne peux que me sentir un peu attristée pour les aventuriers qui aiment leurs dieux, que ce soit réciproque ou non, car pour les dieux ça ne dure qu’un battement de cils…

Bref, ce huitième tome de DanMachi – La légende des Familias de Fujino Omori est un peu particulier mais je l’ai beaucoup aimé. L’auteur prend le temps de développer ses autres personnages et leurs histoires tout en gardant un bon rythme et une certaine tension avec l’armée de Rakia qui est aux portes d’Orario. Ce tome permet aux lecteurs de souffler un peu avant de mieux repartir pour la suite !


Auteur : Fujino Omori . Date de sortie : 11 juillet 2019
Titre VO : Dungeon ni deai wo motomeru nowa machigatte irudarouka


Mes autres chroniques de la saga
Tome 1 . Tome 2 . Tome 3 . Tome 4 . Tome 5 . Tome 6 . Tome 7 . Tome 9 . Tome 10


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s